Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 184.82 PTS
-0.4 %
7 172.50
-0.89 %
SBF 120 PTS
5 467.16
-0.4 %
DAX PTS
15 557.29
-0.09 %
Dow Jones PTS
33 963.84
-0.31 %
14 701.10
+0.05 %
1.064
+0. %

Microsoft soumet un nouveau projet à Londres pour le rachat d'Activision

| Boursier | 207 | Aucun vote sur cette news

Microsoft, qui tente de convaincre le régulateur britannique d'approuver son accord d'acquisition de l'éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard, a...

Microsoft soumet un nouveau projet à Londres pour le rachat d'Activision
Credits Microsoft

Microsoft, qui tente de convaincre le régulateur britannique d'approuver son accord d'acquisition de l'éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard, a soumis un nouveau plan, suite au rejet opposé par la CMA plus tôt cette année. L'Autorité britannique de la concurrence et des marchés reconsidèrera l'offre de Microsoft pour 69 milliards de dollars, alors que le géant software vient d'annoncer son intention de vendre les droits de cloud streaming de tous les jeux Activision actuels et futurs sortis au cours des 15 prochaines années à Ubisoft. Le désinvestissement n'inclut pas l'Espace économique européen, a indiqué la CMA. "Nous craignions auparavant que Microsoft soit en mesure de contrôler la manière dont ce marché allait se développer", a déclaré Sarah Cardell, directrice générale de la CMA, dans une interview sur Bloomberg Radio. "Ce que nous constatons avec ce nouvel accord, et nous devrons le tester attentivement au cours de notre examen, c'est que plutôt que Microsoft soit en mesure de contrôler la façon dont ces droits de streaming dans le cloud sont utilisés, ce contrôle sera transféré à une société indépendante".

Dans le cadre de la transaction restructurée, Microsoft ne serait pas en mesure ni de publier les jeux Activision Blizzard exclusivement sur son propre service de streaming cloud, Xbox Cloud Gaming, ni de contrôler exclusivement les conditions de licence des jeux Activision Blizzard pour les services concurrents, selon le colosse software. L'enquête de phase 1 de la CMA va maintenant commencer et l'autorité britannique a fixé la date limite statutaire au 18 octobre.

Cet accord permettra à Ubisoft de proposer l'accès aux jeux d'Activision Blizzard en "cloud streaming" à un plus grand nombre de joueurs dans le monde entier. Ces droits sont perpétuels, a ajouté le Français. Ce deal, dont le montant financier n'a pas été dévoilé, permettra ainsi à Ubisoft de continuer à renforcer l'offre de contenu de son service d'abonnement Ubisoft+, ainsi que d'accorder des licences d'accès en streaming au catalogue actuel de jeux d'Activision Blizzard, ainsi que toute nouvelle sortie, aux entreprises de Cloud Gaming, aux fournisseurs de services et aux fabricants de consoles. Cet accord permettra d'élargir les possibilités d'accès pour les joueurs à l'ensemble des services de streaming. Ubisoft+ continuera à enrichir son catalogue en permettant aux joueurs de jouer sur plusieurs plateformes, notamment sur PC, Xbox et Amazon Luna avec un seul abonnement à Ubisoft+ Multi Access, et sur la PlayStation avec Ubisoft+ Classics.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du samedi 16 septembre 2023 au vendredi 22 septembre 2023, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 30 octobre 2023 inclus, avec un versement initial investi à 50 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 22/09/2023

Ford (+3,20% à 12,59 dollars) signe la deuxième plus forte hausse de l’indice S&P500 à la mi-séance après que Reuters a rapporté de « réels progrès » dans les négociations avec le…

Publié le 22/09/2023

La Commission européenne a réimposé une amende de 376,36 millions d'euros à Intel pour pratiques anticoncurrentielles sur le marché des puces. En janvier 2022, la Cour de justice de l'Union…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/09/2023

La perspective d’une possible nouvelle hausse des taux par la FED, annoncée par J. Powell, au cours de la conférence de presse du FOMC hier mercredi, a fait basculer les indices américains sous…

Publié le 22/09/2023

Amoéba confirme l’avancement de son projet de site de production dédié à l’application biocontrôle et annonce la signature de l’acte d’achat du terrain destiné à accueillir cette usine…

Publié le 22/09/2023

La Bourse de Paris a mal réagi aux projections économiques de la Fed communiquées la veille au soir. 

Publié le 22/09/2023

ESI Group et Keysight Technologies annoncent la signature du contrat de cession d’actions portant sur l’acquisition par Keysight Technologies d’une participation majoritaire dans le capital…

Publié le 22/09/2023

CarmatLe concepteur et développeur du cœur artificiel annoncera ses résultats du premier semestre. MicropoleLe groupe de conseil spécialisé dans la transformation des entreprises par la Data…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne