En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 551.38 PTS
-3.79 %
4 555.00
-3.63 %
SBF 120 PTS
3 615.11
-3.66 %
DAX PTS
11 569.79
-4.09 %
Dow Jones PTS
26 701.78
-2.77 %
11 257.74
-2.94 %
1.173
-0.48 %

Semi-conducteurs : Nvidia et Applied Materials divergent après leurs comptes

| Boursier | 714 | Aucun vote sur cette news

Dans un contexte de baisse du marché des semi-conducteurs, Nvidia et Applied Materials viennent de publier des comptes de bonne facture, mais Nvidia évoque un "manque de visibilité" pour la suite.

Semi-conducteurs : Nvidia et Applied Materials divergent après leurs comptes

Nvidia, spécialiste des puces graphiques, a publié jeudi un bénéfice meilleur que prévu pour le premier trimestre de son exercice fiscal et annoncé des prévisions également supérieures aux attentes pour la période en cours. Le titre a initialement réagi en gagnant 1%, mais il a inversé la tendance pour céder 1% en cotations pré-séance, après des commentaires prudents de la direction pour l'ensemble de 2019.

De son côté, Applied Materials, qui produit des équipements pour l'industrie des semi-conducteurs a lui aussi dépassé les attentes pour le trimestre échu, faisant bondir son cours de Bourse de 3,7% en pré-séance à Wall Street.

Dans un contexte de baisse du marché mondial des semi-conducteurs, les bénéfice et les ventes des deux groupes ont nettement reculé sur un an, mais un peu moins que prévu. En outre, leurs prévisions pour le trimestre en cours laisse espérer que le pire est passé pour le secteur, même si Nvidia a fait état de sérieux doutes sur le sujet... Le rebond du secteur pourrait notamment être remis en cause en cas d'aggravation de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. Jeudi, l'indice des "semis", le SOX de Philadelphie, a ainsi chuté de 1,7%, victime de la signature du décret "anti-Huawei" par Donald Trump.

Pour Nvidia, pas de reprise en vue pour les puces pour "data center"

Dans le détail, Nvidia a fait état jeudi soir d'un bénéfice net de 394 millions de dollars pour son 1er trimestre (64 cents par action), en forte baisse par rapport au 1,24 milliard de dollars affiché un an plus tôt. Malgré cela, le bénéfice net par action, ajusté des éléments exceptionnels est ressorti supérieur aux attentes, à 88 cents par action, contre 58 cents anticipés par le consensus Factset.

Les revenus sont tombés à 2,22 Mds$ contre 3,21 Mds$ un an plus tôt, mais ont très légèrement dépassé les attentes, qui étaient de 2,2 Mds$. Les revenus des puces pour centres de données (la 2è plus grande division du groupe) ont pourtant chuté de 10% à 634 M$, alors que les analystes tablaient sur un recul de 5% à 663,7 M$. Mais le groupe a compensé cette faiblesse par des chiffres meilleurs qu'attendus dans sa divisions jeux vidéo, qui a dégagé un revenu de 1,09 Md$ contre 933,5 M$ attendus.

Pour le 2è trimestre, Nvidia prévoit un chiffre d'affaires compris entre 2,5 Mds$ et 2,6 Mds$, conforme aux attentes du consensus (2,54 Mds$). Mais lors de la conférence téléphonique suivant la publication, la directrice financière, Colette Kress, a jeté un froid en refusant de confirmer les prévisions annuelles faites précédemment... Elle a admis que le marché crucial des "data centers" ne s'améliorait pas encore, ajoutant que "la pause dans les investissements dans les data-centers devrait se poursuivre dans le monde au second semestre et la visibilité reste basse". Dès lors, Nvidia va "revenir à son habitude de publier des prévisions pour un seul trimestre d'avance", a-t-elle ajouté.

Applied Materials optimiste pour le trimestre en cours

Pour sa part, Applied Materials, qui publiait les comptes de son 2è trimestre fiscal, clos le 28 avril, a fait état d'un bénéfice net en recul à 660 M$ (70 cents par action), contre 1,24 Md$ (1,19$ par action) un an plus tôt. Les analystes attendaient en moyenne un BPA de 66 cents.

Le chiffre d'affaires a reculé de 22,7% à 3,54 Mds$, mais a dépassé le consensus IBES Refinitiv qui le donnait à 3,48 Mds$.

Le groupe se montre encourageant pour le 3è trimestre, avec une prévision de ventes de l'ordre de 3,525 Mds$, à comparer à un consensus de 3,51 Mds$. Il table aussi sur un bpa de 67 à 75 cents, alors que l'estimation moyenne des analystes est de 69 cents.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/10/2020

Violement secoué au cours des deux dernières séances, Maisons du Monde cède 2,5% à 11,2 euros au lendemain d'un point trimestriel très attendu...

Publié le 28/10/2020

La déception doit être bien grande pour Heathrow qui a perdu sa place d'aéroport le plus fréquenté en Europe au profit de Paris-Charles de Gaulle. L’aéroport londonien a reproché le peu de…

Publié le 28/10/2020

Dans le rouge en début de séance,Carrefour s'est retourné en milieu de matinée et affiche désormais un gain de 1,5% à euros sur la place parisienne...

Publié le 28/10/2020

General Electric a publié un bénéfice par action ajusté de 6 cents au troisième trimestre de son exercice 2020, au-dessus de la perte de 4 cents anticipée par le consensus FactSet. Les revenus…

Publié le 28/10/2020

Fnac Darty plonge encore de 10% à 33,6 euros à la mi-journée à Paris, sur des craintes de nouveau confinement généralisé en France pour faire face à...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne