Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 776.25 PTS
-
6 785.5
+0.81 %
SBF 120 PTS
5 275.86
-
DAX PTS
15 280.86
+0.16 %
Dow Jones PTS
35 135.94
+0.68 %
16 399.24
+2.33 %
1.129
-0.02 %

Meta (Facebook) voudrait ouvrir des magasins pour promouvoir le métavers

| Boursier | 480 | Aucun vote sur cette news

Facebook a annoncé hier soir pour son troisième trimestre fiscal des profits supérieurs aux attentes de marché, dégageant un bénéfice ajusté par...

Meta (Facebook) voudrait ouvrir des magasins pour promouvoir le métavers
Credits Reuters

Meta, ex-Facebook, entendrait ouvrir des magasins physiques afin de présenter au public son projet de métavers, indique le New York Times. Citant des personnes connaissant le projet et des documents de l'entreprise, le NYT rapporte que Meta a parlé d'ouvrir des magasins dans le monde entier pour présenter aux gens les produits conçus par sa division Reality Labs, notamment les casques VR, les lunettes AR et les appareils Portal. Le NYT ajoute que les documents indiquent que les magasins seraient destinés à rendre le monde "plus ouvert et connecté", engendrant "curiosité" et "proximité", tout en faisant en sorte que les gens se sentent "bienvenus", et qu'un site phare avait été prévu à Burlingame, Californie.

Les sources ont précisé au New York Times que les discussions sur l'ouverture des portes de sites physiques avaient commencé dès l'année dernière, bien avant que Facebook ne se rebaptise Meta. Citant les documents, l'article indique que 'Facebook Store' était le premier choix pour le nom de ces "portes". Le groupe avait aussi envisagé des options telles que Facebook Hub, Facebook Commons, Facebook Innovations, Facebook Reality Store et From Facebook. L'article note par ailleurs que Facebook affiche déjà une certaine expérience dans l'exploitation de boutiques éphémères.

Facebook avait annoncé fin octobre, pour son troisième trimestre fiscal, des profits supérieurs aux attentes, dégageant un bénéfice ajusté par action de 3,22$ à comparer à un consensus de 3,2$. Ce profit ajusté par action était de 2,71$ un an plus tôt. Les revenus trimestriels avaient totalisé quant à eux 29 milliards de dollars, contre 21,5 milliards un an plus tôt et 29,5 milliards de consensus. Le bénéfice net trimestriel a atteignait 9,19 milliards de dollars, contre 7,85 milliards un an avant.

Alors que le groupe de Mark Zuckerberg est actuellement critiqué concernant sa réponse aux discours haineux sur sa plateforme, ce dernier a tenté de relativiser le mois dernier en soulignant les efforts destinés à attirer les jeunes utilisateurs et à construire une expérience digitale immersive. Le patron du réseau social a évoqué par ailleurs un effort coordonné des médias pour dépeindre une image trompeuse de sa compagnie.

La controverse n'aura toutefois pas empêché Facebook de faire grandir encore sa base d'utilisateurs. Le nombre d'utilisateurs actifs mensuels sur le troisième trimestre atteint 2,91 milliards, en croissance de 6% en comparaison de l'an dernier.

Facebook va commencer à publier les résultats financiers de ses 'laboratoires' de réalité augmentée et virtuelle en tant qu'unité distincte, où il investit des milliards dans son ambition de construire le 'métavers', et alors que le groupe précise que sa principale activité publicitaire fait face à des incertitudes significatives.

Facebook, qui a déclaré un bénéfice en hausse de 17% au troisième trimestre, a averti que les nouveaux changements de confidentialité d'Apple pèseraient sur son activité numérique au cours du trimestre en cours. La société de médias sociaux a déclaré des revenus trimestriels inférieurs aux attentes du marché, ce que la directrice des opérations, Sheryl Sandberg, explique donc par les changements apportés à iOS. David Wehner, directeur financier de Facebook, a déclaré que la société s'attendait à ce que son investissement dans sa division hardware Facebook Reality Labs, réduise le bénéfice d'exploitation global en 2021 d'environ 10 milliards de dollars. L'engagement financier sur cette unité axée sur le hardware qui travaillera sur les ambitions 'metaverse' de Facebook, survient alors que l'entreprise est submergée par la couverture des documents divulgués par l'ancienne employée de Facebook et lanceuse d'alerte Frances Haugen, selon laquelle l'entreprise a choisi le profit plutôt que la sécurité des utilisateurs.

Zuckerberg s'est défendu contre les critiques découlant des documents, qui, selon lui, brossent un "faux tableau de notre entreprise". Le PDG a déclaré que Facebook dans les années à venir ne serait pas considéré comme une entreprise de médias sociaux, mais comme une entreprise axée sur le fameux métavers. Le terme fait référence à un environnement virtuel partagé auquel des personnes utilisant différents appareils peuvent accéder.

Facebook, qui a beaucoup investi dans la réalité virtuelle et la réalité augmentée, notamment en achetant des sociétés comme Oculus, a créé cette année une équipe produit pour travailler sur le metaverse. Le mois dernier, il a annoncé son intention d'embaucher 10 000 employés en Europe sur cinq ans pour plancher sur le sujet.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 29/11/2021

L'objectif d'efficacité principal sera de démontrer que le masitinib peut réduire la charge virale du SARS-CoV-2...

Publié le 29/11/2021

Black nourrit de fortes ambitions environnementales et s'inscrit dans une démarche bas carbone...

Publié le 29/11/2021

Le montant total en fonds propres règlementaires de BNP Paribas est d'environ 970 ME pour ces deux obligations...

Publié le 29/11/2021

Bigben prévoit une distribution exceptionnelle sous forme d'actions Nacon...

Publié le 29/11/2021

Foncièrement différente de toutes les autres solutions actuellement disponibles sur le marché, Streamkeeper comble les failles d'authentification et utilise la protection des applications...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne