Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 609.15 PTS
+0.62 %
5 609.0
+0.74 %
SBF 120 PTS
4 436.26
+0.66 %
DAX PTS
13 298.96
+0.35 %
Dow Jones PTS
30 218.26
+0.83 %
12 528.48
+0.49 %
1.212
-0.02 %

Tesla : 300 milliards de dollars !

| Boursier | 1226 | Aucun vote sur cette news

Tesla fait rêver les actionnaires...

Tesla : 300 milliards de dollars !
Credits Reuters

Tesla fait rêver les actionnaires... et cauchemarder les vendeurs à découvert. Le titre décolle encore de 6% avant bourse ce lundi, au plus haut historique à 1.637$, ce qui représenterait une capitalisation boursière assez incroyable de plus de 300 milliards de dollars. Le titre s'était déjà accordé 10,78% vendredi avec les spéculations sur la voiture autonome. Elon Musk, directeur général du constructeur automobile californien, a annoncé en effet jeudi que Tesla était très proche du 'stade 5' des véhicules autonomes, celui qui permet à une voiture de se déplacer sur une route sans l'intervention d'un conducteur.

"Je suis extrêmement confiant sur l'arrivée du niveau 5, qui est en gros l'autonomie complète, et je pense que cela aura lieu très rapidement", a déclaré le directeur général de Tesla dans un message vidéo à l'ouverture de la Conférence mondiale sur l'intelligence artificielle (WAIC) à Shanghai. "Je reste persuadé que nous disposerons des fonctionnalités de base pour une autonomie de niveau 5 cette année !" Pour le moment, Tesla propose sur ses véhicules seulement une aide à la conduite autonome, baptisée Autopilot, qui permet au conducteur dans certaines situations de retirer ses mains du volant. Les clients de Tesla utilisent déjà régulièrement le pilote automatique, bien que la technologie (qui n'est que semi-automatique), ait été liée dans le passé à des accidents que l'entreprise a attribuée des erreurs humaines. Elon Musk a fait valoir que la conduite autonome serait décisive pour Tesla, avec des milliards de dollars de revenus potentiels en jeu. L'agence de presse Bloomberg estime pour sa part que 27 millions de "robots-taxis" devraient circuler sur la route dans le monde d'ici 2040...

Le groupe californien avait ravi ce mois à Toyota la place de premier constructeur automobile mondial en termes de capitalisation boursière en franchissant la barre des 200 milliards de dollars.

L'ambiance euphorique se confirme donc ce jour. Dans l'actualité du jour, Tesla a réduit le prix de base de son SUV électrique Model Y sous les 50.000$, remarquent Electrek et TechCrunch.

Le rallye brutal du titre ces dernières semaines est par ailleurs alimenté par les rachats en panique de positions de vente à découvert, ainsi que par les spéculations sur une entrée ultérieure au sein de l'indice large S&P500. Pour être éligible, Tesla devra aligner quatre trimestres consécutifs de rentabilité. Justement, les comptes du second trimestre qui seront publiés le 22 juillet au soir pourraient refléter le franchissement de cette nouvelle étape.

Pour le second trimestre, le groupe de Palo Alto a livré 90.650 véhicules, alors que le consensus du cabinet FactSet tablait sur 72.000 véhicules sur ce trimestre allant d'avril à juin - après un précédent record de 88.400 véhicules immatriculés au 1er trimestre. Tesla a livré 75.946 Model 3 durant le trimestre écoulé, contre 61.000 de consensus de marché.

Il s'agit d'une performance assez extraordinaire, dans la mesure où le site de Fremont en Californie était fermé durant près de la moitié du trimestre, en raison des mesures de confinement prises par l'Etat pour faire face à la crise du coronavirus. Le groupe ajoute que sa production est désormais de retour aux niveaux antérieurs à la pandémie.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 04/12/2020

L'Olympique Lyonnais informe avoir obtenu un pré-accord de ses prêteurs bancaires et obligataires pour la mise en place d'un PGE (Prêt Garanti par l'État) complémentaire, dit "PGE Saison", de…

Publié le 04/12/2020

26 OCA numérotées de 209 à 234 ont été émises

Publié le 04/12/2020

Amplitude Surgical annonce la décision du Tribunal Judiciaire de Valence dans son litige avec l'URSSAF au titre de la taxe sur la promotion des...

Publié le 04/12/2020

La Banque centrale européenne a notifié à Société Générale l’exigence de capital supplémentaire au titre du P2R (Pillar 2 requirement) à partir du 1er janvier 2021. Cette dernière est…

Publié le 04/12/2020

La BCE (Banque Centrale Européenne) a notifié l'exigence de capital supplémentaire au titre du P2R - Pillar 2 requirement - à partir du 1er janvier...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne