Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 598.61 PTS
-
5 609.00
-
SBF 120 PTS
4 447.23
-
DAX PTS
13 815.06
-
Dow Jones PTS
30 930.52
+0.38 %
12 996.54
+0. %
1.214
+0.13 %

TikTok : Pékin pourrait bloquer la vente des activités US !

| Boursier | 533 | 5 par 1 internautes

La cession forcée de la filiale américaine de TikTok par sa maison mère chinoise pourrait s'avérer plus compliquée que prévu.

TikTok : Pékin pourrait bloquer la vente des activités US !
Credits Reuters

La cession forcée de la filiale américaine de TikTok par sa maison mère chinoise ByteDance pourrait s'avérer plus compliquée que prévu. Ainsi, les autorités chinoises pourraient bloquer l'opération, en s'appuyant sur la mise à jour, vendredi dernier, de leurs règles de contrôle à l'exportation. Désormais, Pékin aura un droit de veto sur l'exportation d'un éventail élargi de technologies jugées "sensibles" : les "technologies à usage civil" sont ainsi désormais concernées par cette législation, qui ne visait jusqu'ici que les technologies militaires.

En clair, la maison mère du réseau social de partage de vidéos, le groupe chinois ByteDance, pourrait avoir besoin d'un accord des autorités chinoises avant de pouvoir céder une partie de ses activités à un groupe américain, les algorithmes de l'application TikTok étant désormais considérés comme des technologies "sensibles"...

A Wall Street, ces informations ont fait chuter lundi les cours de Bourse de Microsoft (-1,2%), Walmart (-1,8%) et d'Oracle (-0,9%), les trois principaux prétendants au rachat des activités américaines de TikTok, devenu pendant la crise du coronavirus un réseau social plébiscité par les adolescents.

Bytedance conteste la vente devant la justice américaine

ByteDance est sous pression de l'administration Trump, qui a exigé cet été la cession des activités de TikTok aux Etats-Unis, en mettant en avant le risque d'espionnage de la Chine via l'application de vidéo. "Il y a des preuves crédibles qui me font croire que ByteDance pourrait prendre des mesures menaçant de porter atteinte à la sécurité nationale des Etats-Unis", avait notamment déclaré Donald Trump. Le président américain a signé le 7 août dernier un décret interdisant aux entreprises américaines toute transaction avec ByteDance si celui-ci ne cédait pas les opérations de TikTok aux Etats-Unis sous 45 jours.

La semaine dernière, le tout nouveau PDG de TikTok, Kevin Mayer, qui avait été débauché en mai dernier du géant des loisirs Walt Disney, a jeté l'éponge le 27 août. Il a démissionné en estimant que "la mission pour laquelle j'ai été engagée - notamment diriger TikTok dans son ensemble - sera désormais très différente en raison de l'action de l'administration américaine qui pousse à vendre les activités aux Etats-Unis".

De son côté, Bytedance a déposé plainte le 24 août contre l'administration de Donald Trump devant un tribunal fédéral, en vue de contester la légalité de la publication du décret présidentiel visant à limiter l'usage de TikTok sur le sol américain.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2021

Le Conseil d'administration d'Europlasma a décidé de convoquer une Assemblée générale extraordinaire le 24 février 2021 à 14h, à Pessac en Gironde...

Publié le 19/01/2021

Virbac reste vigilant à l'évolution de la pandémie dans les prochains mois et aux impacts sur l'activité....

Publié le 19/01/2021

Microsoft va apporter plus de 2 milliards de dollars à Cruise, la filiale de voitures autonomes de GM.

Publié le 19/01/2021

Par courrier reçu le 13 janvier à l'AMF, Norges Bank indique avoir franchi en baisse, le 8 janvier, par suite de la restitution d'actions CGG détenues...

Publié le 19/01/2021

Préserver la santé et la sécurité des employés reste la priorité absolue du groupe Teleperformance...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne