Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 652.65 PTS
-
6 649.5
-
SBF 120 PTS
5 207.01
-
DAX PTS
15 710.57
-0.12 %
Dow Jones PTS
34 033.67
-0.77 %
13 983.01
-0.34 %
1.200
+0.07 %

Peloton : les ventes ont doublé au T1, mais les rappels pèsent

| Boursier | 249 | Aucun vote sur cette news

Le fabricant de vélos d'appartement connectés fait face à une hausse de ses coûts, notamment de transport, alors qu'il s'est efforcé de réduire les délais de livraison.

Peloton : les ventes ont doublé au T1, mais les rappels pèsent
Credits Reuters

Le fabricant d'équipements sportifs à domicile Peloton Interactive a vécu une séance très volatile, vendredi à Wall Street, avec un gain de plus de 6% au plus haut de la séance avant de perdre tous ses gains... Le titre a fini stable (+0,04%) à 83,81$. Au lendemain de l'annonce d'un important rappel de ses tapis de course après de nombreux accidents chez ses clients, l'ancien chouchou de Wall Street a publié jeudi soir des pertes pour son 3e trimestre fiscal, tout en faisant part de ventes supérieures aux attentes.

Le titre Peloton, qui avait plongé de 14,6% mercredi après l'annonce des rappels de produits, a abandonné près de 45% de sa valeur depuis le début de l'année, mais il a presque doublé (+95%) depuis un an, profitant de l'engouement pour ses vélos et tapis d'exercice à domicile depuis la crise du Covid-19.

Pour le trimestre janvier-mars, le groupe a plus que doublé ses ventes sur un an, à 1,26 milliard de dollars contre 1,12 Md$ attendu par le consensus. Côté résultats, Peloton a affiché une perte nette de 8,6 millions de dollars, soit 3 cents par action, contre une perte de 12 cents attendue par les analystes. Un an plus tôt, au 3e trimestre 2020, Peloton avait affiché des ventes de 525 M$ pour une perte nette de 20 cents par action.

Difficultés d'acheminement face à une très forte demande

En entraînant la fermeture des salles de sport aux Etats-Unis, la crise du coronavirus a propulsé la demande pour les équipements sportifs à domicile de Peloton (vélos et tapis de course), associés à des abonnements à des entraînements en streaming. Face à cet engouement sans précédent, Peloton a vu son activité s'envoler depuis un an, au point qu'il a eu du mal à répondre à la demande exponentielle...

Le groupe basé à New York a expliqué avoir fait face à une hausse de ses coûts, notamment de transport, alors qu'il s'est efforcé de réduire les délais de livraison, qui ont été allongés par les difficultés liées à la crise du coronavirus, au moment où les commandes ont bondi. Les délais de livraisons sont cependant désormais revenus à leur niveau précédant la crise, a indiqué la société.

Les investissements dans les transports, la recherche & développement et d'autres catégories "ont un impact négatif à court terme sur notre rentabilité" a indiqué jeudi le groupe dans une lettre à ses actionnaires. Pour réduire les délais d'attente, Peloton (qui produit en Asie) avait annoncé en février son intention d'investir plus de 100 M$ sur le 1er semestre 2021 pour acheminer certains produits par voie aérienne ou par voie maritime accélérée.

En décembre 2020, Peloton avait aussi annoncé l'acquisition de Precor, pour 420 M$, afin de produire une partie de ses équipements aux Etats-Unis, Precor disposant dune usine en Caroline du Nord.

Prévisions de ventes revues en légère baisse après les rappels

L'annonce des comptes trimestriels intervient au lendemain d'un important rappel de tapis de course, après une série d'accidents, dont un mortel. Une décision prise tardivement alors que l'agence américaine chargée de la sécurité des produits (la CPSC) avait demandé dès le 17 avril dernier à Peloton le retrait de ces tapis de course.

La compagnie a précisé lors d'une conférence téléphonique que ces rappels amputeraient son chiffre d'affaires d'environ 165 M$ au 4e trimestre fiscal en cours. Malgré cela, la directrice financière de Peloton, Jill Woodworth, a prévu des ventes de 915 M$ au 4e trimestre, et de 4 Mds$ pour l'ensemble de l'exercice, ce qui n'est pas très éloigné de ses prévisions précédentes de 4,08 Mds$. De leur côté, les analystes prévoyaient des ventes de 1,17 Md$ au T4 et de 4,11 Mds$ sur l'ensemble de l'exercice.

Les courtiers s'inquiètent d'une dégradation de l'image du groupe

Sans attendre les comptes publiés jeudi soir, l'analyste de Bank of America Securities, Justin Post, a dégradé sa recommandation d'achat à neutre et a réduit son objectif de cours de 150$ à 100$. Pourtant, il ne juge pas que le retrait du tapis Tread+ soit le problème le plus important, ce segment ne représentant que 5% des abonnés de Peloton... M. Post s'inquiète davantage du rappel de certains tapis de la gamme "Tread", plus petits et moins onéreux que le Tread+, et qui n'étaient qu'en phase de test chez un petit nombre de clients. Même si seulement 1.050 machines Tread sont concernées par ce rappel, le courtier, qui espérait que le "Tread" tirerait la future croissance du groupe en 2022, craint désormais que la réputation et l'image de Peloton soient ternis, ce qui profiterait à ses concurrents.

De son côté, UBS s'inquiète aussi du rappel des tapis "Tread", qui va entraîner un report du lancement du produit à grande échelle, qui était initialement prévu pour ce mois de mai... L'analyste Arpine Kocharyan estime qu'au-delà de son image dégradée, Peloton devra faire face à des coûts plus élevés liés à la mise en oeuvre des garanties et des frais de réparation, ainsi que d'éventuels frais judiciaires liés à ces rappels... L'analyste, qui recommandait déjà de vendre le titre, a confirmé cet avis avec un objectif de cours ramené vendredi de 124$ à 74$.

Le broker Canaccord Genuity a aussi réduit sa cible sur Peloton, passant de 180$ à 150$, tandis que Stifel Nicolaus l'a abaissée de 170$ à 140$. Les deux courtiers restent cependant à l'achat sur le titre.

Enfin, JP Morgan a lui aussi réduit son objectif de cours de 200$ à 140$, tout en conservant sa recommandation de "surperformance" (achat) sur le titre, en estimant que les fondamentaux de la société restent bons, malgré le report du lancement des tapis de course "Tread" lié aux rappels.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/06/2021

Ces travaux seront sur la mise à disposition de bactériophages pour l'usage thérapeutique...

Publié le 16/06/2021

CNIM Groupe décide de reporter à une Assemblée ultérieure son projet d'émission d'obligations remboursables en actions et de réserver l'assemblée...

Publié le 16/06/2021

Linkeys apparaît plus que jamais comme un relais de croissance à forte valeur ajoutée pour le groupe Mare Nostrum...

Publié le 16/06/2021

Cette certification revêt une importance toute particulière...

Publié le 16/06/2021

Le calendrier de l'offre sera déterminé par l'AMF, conformément à son règlement général...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne