En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 475.47 PTS
-0.01 %
5 480.50
+0.28 %
SBF 120 PTS
4 390.46
+0.14 %
DAX PTS
12 370.38
+0.16 %
Dowjones PTS
26 562.05
-0.68 %
7 548.75
+0.00 %
1.175
+0.00 %

Tesla dans le collimateur de la SEC

| Boursier | 165 | Aucun vote sur cette news

Le Financial Times confirme les rumeurs

Tesla dans le collimateur de la SEC
Credits Reuters

Tesla abandonnait finalement 2,6% hier soir à 338,7$ à Wall Street, sur des rumeurs d'injonction de la SEC, adressée au groupe suite aux 'tweets' et messages de son patron Elon Musk au sujet d'une sortie de la cote. Les rumeurs de la veille avaient notamment été relayées par un correspondant de Fox Business, Charles Gasparino, selon lequel la Securities & Exchange Commission, gendarme des marchés financiers américains, aurait intensifié ses investigations au sujet des plans de sortie de la cote. Des convocations ou auraient ainsi été envoyées à Tesla à propos des plans et des déclarations de son patron Elon Musk relatives à un "financement garanti".

Le 'Financial Times' confirme ce jour les rumeurs, précisant que Tesla aurait bien fait l'objet d'une injonction de la SEC à propos des fameux 'tweets' de Musk. Le régulateurs a soulevé des questions après qu'Elon Musk eut fait état du "financement garanti" d'une éventuelle sortie de la bourse. Le FT cite à ce propos une personne familière de la question.

La SEC a accepté que les compagnies cotées fassent des annonces importantes sur les réseaux sociaux, mais elles ne peuvent évidemment pas tromper les investisseurs, rappelle le FT. Si les enquêteurs concluaient que le tweet de Musk a exagéré la nature du financement, cela pourrait constituer la base d'un cas de manipulation de marché...

La SEC n'a pas répondu aux questions du Financial Times. Tesla a également décliné tout commentaire.

Les annonces de Musk concernant la sécurisation du financement d'un éventuel retrait de la cote avaient fait jaser dans les milieux financiers. Dans une mise au point lundi, le CEO expliquait son affirmation antérieure par le soutien d'un fonds souverain saoudien, qu'il aurait rencontré à plusieurs reprises.

"Il y a près de deux ans, le fonds souverain d'Arabie saoudite m'avait approché à de nombreuses reprises à propos d'une sortie de la cote de Tesla. Ils m'avaient d'abord rencontré en début d'année 2017 afin d'exprimer leur intérêt, du fait du besoin important de diversification en dehors du pétrole. Ils ont ensuite tenu plusieurs réunions additionnelles avec moi durant l'année suivante, afin de confirmer leur intérêt et de tenter d'avancer vers une transaction de sortie de la cote", avait justifié Musk.

Récemment, le fonds saoudien a acquis près de 5% de Tesla sur les marchés. Le fonds aurait alors à nouveau contacté le patron de Tesla en vue d'une nouvelle rencontre. Le meeting a eu lieu le 31 juillet. "Durant la réunion, le directeur général du fonds souverain a regretté de n'avoir pas progressé auparavant vers une transaction privée avec moi, et il a fortement exprimé son soutien au financement d'une transaction de sortie de la cote pour Tesla. Il m'a fait comprendre qu'aucun autre décideur n'était nécessaire et qu'ils étaient impatients de procéder", avait souligné Musk en début de semaine Suite à l'annonce du 7 août concernant le financement sécurisé, Musk dit avoir continué à communiquer avec le directeur général du fonds.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices et Matières 1ères avec les CFD
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

Recylex S.A. a annoncé avoir obtenu l’accord de l’ensemble des partenaires financiers concernés pour ajuster les modalités du dispositif de financement obtenu en décembre 20161 en raison de la…

Publié le 25/09/2018

Pixium Vision grimpe dans un beau volume ce matin

Publié le 25/09/2018

ABC arbitrage a bouclé le premier semestre sur des produits d'activité de 18,6 Millions d'Euros, en recul par rapport aux 21 Me réalisés un an plus...

Publié le 25/09/2018

Cette acquisition permet à Devoteam de proposer aux grands groupes internationaux des solutions uniques et innovantes, en alliant design, expertise...

Publié le 25/09/2018

Advicenne, société pharmaceutique spécialiste du développement de produits thérapeutiques adaptés à l'enfant et à l'adulte pour le traitement de...