En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 849.86 PTS
-0.96 %
4 843.5
-0.93 %
SBF 120 PTS
3 854.29
-0.98 %
DAX PTS
10 850.92
-0.68 %
Dowjones PTS
24 597.38
+0.29 %
6 767.97
+0.00 %
1.128
-0.63 %

Tesla : James Murdoch pour président ?

| Boursier | 342 | Aucun vote sur cette news

Tesla consolidait hier soir de 3,1% à Wall Street malgré l'annonce de livraisons trimestrielles historiques (83...

Tesla : James Murdoch pour président ?
Credits Reuters

Tesla consolidait hier soir de 3,1% à Wall Street malgré l'annonce de livraisons trimestrielles historiques (83.500 véhicules, dont 55.840 Model 3, 14.470 Model S et 13.190 Model X). Les commentaires du groupe concernant l'impact de la guerre commerciale entre Washington et Pékin refroidissaient en effet quelque peu l'ambiance. Le titre s'était adjugé avant-hier soir plus de 17%, après avoir dévissé vendredi de pratiquement 14% à l'annonce de poursuites de la Securities & Exchange Commission américaine (SEC). Le gendarme de la bourse américaine, qui accusait de fraude le CEO du groupe, Elon Musk, et voulait l'empêcher d'exercer en tant que dirigeant ou administrateur d'une société cotée, a néanmoins annoncé durant le week-end un accord avec Musk.

Accord avec la SEC

Tesla et Musk vont verser une amende de 20 millions de dollars chacun. Le dirigeant et fondateur du constructeur californien de voitures électriques va quitter ses fonctions de président du conseil d'administration, mais conserver la direction opérationnelle en tant que directeur général (CEO). L'accord dévoilé samedi, deux jours seulement après l'annonce des poursuites contre Musk, est une réelle bonne nouvelle pour Tesla. Musk doit cependant abandonner ses fonctions de président du conseil dans un délai de 45 jours. Il ne pourra être réélu pendant trois ans. Tesla devra par ailleurs nommer deux administrateurs indépendants au conseil d'administration.

James Murdoch défendu par ses pairs

Les spéculations se poursuivent concernant l'identité du possible successeur de Musk à la présidence de Tesla. Des administrateurs du groupe auraient proposé que leur collègue James Murdoch, directeur général de la 21st Century Fox, succède à Musk. C'est du moins ce que croit savoir le 'New York Times', qui cite des sources proches du conseil d'administration. James Murdoch ne se serait toutefois pas porté candidat. Il n'aurait pas non plus évoqué la question avec d'autres membres du 'board'. Le conseil n'a d'ailleurs pas entamé de discussions concrètes à propos de l'identité de ce 'chairman', indique le New York Times.

Gene Munster soutient Al Gore

Les analystes de la place y vont pourtant de leurs pronostics concernant le nom du successeur potentiel de Musk à la présidence du conseil. Gene Munster, cofondateur de Loup Ventures, discutant sur Bloomberg des challenges à venir pour Tesla, a souhaité que le prochain 'chairman' soit... Al Gore, homme d'affaires et ancien vice-président des États-Unis. Gore serait l'homme de la situation, selon Munster. L'ancien homme politique a toujours été un fervent supporter de Tesla. Il milite par ailleurs activement pour une meilleure compréhension du changement climatique et une lutte contre les dérèglements liés. Munster n'avait pas attendu les poursuites de la SEC ou son accord avec Musk pour formuler un tel souhait. L'analyste avait déjà jugé crédible et intéressant un tel remplacement, bien avant les derniers rebondissements intervenus sur le dossier.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Les marchés actions se replient nettement en raison de craintes sur la croissance mondiale. En Chine, la croissance de la consommation en novembre est au plus bas depuis 15 ans à +8,1% et la…

Publié le 14/12/2018

Rothschild & Co remplacera Solocal Group au sein de l’indice SBF 120 à partir du 24 décembre 2018, a annoncé Euronext.source : AOF

Publié le 14/12/2018

2,1 Milliards d'Euros...

Publié le 14/12/2018

Le titre casse un large canal baissier en place depuis mai dernier. Du côté des indicateurs techniques, les cours évoluent au-dessus de leurs moyennes mobiles à 20 et 50 séances tandis que le RSI…

Publié le 14/12/2018

LVMH a frappé un grand coup. Le groupe français a conclu un accord pour acquérir la chaîne d'hôtels haut de gamme Belmond. La transaction valorise les fonds propres de Belmond 2,6 milliards de…