Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 594.11 PTS
-0.31 %
5 590.00
-0.28 %
SBF 120 PTS
4 447.00
-0.2 %
DAX PTS
13 784.37
-0.02 %
Dow Jones PTS
30 814.26
-0.57 %
12 803.93
+0. %
1.206
-0.12 %

Wall Street : croisiéristes et compagnies aériennes en chute libre

| Boursier | 1262 | Aucun vote sur cette news

Les secteurs du transport aérien et de la croisière piquent du nez jeudi à la Bourse de New York, après l'annonce du décès en Californie d'une personne de retour d'une croisière au Mexique

Wall Street : croisiéristes et compagnies aériennes en chute libre
Credits Reuters

Les secteurs du transport aérien et de la croisière piquent du nez jeudi à la Bourse de New York, après l'annonce du décès en Californie d'une personne de retour d'une croisière au Mexique. Au total, l'épidémie de coronavirus Covid-19 a désormais infecté 177 personnes aux Etats-Unis et a fait 11 morts dans le pays.

A Wall Street, l'action de Royal Caribbean Cruises abandonne jeudi en séance 15,4%, tandis que Carnival perd 13% et Norwegian Cruise Line Holdings abandonne 12,5%.

Les titres des compagnies aériennes américaines sont aussi en berne : selon l'association internationale du transport aérien (IATA), l'épidémie de coronavirus pourrait faire perdre jusqu'à 113 Mds$ aux compagnies aériennes.

Le titre Southwest Airlines perd 3,8%, American Airlines perd 10,4%, United Airlines perd 10% et Spirit Airlines plonge de 15,7%. Le fonds coté "U.S. Global Jets ETF" perd plus de 8% en séance.

United Airlines a annoncé mercredi soir une réduction du nombre de ses vols, et un gel des embauches, et a demandé à une partie de ses employés de prendre des congés sans solde face à la faiblesse de la demande...

Télétravail et restrictions sur les voyages

Les acteurs du secteur touristique pâtissent des restrictions de déplacements mises en place par certains gouvernements et entreprises, et de l'effondrement des réservations des particuliers qui reportent, voire annulent leurs projets de déplacement dans la crainte du coronavirus.

En Californie et dans l'Etat de Washington (le plus durement touché par le coronavirus avec 27 cas confirmés et 9 morts), les grandes entreprises déconseillent à leurs salariés de voyager et mettent en place le télétravail. Parmi les compagnies concernées figurent Microsoft (dont le siège est à Seattle dans l'Etat de Washington) et Alphabet, la maison mère de Google.

Après l'annonce d'un premier décès en Californie, le gouverneur de cet Etat Gavin Newsom a déclaré un état d'urgence qui "permettra à l'Etat de mieux préparer nos communautés et notre système de santé si jamais l'épidémie se propage davantage", a-t-il affirmé mercredi.

Le bilan mondial de l'épidémie s'établissait jeudi à 97.841 cas et 3.347 morts.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2021

PUBLICIS GROUPE SA constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call…

Publié le 18/01/2021

Stellantis, le groupe issu de la fusion entre PSA et Fiat-Chrysler, bondit de 6% à 13,3 euros pour son premier jour de cotations à Paris...

Publié le 18/01/2021

Prodware a constaté une nette reprise au quatrième trimestre 2020 des investissements technologiques de la part de nombreux clients, aussi bien des entreprises de taille intermédiaire que des…

Publié le 18/01/2021

Retour à la case départ pour Carrefour avec un titre qui rechute de près de 7% à 15,5 euros...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne