5 114.15 PTS
-0.64 %
5 104.50
-0.63 %
SBF 120 PTS
4 088.40
-0.67 %
DAX PTS
12 165.19
-0.31 %
Dowjones PTS
21 674.51
-0.35 %
5 790.91
-0.09 %
Nikkei PTS
19 470.41
-1.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Snap déçoit encore, carnage boursier en vue à Wall Street

| Boursier | 132 | Aucun vote sur cette news

La dernière séance de la semaine s'annonce très compliquée pour Snap à Wall Street...

Snap déçoit encore, carnage boursier en vue à Wall Street
Credits Reuters

La dernière séance de la semaine s'annonce très compliquée pour Snap à Wall Street. Le titre du propriétaire de l'application de messagerie Snapchat s'est effondré de plus de 17% dans des échanges après-bourse hier soir après l'annonce de résultats pour le moins décevants.

Les pertes se creusent

Au deuxième trimestre, Snap a en effet creusé ses pertes, à 443,1 millions de dollars, soit 0,36 dollar par action, contre un déficit de 115,9 M$ ou un bpa de -0,14$ il y a un an. Le chiffre d'affaires a bien été multiplié par deux sur un an à 181,7 millions de dollars mais les analystes tablaient sur un niveau plus élevé à 185,8 M$.

La croissance de la base d'utilisateurs ralentit

Autre point négatif pour Snap, la croissance de sa base d'utilisateurs commence à ralentir puisque le nombre d'utilisateurs actifs quotidiens a atteint 173 millions au deuxième trimestre, contre 143 millions il y a un an et 166 millions sur les trois premiers mois de l'année. Le consensus tablait sur 175,2 millions. Instagram Stories, l'équivalent de Snapchat lancé il y a un an, avait par exemple plus de 250 millions d'utilisateurs au 2 août, contre 200 millions en avril.

Les dirigeants tentent de rassurer

Evan Spiegel, co-fondateur de Snapchat, a tenté de rassurer les investisseurs lors de la conférence téléphonique suivant la présentation des comptes: "Nous avons toujours été les derniers à rivaliser avec les entreprises géantes et nous avons toujours pu développer nos activités sur des marchés très concurrentiels et saturés par nos concurrents parce que nous sommes très axés sur l'innovation".

Le dirigeant a également mis l'accent sur le fait que sa société ne cherchait pas à devenir la plus grosse possible mais à être présente sur les marchés les plus lucratifs (comme les Etats-Unis) et à rendre ses utilisateurs plus addictifs à l'application. "Nous devrions ajouter plus de 10 millions d'utilisateurs actifs quotidiens dans le reste du monde pour chaque million d'utilisateurs aux États-Unis et au Canada afin de générer la même somme s'argent".

"Snap a un énorme potentiel si elle parvient à capitaliser sur l'opportunité d'être une plate-forme alternative pour les annonceurs", mais la société est "sous pression sur plusieurs fronts", explique à Bloomberg, James Cakmak, analyste chez Monness, Crespi Hardt&Co.

Fin de la première période de lock-up

Outre les résultats, le titre a été pénalisé ces derniers jours par la fin de la première période de lock-up le 31 juillet. Jusqu'à cette date, tous les insiders, dirigeants compris, ne pouvaient en effet pas céder leurs titres sur le marché suite à l'IPO. Les deux co-fondateurs ont d'ailleurs indiqué qu'ils ne comptaient pas vendre leurs titres cette année même s'ils en ont le droit. Pas certain que cela suffise à rassurer le marché.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/08/2017

Cela laisse 1% de hausse sur la semaine pour l'indice parisien

Publié le 18/08/2017

Aucune publication d'importance n'est attenduesource : AOF

Publié le 18/08/2017

Le 18 août 2017    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social   Article 223-16 du Règlement Général de…

CONTENUS SPONSORISÉS