En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 116.79 PTS
-
5 097.50
-
SBF 120 PTS
4 103.77
-
DAX PTS
11 589.21
-
Dowjones PTS
25 379.45
-1.27 %
7 116.09
-2.23 %
1.146
+0.01 %

Tesla hésite, malgré un trimestre record

| Boursier | 242 | Aucun vote sur cette news

Tesla donne des nouvelles concrètes de son activité opérationnelle

Tesla hésite, malgré un trimestre record
Credits Reuters

Tesla donne, dans un communiqué publié ce jour, des nouvelles concrètes de son activité opérationnelle ! Le groupe californien vient en effet d'annoncer ses chiffres de production et de livraisons. Le constructeur de voitures électriques a produit un total de 53.239 unités de son Model 3 au troisième trimestre - pratiquement le double du volume du second trimestre. Tesla a livré par ailleurs 55.840 de ses berlines sur la période. Le groupe d'Elon Musk atteint donc ses objectifs, puisqu'il ambitionnait en août la production de 50.000 à 55.000 Model 3 sur la période.

Trimestre record

En incluant les Model S et X, Tesla dit avoir fabriqué au total 80.142 voitures durant le trimestre, 50% de plus qu'au second trimestre, qui constituait jusqu'à présent le trimestre record du groupe.

Tesla rappelle avoir opéré une 'transition de production' durant ce troisième trimestre, ce qui a ajouté une 'complexité significative'. Le groupe a finalement majoritairement produit des véhicules Model 3 Dual Motor (transmission intégrale) sur la période. "Durant la dernière semaine du trimestre, nous avons produit plus de 5.300 véhicules Model 3", constate Tesla.

26.903 véhicules Model S et X ont été fabriqués, ce qui représente une légère hausse en comparaison du second trimestre et ressort en ligne avec la guidance annuelle.

Les livraisons ont représenté 83.500 véhicules, dont 55.840 Model 3, 14.470 Model S et 13.190 Model X. Afin de mettre cette incroyable performance en perspective, le groupe souligne qu'il a livré au troisième trimestre un volume équivalent à plus de 80% de celui de la totalité de l'année 2017. "Nous avons livré environ deux fois plus de Model 3 que sur l'ensemble des précédents trimestres", s'enthousiasme le groupe.

Relais de croissance évidents

"Nos livraisons de Model 3 au troisième trimestre ont été limitées aux modèles aux prix les plus élevés, aux transactions cash/loan et aux clients nord-américains. Il reste d'importantes possibilités de développer le marché adressable du Model 3 en introduisant le leasing, les batteries standard et d'autres variantes à bas prix de la voiture, et en lançant des livraisons internationales", relève Tesla.

Impact de la guerre commerciale des USA avec la Chine

La demande pour les Model S et X reste pour sa part "élevée". Au troisième trimestre, le groupe a été en mesure d'augmenter considérablement les livraisons de ces modèles S et X malgré les difficultés auxquelles il a été confronté en raison des tensions commerciales persistantes entre les États-Unis et la Chine. "Ces tensions commerciales ont abouti à un taux de droit d'importation de 40% sur les véhicules Tesla, contre 15% pour d'autres voitures importées en Chine", relève le groupe. En tenant compte des coûts de transport et des droits de douane, le groupe estime qu'il travaille avec un désavantage de 55% à 60% en termes de coûts, en comparaison des véhicules localement produits en Chine. "Cela donne un environnement concurrentiel vraiment difficile, compte tenu du fait que la Chine est de loin le plus grand marché pour les véhicules électriques", ajoute le groupe.

Afin de répondre à ce problème, le groupe accélère la construction de son usine de Shanghai, en tirant profit des nombreuses leçons de la montée en puissance du Model 3 en Amérique du Nord.

Challenges nombreux

La production stabilisée, la livraison et la logistique des véhicules sortants ont constitué les principaux défis du troisième trimestre pour Tesla. "Nous avons apporté de nombreuses améliorations à ces processus tout au long du trimestre et prévoyons d'apporter d'autres améliorations au quatrième trimestre afin que nous puissions évoluer avec succès. Dans le cadre de cet effort, nous prévoyons de continuer à étendre les livraisons directes aux clients à domicile ou au bureau, un service que nous avons lancé au troisième trimestre pour améliorer le confort du client", précise Tesla.

En fin de troisième trimestre, 8.048 véhicules Model 3 et 3.776 Model S & X étaient en transit, qui seront livrés au début du quatrième trimestre. "Notre objectif global de 100.000 livraisons de modèles S et X en 2018 reste inchangé", assure le groupe.

Rentabilité toute proche ?

"Notre résultat net et notre flux de trésorerie seront annoncés avec le reste de notre performance financière lorsque nous dévoilerons les résultats du troisième trimestre", conclut le groupe, remerciant au passage toute l'équipe Tesla pour avoir "si bien exécuté pendant cette difficile montée en puissance des livraisons". Selon un message interne de Musk, relayé notamment par le 'Telegraph' britannique, le dirigeant de Tesla aurait affirmé que son groupe était "très proche" de la rentabilité.

Consolidation après le rebond

Le titre accueille plutôt froidement les annonces ce jour, en retrait de 1% pour l'heure à 307$, consolidant ses gains de la veille. Rappelons que Tesla s'était enflammé hier soir de 17,35% à Wall Street, après avoir dévissé vendredi de 13,9% à l'annonce de poursuites de la Securities & Exchange Commission américaine (SEC). Le gendarme de la bourse américaine, qui accusait de fraude le CEO du groupe, Elon Musk, et voulait l'empêcher d'exercer en tant que dirigeant ou administrateur d'une société cotée, a néanmoins annoncé durant le week-end un accord avec le fantasque patron.

Tesla et Musk vont verser une amende de 20 millions de dollars chacun. Par ailleurs, le dirigeant et fondateur du constructeur californien de voitures électriques va quitter ses fonctions de président du conseil d'administration, mais conserver la direction opérationnelle en tant que directeur général (CEO), a précisé la SEC. L'accord dévoilé samedi, deux jours seulement après l'annonce des poursuites contre Musk, est une réelle bonne nouvelle pour Tesla. Il permet au groupe de repartir de l'avant sans craindre un départ de Musk. De plus, le montant des amendes est tel qu'il ne déstabilise pas financièrement les intéressés, mais leur servira (peut-être) de leçon. Musk doit abandonner ses fonctions de président du conseil dans un délai de 45 jours. Il ne pourra être réélu pendant trois ans. Tesla devra par ailleurs nommer deux administrateurs indépendants au conseil d'administration, ce qui est une très bonne nouvelle du point de vue de la gouvernance pour Tesla.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2018

A l'occasion de l'acquisition, Infologic-Santé a changé de dénomination sociale et s'appelle désormais Dedalus C&G...

Publié le 18/10/2018

La livraison des premiers logements et espaces publics est prévue au 1er trimestre 2021...

Publié le 18/10/2018

La nouvelle offre commune s'appuiera sur la plateforme Moovapps, adaptée aux spécificités métier de Fives dans le cadre du programme Your Platform de Visiativ....

Publié le 18/10/2018

Le montant de l'investissement total s'élève à 41 ME...

Publié le 18/10/2018

L'objet de cette joint-venture est de développer et commercialiser une plateforme phygitale communautaire...