En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 341.28 PTS
-0.58 %
5 349.00
-0.31 %
SBF 120 PTS
4 293.28
-0.39 %
DAX PTS
12 590.85
-0.82 %
Dowjones PTS
24 657.80
-0.17 %
7 280.70
+0.00 %
Nikkei PTS
22 693.04
+0.61 %

Vers un scandale du talc pour Johnson&Johnson?

| Boursier | 271 | Aucun vote sur cette news

L'affaire du talc Baby Powder de Johnson&Johnson pourrait finir par coûter très cher au groupe américain...

Vers un scandale du talc pour Johnson&Johnson?
Credits Reuters

L'affaire du talc Baby Powder de Johnson&Johnson pourrait finir par coûter très cher au groupe américain. J&J a été condamné lundi par un tribunal de Los Angeles à verser 417 millions de dollars de dommages et intérêts à une dame de 62 ans qui estimait que l'utilisation du talc pour sa toilette intime était à l'origine de son cancer des ovaires. Le jury a indiqué que J&J n'avait pas informé sa cliente sur les risques liés à l'utilisation de la poudre. L'entreprise pharmaceutique qui a déjà été condamnée à quatre reprises dans cette affaire par la justice de l'Etat du Missouri fait face à près de 5.000 plaintes à travers les Etats-Unis.

J&J a décidé de faire appel de cette condamnation. "Nous nous basons sur la science qui affirme que le talc Baby Powder de Johnson & Johnson est sûr", a déclaré un porte-parole de la société. J&J est accusée d'ignorer les études liant ses talcs Baby Powder et Shower to Shower au cancer de l'ovaire et de ne pas avertir ses clients des risques encourus.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 13/06/2018

Une offre de Platinum Equity...

Publié le 08/06/2018

Le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson à Londres, le 5 juin 2018 ( Daniel LEAL-OLIVAS / AFP/Archives )Le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson a…

Publié le 07/06/2018

Johnson & Johnson a signé un accord en vue de vendre ses produits de stérilisation d'instruments au fabricant américain de produits industriels Fortive pour 2,7 milliards de dollars, en cash.…

Publié le 17/04/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 17/04/2018

Johnson & Johnson a publié un bénéfice net de 4,4 milliards de dollars pour son premier trimestre 2018, ou 1,60 dollar par action, à comparer avec 4,42 milliards de dollars, ou 1,81 dollar par…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2018

Par courrier reçu le 21 juin 2018 par l'AMF, la société néerlandaise NN Group N...

Publié le 21/06/2018

Le titre poursuit sa progression au-dessus d'une ligne de tendance haussière qui soutient les cours depuis le 23 mars. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50 séances…

Publié le 21/06/2018

Electrolux (-0,71% à 209,5 couronnes suédoises) évolue parmi les plus fortes baisses de l'indice suédois OMSX. Les investisseurs réagissent à l'annonce que les comptes du deuxième trimestre du…

Publié le 21/06/2018

Worldline vient de publier son rapport 2017 de Responsabilité Sociale d'Entreprise, soulignant son engagement en faveur des Objectifs de Développement...

Publié le 21/06/2018

Atos annonce que sa nouvelle plateforme d'observation de la terre (EO), baptisée Mundi Web Services, est désormais en service et utilisée par...