Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 188.02 PTS
-1.73 %
6 132.00
-1.57 %
SBF 120 PTS
4 873.81
-1.63 %
DAX PTS
15 210.16
-1.03 %
Dow Jones PTS
33 920.18
-0.46 %
13 891.99
-0.11 %
1.205
+0.1 %

Nike : les ventes freinées par l'engorgement des ports lié au Covid-19

| Boursier | 368 | Aucun vote sur cette news

La croissance des ventes de Nike a ralenti au 3e trimestre fiscal en raison de difficultés logistiques pour acheminer ses produits aux Etats-Unis depuis l'Asie, en raison de la crise du coronavirus.

Nike : les ventes freinées par l'engorgement des ports lié au Covid-19
Credits Reuters

Nike, le géant américain des équipements sportifs, a publié jeudi soir après la clôture de Wall Street des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, mais la croissance de ses ventes a ralenti en raison de difficultés logistiques pour acheminer ses produits aux Etats-Unis depuis l'Asie, en raison de la crise du coronavirus. Ces retards ont pesé sur les ventes du groupe pendant la période cruciale des fêtes de fin d'année.

Le titre Nike perdait plus de 3% dans les cotations post-séance après ces informations. Il avait reculé de 1,1% à la clôture, alors que le Dow Jones, dont il fait partie, a cédé 0,46%.

Au 3e trimestre fiscal, achevé fin février, Nike a dégagé un bénéfice net de 1,45 milliard de dollars (90 cents par action) en forte hausse de 71% par rapport aux 847 millions engrangés un an plus tôt. Les ventes du groupe ont totalisé 10,36 Mds$ sur la période, en hausse de 2,6% par rapport à la même période de 2020 (10,1 Mds$). Les analystes sondés par le cabinet FactSet tablaient sur un bpa inférieur, de l'ordre de 76 cents par action, mais ils envisageaient un chiffre d'affaires supérieur, autour de 11 Mds$.

Les ventes en recul de 11% en Amérique du Nord

Nike avait subi une chute de ses ventes pendant deux trimestres consécutifs en 2020, en raison des confinements liés au Covid-19, avant de retrouver la croissance (+7%) pour son 2e trimestre fiscal, achevé fin novembre, qui incluait Thanksgiving, le Black Friday et le Cyber Monday.

Cependant, le groupe (qui a désormais pu rouvrir la majorité de ses points de vente) a connu à partir de décembre des perturbations de sa chaîne d'approvisionnement, qui ont ralenti l'acheminement de ses produits des usines asiatiques vers les Etats-Unis. Ces perturbations sont liées "à la pandémie de Covid-19 en particulier en Amérique du Nord et dans la zone EMEA" (Europe, Moyen-Orient, Afrique), a précisé Nike.

Ainsi, les ventes ont reculé de 11% au 3e trimestre en Amérique du Nord à taux de changes constants, "en grande partie en raison d'une pénurie de conteneurs et d'une congestion dans les ports des Etats-Unis, qui ont retardé les livraisons au 3e trimestre de plus de trois semaines", selon Nike. Ainsi, l'activité des ports des Etats-Unis a été freinée par le manque de main d'oeuvre lié à la gestion de la crise du Covid.

La croissance des ventes en ligne a ralenti

Au troisième trimestre, le groupe a aussi fait état d'un ralentissement de ses ventes en ligne, qui ont explosé depuis le début de la crise sanitaire. Les ventes en ligne ont certes encore grimpé de 59% sur un an au 3e trimestre, mais elles avaient bondi de 84% au 2e trimestre et d'environ 80% sur les deux précédents trimestres.

Nike a par ailleurs annoncé qu'il allait reprendre son programme de rachat d'actions, qui avait été suspendu en mars 2020 pour cause de crise du coronavirus.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/04/2021

Une première dans l'industrie du luxe ! LVMH s'est associé à deux autres noms du secteur - Prada et Cartier au sein du groupe Richemont - pour...

Publié le 20/04/2021

Dans un avis AMF, la Caisse des dépôts et consignations a déclaré avoir franchi en baisse, le 16 avril, le seuil de 5% des droits de vote de Worldline...

Publié le 20/04/2021

Dans un marché qui cède aux prises de bénéfices ce mardi, Kering se repli de 1,5% à 630,9 euros...

Publié le 20/04/2021

GTT résiste au repli généralisé des marchés ce mardi avec un titre stable à 70,9 euros...

Publié le 20/04/2021

Bénéficiant de son programme d'économies de coûts, M6 est parvenu à améliorer son résultat opérationnel courant au premier trimestre malgré une...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne