En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 825.32 PTS
+1.75 %
4 814.0
+1.68 %
SBF 120 PTS
3 829.71
+1.60 %
DAX PTS
10 786.60
+1.55 %
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+0.00 %
1.139
+0.39 %

Tesla va construire sa méga-usine chinoise

| Boursier | 252 | 3 par 1 internautes

Elon Musk a confirmé les rumeurs

Tesla va construire sa méga-usine chinoise
Credits Reuters

Tesla, qui avait déjà repris 3,1% lundi soir à Wall Street, clôturait hier sur un gain de 1,2% à 322$. Le groupe californien va bel et bien pouvoir construire une usine dans la région de Shanghai, d'une capacité annuelle de 500.000 véhicules. Les autorités de Shanghai et Elon Musk en personne ont confirmé les rumeurs.

Elon Musk, patron de Tesla, s'est rendu en Chine afin de rencontrer des représentants gouvernementaux à Shanghai. Tesla a profité de l'occasion pour conclure des accords avec les autorités locales qui permettront au groupe d'ouvrir une usine indépendamment dans la zone industrielle de Lingang, au sud-est de Shanghai. Le site afficherait donc une capacité annuelle conséquente évaluée à un demi-million de voitures.

Elon Musk a précisé que ces projets étaient à l'étude de longue date. Tesla a mené de longues négociations afin d'ouvrir sa propre usine en Chine et de renforcer sa position sur le marché en plein essor des voitures électriques, tout en évitant les tarifs douaniers élevés à l'importation.

Tesla aura la totale propriété de l'usine, et les modèles conçus en Chine seront dédiés au marché local. Ils n'auront donc en principe aucun impact sur la production américaine, actuellement localisée dans le Nevada. La construction de l'usine chinoise devrait débuter une fois les permis obtenus. La production pourrait commencer d'ici deux ans.

Tesla a signé des accords avec le gouvernement municipal de Shanghai, la Shanghai Lingang Area Development Administration et le Lingang Group, d'après le site Web d'information 'Knews', filiale du Shanghai Media Group... Le site de Tesla intègrera recherche et développement, production et commercialisation des véhicules.

Elon Musk devrait poursuivre son périple chinois, se rendant à Pékin dès aujourd'hui.

Tesla n'a jamais caché son ambition de construire une usine en Chine, le pays représentant le plus important marché mondial pour les véhicules électriques. Le mois dernier, Musk faisait allusion à l'annonce ultérieure de détails concernant un nouveau site chinois. Tesla a également effectué des démarches afin de faire enregistrer une filiale détenue à 100% en Chine.

Le groupe californien vedette du segment de l'automobile électrique a rehaussé ses prix sur les Model S et Model X vendus en Chine de plus de 20.000$ afin de faire face aux nouveaux prélèvements douaniers, avait précédemment rapporté le site Web spécialisé 'Electrek'. Le groupe d'Elon Musk devient ainsi l'un des premiers constructeurs automobiles à réagir à cette guerre commerciale entre Washington et Pékin. D'après Electrek, les prix des Model S et X ont été rehaussés durant le week-end de 150.000 à 250.000 yuans, soit 22.600$ à 37.600$, selon les versions.

'Nikkei Asian Review' a confirmé une hausse des prix des véhicules de Tesla d'environ 20% en Chine, du fait des taxes douanières. Par exemple, la configuration à plus bas prix du Model S se paye désormais environ 840.000 yuans (127.000$), contre 710.000 yuans (107.000$) auparavant.

Les USA et la Chine viennent d'annoncer en fin de semaine dernière l'entrée en vigueur de tarifs douaniers réciproques sur 34 Mds$ de biens. Le conflit entre le Président américain Donald Trump et la Chine semble par ailleurs durable, les Etats-Unis venant de dévoiler une liste portant sur 200 milliards de dollars de produits chinois supplémentaires qui seront assujettis à des droits de douane.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2018

Les CDS à 5 ans du distributeur sont au plus haut...

Publié le 11/12/2018

Total, soutenu aujourd'hui par des avis acheteurs de Bank of America Merrill Lynch et Deutsche Bank en bourse, reprend 1,4% à 48,01 euros...

Publié le 11/12/2018

Copyright GlobeNewswire Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien : http://hugin.info/143549/R/2228613/875251.pdf Information…

Publié le 11/12/2018

Suez cède 2,3% à 12,05 euros, pénalisé par le statu quo d'Engie. Son principal actionnaire (32% du capital) a finalement décidé de conserver cette participation, révèle les Echos. Ce choix…

Publié le 11/12/2018

D'un point de vue graphique, le titre est sous pression après avoir enfoncé, le 5 décembre dernier, le niveau de support majeur des 7.82 euros. Du côté des indicateurs techniques, le RSI…