Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 602.54 PTS
-
6 615.00
-
SBF 120 PTS
5 161.42
-
DAX PTS
15 603.24
+1. %
Dow Jones PTS
33 876.97
+1.76 %
14 137.23
+0.62 %
1.190
-0.1 %

Wall Street : coup de froid sur fabricants de vaccins anti-Covid

| Boursier | 472 | 3 par 2 internautes

L'administration Biden s'est dit favorable à la suspension temporaire des protections de propriété intellectuelle pour les vaccins contre le coronavirus...

Wall Street : coup de froid sur fabricants de vaccins anti-Covid
Credits Reuters

La possible levée des brevets sur les vaccins contre le coronavirus, évoquée mercredi soir par le président américain Joe Biden, a pesé jeudi sur les cours de Bourse des laboratoires pharmaceutiques concernés. Ainsi, à Wall Street Pfizer perd 1,2% en séance, tandis que BioNTech lâche 1,8% et Moderna recule de 2,2% malgré l'annonce de résultats supérieurs aux attentes au 1er trimestre. AstraZeneca (-0,9%) et Novavax (-2%) sont aussi dans le rouge tandis que Johnson & Johnson résiste mieux (+0,16%), Les pertes de tous ces titres se sont cependant réduites en cours de séance, après des chutes de 3% à 5% en début de séance.

Mercredi soir, l'administration Biden a surpris les marchés en annonçant qu'elle soutenait la suspension temporaire des protections de propriété intellectuelle pour les vaccins contre le coronavirus, afin d'en améliorer la distribution dans le monde. La déclaration a été saluée par le directeur de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, qui l'a qualifiée de "moment monumental dans la lutte contre le COVID-19" sur Twitter. De son côté, l'Union européenne s'est dite ouverte à la réflexion sur ce sujet.

La proposition des Etats-Unis pourrait ouvrir la voie à des négociations au sein de l'OMC, qui est chargée de la protection des brevets sur les vaccins. Une telle décision nécessiterait un consensus parmi les 164 membres de l'organisation et les experts prédisent plusieurs mois de discussions avant d'aboutir à une levée de la propriété intellectuelle sur ces vaccins.

Une mesure peu efficace, estiment les dirigeants des laboratoires

Les dirigeants des laboratoires se sont en revanche montrés assez logiquement opposés à la levée des brevets, qui ferait fondre leurs revenus liés à ces vaccins. Le PDG de Pfizer, Albert Bourla, a mêm estimé qu'une telle mesure pourrait au contraire aboutir à freiner la production de vaccins.

Ouvrir des sites de production du vaccin BioNTech-Pfizer ailleurs que ceux existant aux Etats-Unis et dans l'UE serait compliqué par les goulots d'étranglement sur les matières premières, au risque de "réduire le nombre de doses" produites, a-t-il indiqué à l'agence 'AFP', appelant à "ne pas perturber (les opérations de production) avec des annonces politiquement motivées, des promesses vides".

De son côté, le directeur général de Moderna, Stephane Bancel, a assuré que la perspective d'une levée des brevets ne lui avait "pas fait perdre une minute de sommeil la nuit dernière". Mais il a mis en doute l'idée qu'une telle mesure permettrait d'accélérer la vaccination dans le monde. "Nous ne pensons pas que cela va aider à fournir davantage de vaccins Moderna en 2021 et 2022", compte-tenu des contraintes purement industrielles, a-t-il affirmé.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2021

Pour l'exercice 2020, la perte nette part de groupe proforma reste maîtrisée à -1,6 ME

Publié le 21/06/2021

Nomination de Mickaël Ferreira à la tête d'AdUX, à compter du 1er août 2021...

Publié le 21/06/2021

Au titre de la 11e résolution, l'Assemblée Générale a décidé d'autoriser la réduction du capital social...

Publié le 21/06/2021

METabolic Explorer ambitionne à l'horizon 2026 un chiffre d'affaires consolidé annuel supérieur à 300 ME et un Ebitda supérieur à 14%...

Publié le 21/06/2021

Les perspectives 2020-2021 de Fountaine Pajot sont favorables...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne