En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 128.29 PTS
+0.52 %
5 125.50
+0.47 %
SBF 120 PTS
4 097.43
+0.46 %
DAX PTS
11 545.57
+0.64 %
Dowjones PTS
25 286.49
+0.00 %
6 830.91
+0.00 %
1.129
+0.02 %

Tesla : les plaintes s'accumulent contre le groupe et son PDG

| Boursier | 299 | Aucun vote sur cette news

Citron Research a déposé une plainte en nom collectif

Tesla : les plaintes s'accumulent contre le groupe et son PDG
Credits Reuters

Les plaintes s'accumulent contre Tesla et son PDG, depuis l'annonce d'un projet de sortie de la cote aussi vite retiré. Andrew Left, un investisseur connu pour ses positions de vente à découvert et sa lettre boursière Citron Research, a déposé hier une plainte en nom collectif contre le constructeur californien de véhicules électriques et son CEO Elon Musk. Left accuse Musk d'avoir manipulé le cours de bourse de Tesla par de fausses informations.

La plainte est déposée au nom des actionnaires ou investisseurs qui auraient effectué des transactions sur le dossiers entre le 7 août (date du 'tweet' initial de Musk annonçant - en pleine séance - les plans de retrait de la cote) et le 17 août, précise l'agence Reuters, citant l'avis financier faisant état de la plainte devant le tribunal fédéral de San Francisco. Left estime que Musk a manipulé les cours afin de nuire aux vendeurs à découvert. En procédant de la sorte, il aurait nui à l'ensemble des acheteurs par des déclarations fausses et trompeuses. L'agence Reuters précise que Tesla fait l'objet d'au moins six autres actions en justice depuis la brutale volte-face de son CEO, qui a finalement abandonné son projet de retrait de Tesla le 24 août.

Andrew Left précise qu'il a réalisé des transactions de plusieurs milliards de dollars sur Tesla entre le 7 et le 17 août, à l'achat comme à la vente. La période a pris fin suite à l'interview-confession de Musk accordée au 'New York Times'. Le patron de Tesla avait alors surpris en avouant son état d'extrême fatigue après une année qualifiée d'atroce.

A peine trois semaines après l'annonce des plans de sortie de la cote de Tesla, son dirigeant Elon Musk avait annoncé fin août ne plus envisager cette opération. Le patron du groupe californien avait ainsi communiqué le 24 août par un post sur le blog Tesla titré 'Staying public'. Ce changement d'avis brutal, en l'espace de quelques jours, avait interpelé bon nombre d'investisseurs.

Musk expliquait alors que dans le cadre du processus d'étude de la sortie éventuelle de la cote, il était important de comprendre la position des investisseurs actuels et leur volonté de poursuivre ou non une telle transaction stratégique. "Nos investisseurs sont extrêmement importants pour moi", avait assuré Musk, rappelant avoir travaillé avec Silver Lake, Goldman Sachs et Morgan Stanley, qui disposent d'une expertise majeure sur ces questions. Le leader de Tesla indiquait aussi avoir passé beaucoup de temps à écouter les actuels actionnaires, grands et petits, afin de tenir compte de leur perception de l'intérêt à long terme de Tesla. Sur la base de ces discussions et d'un examen "approfondi", Musk avait donc décidé de jeter l'éponge et de laisser tomber ses plans de sortie de la bourse.

Musk avait initialement fait état, le 7 août, de plans de sortie de la cote à 420$ par titre Tesla, afin de s'affranchir des contraintes d'un marché trop concentré sur le court terme, et accessoirement de se débarrasser des nombreux investisseurs vendant le titre à découvert. Le dirigeant de Tesla précisait également que le financement d'une telle opération était déjà sécurisé, ce que certains investisseurs avaient rapidement mis en doute. Le dirigeant du groupe jugeait alors qu'une telle transaction permettrait à Tesla d'opérer au mieux et de progresser dans sa mission d'accélération de la transition vers une énergie soutenable.

Le revirement du dirigeant avait surpris la communauté financière. Musk semblait en effet bien décidé à se passer de la bourse à court terme. Le dirigeant de Tesla avait également communiqué le 13 août, après la vive polémique née des interventions initiales. Il expliquait alors que la seule façon pour lui d'avoir des discussions approfondies avec les plus grands actionnaires de Tesla était de leur faire part de son désir de sortir l'entreprise de la cote. Il détaillait également les échanges ayant eu lieu avec un fonds souverain saoudien, supposé capable d'assurer le financement de la totalité d'une éventuelle opération.

La communication de Musk pose évidemment problème, puisqu'il a avancé des détails assez précis de l'éventuelle opération, en particulier son prix indicatif, pour finalement ne pas la mener à bien. L'avenir dira si les messages de Musk entraient ou non dans le cadre légal. L'autorité américaine de marché, la SEC (Securities & Exchange Commission), se penche d'ailleurs sur la question et en particulier sur le 'tweet' relatif au financement garanti. Rappelons que ce tweet avait été diffusé en fin de séance, alors que le titre cotait encore, avant une suspension puis une reprise de cotation.

Les actionnaires qui avaient acheté à près de 380$ le soir du 7 août et du premier 'tweet' de Musk concernant la sortie de la cote s'en mordent les doigts, puisque Tesla ne cote plus désormais que 280,95$.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/11/2018

  Information mensuelle relative au nombre total d'actions et de droits de vote de Neopost SA   Etabli en application de l'article 223.11 du Règlement Général de…

Publié le 14/11/2018

Les travaux doivent débuter en avril 2019

Publié le 14/11/2018

Snap, propriétaire de la messagerie Snapchat, s’est vu demander des informations à propos de son introduction en Bourse en mars 2017, par le ministère américain de la justice et la SEC, rapporte…

Publié le 14/11/2018

Par courrier reçu le 14 novembre 2018 par l'AMF, le groupe familial Deconinck a déclaré à l'Autorité des marchés financiers avoir franchi en hausse,...

Publié le 14/11/2018

Euroland Corporate reste 'acheteur' d'OL Groupe après la publication de chiffres trimestriels qualifiés de 'solides' par le broker...