Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 705.61 PTS
-
6 706.00
-
SBF 120 PTS
5 245.07
-
DAX PTS
15 522.92
+0.05 %
Dow Jones PTS
35 609.34
+0.43 %
15 388.71
-0.14 %
1.166
+0.11 %

Merck grimpe encore, avec sa pilule Covid-19

| Boursier | 346 | Aucun vote sur cette news

Merck & Co, qui flambait de 8,4% vendredi, prend encore 3% avant bourse à Wall Street ce lundi...

Merck grimpe encore, avec sa pilule Covid-19
Credits Reuters

Merck & Co, qui flambait de 8,4% vendredi, prend encore 3% avant bourse à Wall Street ce lundi. Le laboratoire américain discute avec la Thaïlande, dont le gouvernement entendrait, selon un responsable cité par Reuters, acquérir 200 000 unités de sa pilule Covid-19 expérimentale. L'agence rapporte encore que de nombreux pays asiatiques se démèneraient pour verrouiller des approvisionnements sur ce traitement potentiel, après avoir pris du retard par rapport aux pays occidentaux dans le déploiement du vaccin Covid-19, touchés par des approvisionnements restreints. La Corée du Sud, Taïwan et la Malaisie, négocieraient notamment l'acquisition de pilules de Merck.

En fin de semaine dernière, le titre Merck avait grimpé en direction de ses sommets historiques. Le laboratoire pharmaceutique américain avait en effet communiqué des nouvelles positives concernant un traitement expérimental contre le coronavirus, développé avec la biotech Ridgeback Biotherapeutics. Ce traitement par voie orale, le molnupiravir, réduirait d'environ 50% le risque d'hospitalisation ou de décès chez les patients exposés au risque d'une forme grave de la maladie, à en croire les résultats provisoires d'un essai clinique de Phase 3 publiés vendredi.

Merck a ainsi déclaré vendredi que sa pilule expérimentale réduisait de moitié hospitalisations et décès chez les personnes récemment infectées. Le laboratoire du New Jersey entend demander bientôt aux autorités sanitaires aux États-Unis et dans le monde d'autoriser l'utilisation du traitement. Il s'agirait alors de la première pilule à traiter le covid, les thérapies actuellement validées aux USA demandant une intraveineuse ou une injection.

Merck et son partenaire Ridgeback Biotherapeutics ont donc indiqué que les premiers résultats d'étude montraient une baisse de moitié du risque d'hospitalisation ou de décès en comparaison du placebo pour les patients ayant des formes légères à modérées du covid. L'analyse intermédiaire montre que 7,3% des patients qui ont reçu du molnupiravir ont été hospitalisés jusqu'au jour 29, comparativement à 14,1% des patients traités par placebo (hospitalisés ou décédés). Il n'y a eu aucun décès dans le groupe du médicament sur cette période, contre huit décès dans le groupe placebo, selon Merck.

Merck prévoit donc de demander une autorisation d'utilisation d'urgence aux États-Unis dès que possible et de soumettre des demandes aux organismes de réglementation du monde entier. S'il est autorisé, le molnupiravir pourrait être le premier médicament antiviral oral pour le covid. Le groupe est en discussion avec la Food and Drug Administration et prévoit de soumettre les données pour examen dans les prochains jours.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2021

Xilam a signé un contrat de type Master Toy licence aux termes duquel Simba versera des royalties à Xilam sur les ventes réalisées...

Publié le 20/10/2021

La forte génération de cash issue des 12 derniers mois donne à Biosynex les moyens de ses ambitions en matière de croissance externe...

Publié le 20/10/2021

Le chiffre d'affaires d'Atos au 3e trimestre 2021 a atteint 2,666 milliards d'euros, stable à taux de change constants par rapport au 3e trimestre...

Publié le 20/10/2021

Les 10 premiers clients représentent 46% du chiffre d'affaires...

Publié le 20/10/2021

Au terme d'une notation sollicitée ESG et de durabilité auprès de V...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne