Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 611.13 PTS
-0.11 %
5 611.50
-0.01 %
SBF 120 PTS
4 459.68
-0.01 %
DAX PTS
13 877.24
+0.21 %
Dow Jones PTS
30 814.26
-0.57 %
12 803.93
+0. %
1.211
+0.28 %

Walt Disney (+13,6%) au Royaume enchanté du streaming !

| Boursier | 343 | Aucun vote sur cette news

Le géant américain des loisirs a dévoilé aux investisseurs des données et des ambitions impressionnantes sur son service de vidéo en streaming Disney+.

Walt Disney (+13,6%) au Royaume enchanté du streaming !
Credits Reuters

L'action Walt Disney a bondi vendredi de 13,6% à Wall Street, terminant sur un nouveau record à 175,72$, au lendemain d'une journée virtuelle d'investisseurs qui a enthousiasmé les investisseurs. Le géant américain des loisirs a dévoilé à cette occasion des chiffres et des ambitions impressionnants pour ses services de vidéo en streaming, dont Disney+, lancé il y a à peine plus d'un an.

Alors que les autres activités de Disney (parcs à thème, croisières...) ont subi les affres de la crise sanitaire, entraînant de lourdes pertes au trimestre achevé fin septembre, ainsi que 32.000 suppressions d'emplois, le streaming a largement profité des mesures de confinement prises pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

Des prévisions d'abonnés triplées par rapport à 2019

Disney+ a ainsi conquis 86,8 millions d'abonnés à la date du 2 décembre, contre un peu plus de 73 millions en fin de quatrième trimestre fiscal, achevé le 3 octobre. En incluant Hulu et ESPN+, les services de streaming du groupe comptent au total environ 137 million d'abonnés.

A horizon de la fin de l'exercice 2024, le groupe vise désormais 260 millions de clients pour Disney+ et 350 millions pour Disney+, Hulu et ESPN+ réunis, ce qui correspond à tripler ses ambitions initiales faites à l'automne 2019 (80 à 90 millions d'abonnés à Disney+)...

Le groupe prévoit aussi d'augmenter ses investissements pour fournir des contenus à ces services de streaming, investissements qui devraient atteindre 14 à 16 Mds$ sur l'exercice 2024.

A titre de comparaison, le leader mondial du streaming, Netflix (-0,5%) revendique actuellement 195 millions d'abonnés dans le monde et à dépensé 15 Mds$ en contenus l'an dernier, 13 ans après la création du groupe. Les autres acteurs du streaming (HBO Max d'AT&T, Peacock de Comcast, Paramount+ de ViacomCBS, Apple+...) sont loin derrière les deux leaders Disney et Netflix tant en termes de projets d'investissements et de nombre d'abonnés.

Des hausses de prix prévues en mars 2021

Disney a aussi impressionné jeudi les investisseurs en dévoilant des projets de production de dizaines de nouveaux programmes et films pour tous ses supports et franchises, dont Disney, Star Wars, Marvel, National Geographic, et Pixar franchises. Des projets qui seront déclinés soit directement sur Disney+ ou qui seront lancés au cinéma lorsque la crise du Covid sera passée.

Fort du succès de Disney+, le groupe a annoncé jeudi une hausse du prix de l'abonnement Disney+ aux Etats-Unis, à 7,99$ par mois, soit 1$ supplémentaire, à partir de mars 2021.

En Europe, l'abonnement à Disney+ coûtera 2 euros de plus, soit 8,99 euros par mois, au lieu de 6,99 euros, à partir du 23 février 2021. Cette hausse de prix sera toutefois accompagnée de nouveaux contenus appelés STAR et d'une section "pour adultes". A noter cependant que les abonnés arrivés avant le 23 février 2021 pourront conserver leur abonnement à 6,99 euros par mois pendant 6 mois supplémentaires.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2021

Air France KLM n'a pas besoin de cela...

Publié le 19/01/2021

Fives a sélectionné la solution Wallix Inside pour sécuriser la connexion de l'environnement de production fourni par sa filiale Fives CortX, experte dans la collecte, l'analyse et l'exploitation…

Publié le 19/01/2021

Avec l'offre sur Creval

Publié le 19/01/2021

Lisi Aerospace, une division du groupe Lisi, a conclu un accord avec la société Boeing pour prolonger son contrat actuel. Dans le cadre de ce contrat, Lisi Aerospace continuera à fournir près de 6…

Publié le 19/01/2021

Le chiffre d’affaires de Bourse Direct s’élève à 44,5 millions d’euros en 2020, en croissance de 42%. Le spécialiste de la Bourse en ligne a enregistré près de 6,6 millions d’ordres…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne