Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 559.57 PTS
-
5 553.00
-0.59 %
SBF 120 PTS
4 415.62
-
DAX PTS
13 873.97
-0.24 %
Dow Jones PTS
30 996.98
-0.57 %
13 366.40
-0.29 %
1.216
-0.05 %

Transport Aérien : la résurgence de la pandémie pèse sur la demande aux Etats-Unis

| Boursier | 424 | Aucun vote sur cette news

Sans surprise, la résurgence de la pandémie de Covid-19 affecte la reprise du secteur aérien aux Etats-Unis...

Transport Aérien : la résurgence de la pandémie pèse sur la demande aux Etats-Unis
Credits Airbus

Sans surprise, la résurgence de la pandémie de Covid-19 affecte la reprise du secteur aérien aux Etats-Unis. Après Delta Air Lines hier, American Airlines a fait part d'un ralentissement de la demande, ce qui laisse présager un affaiblissement des perspectives à l'approche des vacances de fin d'année.

Après un bon départ au quatrième trimestre, une décélération de la croissance des réservations nettes a commencé avant Thanksgiving et a persisté au cours de ce mois, précise la première compagnie américaine dans un document réglementaire. En conséquence, la société s'attend à ce que sa consommation quotidienne de liquidités soit dans la partie haute de sa prévision antérieure de 25 à 30 millions de dollars. La compagnie prévoit par ailleurs de terminer l'année avec plus de 14 milliards de dollars de liquidités.

Le partenaire américain d'Air France KLM a de son côté averti jeudi qu'il perdrait environ 2 millions de dollars de plus que prévu chaque jour au cours du quatrième trimestre (soit entre 12 et 14 M$), mais s'est fixé comme objectif de mettre fin à sa consommation de cash au printemps prochain. "Nous avons constaté un certain ralentissement de la demande et des réservations à terme, alors que les cas de COVID ont augmenté à travers les États-Unis", a déclaré le directeur général, Ed Bastian, dans un mémo envoyé aux employés.

Malgré cette révision, le groupe est toutefois parvenu à nettement redresser la barre au niveau de sa consommation de cash puisqu'il brûlait encore 24 M$ chaque jour sur le trimestre clos fin septembre. Reste que les revenus du quatrième trimestre pourraient tomber à 30% de leur niveau de 2019 (11,44 Mds$), signe de la faiblesse du mouvement de reprise. "Bien que l'environnement continue d'être instable, je suis encouragé par le fait que nous sommes toujours sur la bonne voie pour atteindre le seuil de rentabilité au printemps, et que ces perspectives ont été renforcées par la poursuite des développements positifs en matière de vaccins", a néanmoins positivé le dirigeant.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2021

Amundi, l'américain State Street Global Advisors (SSGA), et l'allemand DWS, filiale cotée de Deutsche Bank, auraient été sélectionnés pour un second tour d'enchères, selon 'Les Echos'.

Publié le 22/01/2021

La Société des Bains de Mer a réalisé vendredi soir son point d’activité du troisième trimestre 2020-2021 (octobre-décembre). Ainsi, la société et ses filiales ont enregistré un chiffre…

Publié le 22/01/2021

L'action Intel a replongé vendredi de 9,3% après les premières déclarations de son nouveau directeur général, qui ont pris les marché à contre-pied...

Publié le 22/01/2021

BIGBEN INTERACTIVELe groupe spécialisé dans la distribution d'accessoires pour consoles et de jeux vidéo publiera son chiffre d'affaires du troisième trimestre.LUMIBIRDLe spécialiste des…

Publié le 22/01/2021

Alstom a signé un protocole d'accord avec le Gouvernement de la Serbie en vue de la construction de la phase 1 de la première ligne du futur métro de...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne