En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 594.24 PTS
+0.54 %
4 621.50
+1.23 %
SBF 120 PTS
3 640.89
+0.46 %
DAX PTS
11 556.48
-0.36 %
Dow Jones PTS
26 501.60
-0.59 %
11 052.95
-2.62 %
1.164
+0. %

Wall Street : les actions chinoises font les frais de la guerre commerciale

| Boursier | 1947 | Aucun vote sur cette news

Les cours d'Alibaba, Baidu et JD.com ont plongé vendredi à Wall Street. Les autorités américaines envisageraient de limiter les flux financiers américains vers les sociétés chinoises.

Wall Street : les actions chinoises font les frais de la guerre commerciale
Credits Reuters

Les actions des entreprises chinoises cotées à Wall Street ont vécu une fin de semaine difficile, après des informations de presse faisant état d'un projet américain de limiter les investissements américains dans des entreprises chinoises.

En cours de séance, le titre du géant chinois du e-commerce Alibaba plongeait vendredi de 5,4%, tandis que deux autres acteurs du secteur JD.com (-6%) et Pinduoduo (-5%) étaient aussi en berne. Baidu, le "Google chinois", abandonnait pour sa part près de 4%, tandis que Nio, le fabricant chinois de voitures électriques fondait de 11,7%. Le plus important fonds indiciel (ETF) permettant de suivre les actions chinoises, l'iShares China Large-Cap ETF perdait 1,5%.

Selon l'agence 'Bloomberg', qui cite des personnes proches des discussions, des responsables américains "sont en train de discuter des façons de limiter les flux des portefeuilles des investisseurs américains vers la Chine".

Parmi les options envisagées figurent notamment le retrait des sociétés chinoises des Bourses américaines ou l'imposition de limites de l'exposition des fonds de pensions publics au marché chinois, affirme Bloomberg.

Huawei à nouveau dans le collimateur de Washington

Jeudi déjà, la même agence 'Bloomberg' écrivait que Washington n'accepterait pas de prolonger l'exonération des sanctions contre le géant chinois des télécoms Huawei. Ce dernier a été placé sur une liste noire en mai, lui interdisant de commercer avec des compagnies américaines. Mais l'administration Trump avait accepté de reporter les effets concrets de cette décision au 19 août, puis à nouveau de 90 jours, jusqu'au 19 novembre.

Ces nouveaux signes de tension entre Washington et Pékin ont fait reculer les indices boursiers américains vendredi (-0,5% pour le Dow Jones, -1,4% pour le Nasdaq vendredi en séance), qui vivent depuis des mois au gré des rebondissements dans la guerre commerciale américano-chinoise.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/10/2020

SuperSonic Imagine, société spécialisée dans l’imagerie médicale par ultrasons (échographie), annonce que l’Assemblée générale ordinaire de ses actionnaires s’est tenue le 30 octobre…

Publié le 30/10/2020

Icade Promotion livre 163 logements sociaux à Sainte-Marie de La Réunion (97), première tranche de l'opération des "Berges de Flacourt"...

Publié le 30/10/2020

« Beaucoup de bruit pour rien ». UBS cite Shakespeare pour commenter les résultats d'Apple, qui ont fait couler beaucoup d'encre en raison de la contreperformance des ventes d'iPhone et la chute…

Publié le 30/10/2020

IMERYSLe groupe de spécialités minérales pour l'industrie publiera ses résultats du troisième trimestre.UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELDLa foncière spécialisée dans les centres commerciaux publiera…

Publié le 30/10/2020

Dans des volumes limités, Clasquin bondit de 10,7% à 28 euros après avoir dévoilé une marge brute quasi stable sur neuf mois, à 55,6 millions d'euros...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne