En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 207.24 PTS
-4.3 %
4 179.00
-4.91 %
SBF 120 PTS
3 303.23
-4.1 %
DAX PTS
9 544.75
-3.94 %
Dow Jones PTS
21 133.88
-3.57 %
7 548.25
-3.39 %

Netflix 1 - Disney 0 dans la bataille du coronavirus

| Boursier | 780 | Aucun vote sur cette news

L'action Netflix a bondi de plus de 8% lundi remontant non loin de son record, alors que Disney est retombé à son plus bas niveau depuis 2014...

Netflix 1 - Disney 0 dans la bataille du coronavirus
Credits Reuters

L'action Netflix a bondi de plus de 8% lundi à Wall Street, terminant à 360,27$ (+8,24%), réagissant à une recommandation positive d'un broker, estimant que le groupe de vidéo en streaming profitera de la période de confinement massif provoquée par la pandémie de coronavirus. Le titre s'approche désormais de ses sommets historiques de juin 2018, autour de 411$.

A l'inverse de Netflix, Walt Disney, a plongé ces dernières semaines en Bourse (-40% depuis le début 2020) retombant à son plus bas niveau depuis juillet 2014, après la fermeture de ses parcs à thème face à la propagation du Covid-19. Ce manque à gagner va peser très lourd dans les comptes du géant américain des loisirs.

Dans une note publiée lundi, le courtier Baird a ainsi relevé sa recommandation sur Netflix, passant de neutre à surperformance, et a remonté son objectif de cours de 350$ à 415$. Le groupe devrait être un des "principaux bénéficiaires" du Covid-19, selon l'analyste William Power, qui a mené une étude montrant que Netflix "bénéficie d'un flux de nouveaux abonnés depuis le début de l'épidémie".

L'action Netflix a gagné 20% en 5 séances, et elle progresse de 11% depuis le début de l'année, alors que les principaux indices boursiers américains ont abandonné plus de 20% dans le même temps.

Le fait d'être un "pure player"du streaming fait ainsi le bonheur de Netflix, dont le cours de Bourse avait pourtant été très chahuté ces derniers mois face à la multiplication des offres concurrentes de streaming, à commencer par celles de Walt Disney (Disney+) et d'Apple (Apple TV+).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/04/2020

Des discussions seront engagées avec les autorités réglementaires pour déterminer la meilleure voie de poursuite de développement du produit

Publié le 01/04/2020

Pour aborder la crise, Engie indique disposer de l'un des bilans les plus solides du secteur, avec 16,4 MdsE de liquidité...

Publié le 01/04/2020

Ces résultats de Pixium Vision complètent et renforcent les données à 12 mois...

Publié le 01/04/2020

Désormais, 7.581 titres et 87.443,57 euros figurent au contrat de liquidité...

Publié le 01/04/2020

Engie maintient son Assemblée générale annuelle 2020 mais coupe son dividende au titre de 2019...