En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 358.59 PTS
-1.46 %
5 292.0
-1.50 %
SBF 120 PTS
4 224.38
-1.63 %
DAX PTS
12 029.40
-1.71 %
Dowjones PTS
25 698.99
-0.25 %
7 404.16
-1.33 %
1.117
+0.14 %

Walt Disney : vers de nouveaux records après les comptes ?

| Boursier | 215 | Aucun vote sur cette news

Le géant américain des loisirs a affiché des comptes supérieurs aux attentes pour son 2è trimestre fiscal.

Walt Disney : vers de nouveaux records après les comptes ?
Credits Reuters

Le géant des loisirs Walt Disney a publié mercredi soir après la clôture de Wall Street des bénéfices et des revenus supérieurs aux attentes pour son 2è trimestre fiscal, malgré un accès de faiblesse du côté des studios de cinéma. A Wall Street, l'action Disney a réagi mercredi soir par une hausse de 0,8% à 136,05$ en cotations post-séance, après la publication des comptes trimestriels.

Si cette hausse se confirme jeudi en séance, le titre Walt Disney s'approchera de son récent record historique de 139,90$ inscrit le 26 avril dernier. L'action Disney, qui a gagné 23% depuis le 1er janvier et plus de 32% depuis un an, évolue à des sommets depuis l'annonce en avril du lancement à l'automne prochain de son service de vidéo en streaming par abonnement, Disney Plus, et alors que son dernier film, "Avengers: Endgame" est en train de battre des records au box office.

Revenus et bénéfices supérieurs aux attentes

Pour son deuxième trimestre fiscal (achevé fin mars), Disney a publié un bénéfice net de 5,45 milliards de dollars (3,56$ par action) pour des ventes de 14,92 Mds$, en hausse de 2,5% par rapport aux 14,55 Mds$ publiés un an plus tôt sur la même période. Les analystes sondés par le cabinet Factset s'attendaient en moyenne à des ventes de 14,5 Mds$.

Les bénéfices de Disney ont été gonflés par une réévaluation comptable de près de 5 Mds$ de la valeur de ses actions Hulu, conséquence de son récent renforcement dans le service de vidéo en streaming. En excluant cet élément, ainsi que d'autres facteurs exceptionnels, le bénéfice par action ajusté s'établit à 1,61$, alors que les analystes tablaient sur 1,58$ par action.

A noter que ces chiffres n'incluent pas encore les revenus d'"Avengers: Endgame" mais tiennent compte de ceux de "Captain Marvel". Le groupe a en outre indiqué qu'il reportait la sortie de la suite d'"Avatar" (acheté avec Fox studios) à décembre 2021.

"Avengers: Endgame" disponible sur Disney+ le 11 décembre

Parmi les quatre grandes divisions de Disney, les revenus des studios de cinéma ont atteint 2,13 Mds$, en baisse de 15% sur un an, et un peu inférieurs aux 2,27 Mds$ attendus par le consensus. les revenus de la télévision se sont élevés à 5,52 Mds$ (contre 5,66 Mds$ attendus), tandis que les parcs à thèmes ont rapporté 6,17 Mds$ (+5% sur un an et mieux que les 6,06 Mds$ prévus) et les jeux vidéo et autres services (qui incluront bientôt le nouveau service de streaming Disney+) ont atteint 955 millions de dollars contre 1,1 Md$ attendu en moyenne par les analystes.

Le directeur général de Disney, Robert Iger, cité par le communiqué du groupe, s'est déclaré "très content des résultats du deuxième trimestre et excité par le succès-record d'"Avengers: Endgame", qui est devenu le 2ème film avec le plus d'entrées de tous les temps. Bob Iger a précisé qu'"Avengers: Endgame" serait disponible sur le futur service Disney+ dès le 11 décembre prochain.

La baisse de 15% des revenus des studios de cinéma est liée à un base défavorable par rapport à 2018 lorsque deux blockbusters étaient sortis au cours du trimestre ("Black Panther", "Star Wars: le dernier Jedi") et que deux autres films," Thor: Ragnarok" et "Coco", étaient sortis en vidéo à la demande.

Les revenus de la télévision ont souffert d'une baisse des abonnements à la chaîne sportive ESPN, qui ont cependant été compensés par une hausse des redevances versées par les affiliés. La branche télévision de Disney est en pleine transformation après le rachat pour 70 Mds$ d'actifs de Fox Corp, dont son studio de cinéma et des chaînes télévisées.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/05/2019

LVMH se renforce dans le domaine viticole avec le du rachat du Château du Galoupet, Cru Classé des Côtes-de-Provence...

Publié le 20/05/2019

Lundi 20 maiCroissance japonaise au premier trimestreMardi 21 mai16h00 en zone euroConfiance des consommateurs en mai16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en avrilMercredi 22 mai10h30 au…

Publié le 20/05/2019

Le secteur des semi-conducteurs est au centre du commerce mondial en raison du caractère ubiquitaire de ses produits, mais aussi au centre de l’affrontement entre les Etats-Unis et Huawei. Une…

Publié le 20/05/2019

BNP Paribas ne serait pas intéressé par un rapprochement avec Commerzbank...

Publié le 20/05/2019

Flux de bonnes nouvelles