En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 403.41 PTS
-0.16 %
5 421.00
+0.17 %
SBF 120 PTS
4 329.99
-0.16 %
DAX PTS
12 358.87
+0.00 %
Dowjones PTS
25 303.12
+0.46 %
7 445.82
+0.60 %
1.134
-0.52 %

Tesla "le profit n'est évidemment pas ce qui nous motive", assure Musk

| Boursier | 278 | Aucun vote sur cette news

Tesla a poursuivi son rebond hier soir, clôturant sur un gain de 3,2% à 343$ et se rapprochant même de ses sommets historiques...

Tesla "le profit n'est évidemment pas ce qui nous motive", assure Musk
Credits Reuters

Tesla a poursuivi son rebond hier soir, clôturant sur un gain de 3,2% à 343$ et se rapprochant même de ses sommets historiques. Le titre, qui avait pris pratiquement 10% mercredi dernier après l'assemblée générale du groupe, puis 4,6% avant-hier avec les plans de mise à jour software dans la conduite autonome, prend encore de la hauteur.

Elon Musk a fait savoir que le constructeur de voitures électriques allait supprimer environ 9% de ses effectifs pour les ramener à 37.000. Ces coupes "difficiles mais nécessaires" permettront d'améliorer la rentabilité sans pour autant mettre en danger la montée en puissance de la production du Model 3, a assuré Musk.

Le courriel de Musk à ses employés ayant filtré hier, ce dernier l'a publié aussitôt sur le réseau social Twitter afin de rendre l'information transparente. "Comme précédemment annoncé, nous conduisons une restructuration organisationnelle complète sur l'ensemble de la compagnie. Tesla a grandi et évolué rapidement durant les dernières années, ce qui s'est traduit par des doublons sur certains postes et fonctions qui, alors qu'ils faisaient sens par le passé, sont aujourd'hui difficilement justifiables", a ainsi expliqué le dirigeant.

"Dans le cadre de cet effort, et compte tenu du besoin de réduire les coûts et de devenir rentable, nous avons pris la décision difficile de nous séparer d'environ 9% de nos collègues à l'échelle de la compagnie", ajoute Musk, selon lequel ces coupes n'affecteraient donc pas la capacité du groupe à atteindre ses objectifs de production sur le Model 3 dans les prochains mois.

"Tesla n'ayant jamais fait de bénéfice annuel dans ses - près de - 15 ans d'existence, le profit n'est évidemment pas ce qui nous motive. Ce qui nous fait avancer est notre mission, qui consiste à accélérer la transition mondiale vers une énergie durable et propre, mais nous ne réaliserons jamais cette mission à moins de démontrer que nous pouvons être durablement rentables", résume Elon Musk.

Le bond du titre hier s'expliquait sans doute également par une note de KeyBanc, qui voit des preuves d'une montée en puissance significative des volumes sur le Model 3... KeyBanc Capital a dopé ses estimations de revenus sur le trimestre en cours. Le broker évoque des conversations avec 20 centres aux États-Unis (18% du total). Alors qu'il ne reste plus que trois semaines sur le trimestre, le courtier juge que Tesla se dirige vers un rythme de livraisons allant de 30.000 à 35.000 unités sur le Model 3 pour ce Q2, contre une guidance antérieure qui allait de 20.000 à 25.000.

L'analyste Brad Erikson, cité par 'MarketWatch', relève sa prévision à 4,37 Mds$ de revenus pour ce second trimestre, alors qu'il envisageait auparavant des recettes de 3,91 Mds$. Le consensus est pour sa part logé à 4,2 Mds$ sur la période.

KeyBanc reste toutefois relativement prudent sur la valeur Tesla, maintenant son conseil à 'pondération en ligne'. Le broker pense que les éléments soutenant le scénario baissier sur le dossier ne devraient pas se matérialiser à court terme... Il est vrai que le temps où certains agitaient le spectre d'une faillite de Tesla semble déjà bien loin, le dossier capitalisant de nouveau plus de 56 milliards de dollars sur la cote américaine.

Le titre Tesla s'était déjà offert un énorme rebond la semaine dernière avec l'assemblée générale des actionnaires du groupe californien. Rappelons qu'Elon Musk, patron du groupe, était donc parvenu à rassurer en début de semaine dernière concernant la capacité du groupe à atteindre ses objectifs de production et de rentabilité. Les vendeurs à découvert, particulièrement nombreux sur le dossier, avaient été pris de court, et le titre s'était enflammé de près de 10% mercredi soir.

Avant-hier, le titre restait recherché, les opérateurs spéculant sur l'arrivée prochaine de fonctionnalités complètes de conduite autonome sur les véhicules du groupe. Sur le réseau social Twitter, Musk a ainsi promis que la mise à jour logicielle 9 de l'Autopilot des Tesla allait inclure, dès le mois d'août 2018, ces fonctions nouvelles de conduite autonome.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/08/2018

L'international français avait exprimé, à plusieurs reprises, sa volonté d'obtenir un temps de jeu plus régulier...

Publié le 14/08/2018

Innelec Multimedia a réalisé un chiffre d’affaires de 14,2 millions d’euros au titre de son premier trimestre 2018/2018 (clos fin juin). Ce chiffre est en baisse de 7,2% à données publiées et…

Publié le 14/08/2018

Net recul de l'activité caoutchouc, en raison de la baisse des prix.

Publié le 14/08/2018

SII a enregistré au cours de 1er trimestre de l'exercice 2018/2019 un chiffre d'affaires de 147,61 ME, en croissance de 13,9%...

Publié le 14/08/2018

En juillet 2018, le trafic de Paris Aéroport est ressorti en hausse de 3,7% par rapport au mois de juillet 2017, avec 10,4 millions de passagers accueillis, dont 7,2 millions à Paris-Charles de…