En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 379.01 PTS
-0.36 %
5 367.00
-0.54 %
SBF 120 PTS
4 297.94
-0.52 %
DAX PTS
12 534.21
-0.22 %
Dowjones PTS
25 021.18
-0.15 %
7 304.87
-0.62 %
1.170
-0.16 %

Tesla inquiète, malgré l'atteinte de son objectif de production

| Boursier | 1401 | Aucun vote sur cette news

Les débats restent ouverts au sujet des moyens employés par Tesla pour atteindre son objectif

Tesla inquiète, malgré l'atteinte de son objectif de production
Credits Reuters

Tesla est sans nul doute l'une des entreprises américaines les plus prometteuses, mais, rançon du succès, reste aussi l'une des plus critiquées. Le titre avait finalement assez mal réagi en début de semaine à l'annonce de l'atteinte d'un objectif de production de 5.000 Model 3 par semaine à fin juin. Le titre chutait même de 7,2% mardi soir, les opérateurs doutant visiblement de la capacité du groupe à maintenir le cap.

La mauvaise presse se confirme pour le groupe d'Elon Musk, puisque 'Business Insider' s'interroge au sujet de certains sacrifices potentiels de Tesla en termes de qualité. Ainsi, Musk aurait demandé à ses ingénieurs de stopper un test critique de freinage opéré sur les Model 3 avant leur sortie d'usine à Fremont, Californie. Business Insider cite à ce sujet un document interne, auquel il aurait eu accès. Le test en question est désigné 'brake & roll', et s'assure de l'alignement du véhicule. Interrogé par 'BI', un représentant de Tesla, Dave Arnold, a néanmoins certifié que chaque voiture était soumise à des tests rigoureux de qualité, y compris en ce qui concerne le freinage.

Rappelons qu'au terme d'une trépidante course contre la montre, Elon Musk, le charismatique patron du groupe, avait annoncé le 1er juillet sur le réseau social Twitter, que le groupe avait atteint un niveau de production de 7.000 "voitures" en sept jours ! L'objectif de 5.000 Model 3 par semaine d'ici la fin du second trimestre avait été atteint, l'essentiel de la production concernant le Model 3.

La firme californienne avait mis le paquet sur cette production du Model 3. Ce véhicule doit en effet permettre au groupe d'atteindre la rentabilité, de générer enfin du cash et de pénétrer le marché grand public. Reste à savoir désormais, si Tesla est en mesure de maintenir la cadence voire même d'accélérer.

Tesla a précisément produit 5.031 Model 3 et 1.913 Model S ou X durant les sept derniers jours du second trimestre calendaire 2018. La production de Model 3 a triplé à 28.578 unités sur le second trimestre, en comparaison du premier (contre 24.761 Model S et X). Le groupe entend accélérer la production à 6.000 unités par semaine d'ici la fin du mois de juillet. Les livraisons totales du second trimestre se sont établies quant à elles à 40.740 unités, tandis que la production totale du second trimestre a grimpé de 55% à 53.339 véhicules.

Tesla se réjouissait donc logiquement de ce trimestre "le plus productif de son histoire". De son côté, Steven Armstrong, le PDG de Ford, se permettait de troller gentiment Musk sur Twitter, rappelant le différentiel de production entre les deux groupes... En effet, il suffit à Ford de 4 heures pour produire 7.000 véhicules.

Évidemment, Ford n'affiche cependant pas les mêmes taux de croissance que Tesla. Cette pique permet toutefois de remettre en perspective le récent accomplissement du groupe de Musk en matière de production. Actuellement, Tesla pèse un peu moins de 53 milliards de dollars à Wall Street, contre 43 Mds$ pour Ford et 56 Mds$ pour General Motors.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2018

Remboursement anticipé d'une partie des OCA en circulation, avec Yorkville qui accepte de convertir le solde de ses OCA en actions (,5 E/action) et TxCell qui pourra acheter l'ensemble des bons et…

Publié le 23/07/2018

Dans des volumes limités, Vente-unique...

Publié le 23/07/2018

C’est désormais officiel. Alfredo Altavilla, le patron de Fiat Chrysler Automobiles (FCA) pour les régions Europe, Proche-Orient, Afrique va quitter le groupe fin août afin de « poursuivre…

Publié le 23/07/2018

Atos a dévoilé son projet d'acquisition de Syntel pour 3,4 milliards de dollars, soit 41 dollars par action, entièrement payables en numéraire. Ce prix représente une prime d'environ 14% sur…

Publié le 23/07/2018

Lundi 23 juillet 2018APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du…