Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 285.24 PTS
+0.2 %
6 237.0
+0.46 %
SBF 120 PTS
4 892.48
+0.27 %
DAX PTS
13 981.91
+0.72 %
Dow Jones PTS
31 261.90
+0.03 %
11 835.62
-0.34 %
1.059
+0.33 %

Twitter s'effondre, alors que Musk suspend son acquisition !

| Boursier | 190 | Aucun vote sur cette news

Le titre Twitter tombe de 14% à 38,7$ avant bourse à Wall Street...

Twitter s'effondre, alors que Musk suspend son acquisition !
Credits Reuters

Le titre Twitter tombe de 14% à 38,7$ avant bourse à Wall Street, alors que l'homme le plus riche de la planète, Elon Musk, qui promettait d'acquérir le réseau social média pour 54,2$ par titre, 44 milliards de dollars au total, vient de suspendre son offre ! "L'accord Twitter est temporairement suspendu dans l'attente de détails soutenant le calcul selon lequel les spams/faux comptes représentent effectivement moins de 5% des utilisateurs", vient ainsi de tweeter l'homme d'affaires, patron de Tesla et SpaceX, avec un lien sur un article Reuters relatif à ces estimations de "faux", article datant du 2 mai.

Cet article de l'agence de presse évoquait l'estimation de Twitter selon laquelle les faux comptes et spams représentaient moins de 5% du total des utilisateurs actifs quotidiens monétisables sur le premier trimestre. Sur la période, le réseau social disposait de 229 millions d'utilisateurs à qui il était proposé des publicités.

Musk, qui avait proposé en avril le rachat de la plateforme pour 44 milliards de dollars, avait par ailleurs estimé qu'une des priorités était de supprimer les 'spam bots' du réseau.

Rappelons aussi que l'offre de 44 milliards de dollars d'Elon Musk pour acheter le réseau social média Twitter fait l'objet d'un examen plus minutieux à Washington à la suite d'un rapport selon lequel la Securities and Exchange Commission des États-Unis chercherait à savoir s'il a enfreint les règles le mois dernier en divulguant trop tardivement une participation importante dans la plateforme. Le Wall Street Journal a rapporté mercredi que la SEC enquêtait sur la soumission par Musk d'un formulaire que les investisseurs doivent remplir lorsqu'ils accumulent plus de 5% du capital d'une entreprise. La Federal Trade Commission examine pour sa part l'offre de l'homme le plus riche du monde pour sortir Twitter de la cote.

Musk avait révélé le 4 avril avoir acquis plus de 9% des parts de Twitter, une semaine plus tard que la réglementation ne le permet et en utilisant un dépôt généralement réservé aux investisseurs passifs. Il avait ensuite rectifié sa déclaration, et s'est depuis lancé dans une offre d'achat plus concrète.

Le président de la SEC, Gary Gensler, a milité pour durcir les règles sur la façon dont les investisseurs doivent divulguer une participation majeure dans une entreprise. Il a appelé à plus de transparence et a proposé plus tôt cette année de réduire le temps maximum dont dispose un investisseur pour révéler qu'il a pris une position importante.

La SEC s'est confrontée à plusieurs reprises au directeur général de Tesla ces dernières années, et enquêtait déjà pour savoir si Elon Musk et son frère Kimbal avaient enfreint les règles en matière de délits d'initiés lors de la vente d'actions du constructeur automobile électrique à la fin de l'année dernière - ce que Musk a nié.

Fin avril, le milliardaire disait avoir sécurisé le financement de son éventuelle OPA sur Twitter. Depuis, Musk négociait encore avec des investisseurs potentiels. Le fondateur d'Oracle, Larry Ellison, devait lui aussi prendre part au deal, tout comme l'entreprise Binance spécialisée dans les cryptomonnaies. L'Arabie saoudite devait conserver une participation. Musk avait aussi vendu pour plusieurs milliards de dollars de titres Tesla afin d'assurer sa part du financement.

L'opération semble donc prendre mauvaise tournure. Il faut dire que le "krach" des valeurs technologiques depuis début avril, avec un Nasdaq amputé de 3000 points, incite sûrement les investisseurs - y compris Musk - à la plus grande prudence.

Rappelons qu'Elon Musk devrait payer 1 milliard de dollars à Twitter s'il n'adhère finalement pas à l'accord précédemment scellé entre les deux parties.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 mai 2022

CODE OFFRE : INVESTIR22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : INVESTIR22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/05/2022

Adocia annonce que son assemblée générale annuelle (AGM) se tiendra le 28 juin prochain à 10 heures, à l’Hôtel de Talleyrand, dans les bureaux du cabinet Jones Day, 2 rue Saint Florentin, à…

Publié le 23/05/2022

La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Dupixent (dupilumab) 300 mg une fois par semaine pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles des patients à partir de…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne