Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 660.87 PTS
-0.13 %
6 641.00
-0.36 %
SBF 120 PTS
5 205.82
-0.3 %
DAX PTS
15 515.83
-
Dow Jones PTS
35 457.31
+0.56 %
15 410.72
+0. %
1.163
-0.04 %

Merck demande l'autorisation de la FDA pour sa pilule Covid-19

| Boursier | 209 | Aucun vote sur cette news

Merck et Ridgeback annoncent ce jour la soumission d'une demande d'autorisation d'utilisation d'urgence à la FDA des États-Unis pour le molnupiravir,...

Merck demande l'autorisation de la FDA pour sa pilule Covid-19
Credits Reuters

Merck et Ridgeback annoncent ce jour la soumission d'une demande d'autorisation d'utilisation d'urgence à la FDA des États-Unis pour le molnupiravir, un médicament antiviral oral expérimental, pour le traitement du Covid-19 léger à modéré chez les adultes à risque. S'il est autorisé, le molnupiravir pourrait être le premier médicament antiviral oral pour le traitement du covid. Des soumissions aux organismes de réglementation du monde entier sont en cours.

Merck, connu sous le nom de MSD en dehors des États-Unis et du Canada, et Ridgeback Biotherapeutics, ont annoncé aujourd'hui que Merck avait soumis une demande d'autorisation d'utilisation d'urgence (EUA) à la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis pour le molnupiravir, un médicament oral expérimental médicament antiviral, pour le traitement du Covid-19 léger à modéré chez les adultes à risque d'évoluer vers un Covid-19 sévère et/ou d'être hospitalisé. Les sociétés travaillent activement avec les agences de réglementation du monde entier pour soumettre des demandes d'utilisation d'urgence ou d'autorisation de mise sur le marché dans les mois à venir.

La soumission est basée sur les résultats positifs d'une analyse intermédiaire de l'essai clinique de phase 3 MOVe-OUT, qui a évalué le molnupiravir chez des patients adultes non hospitalisés atteints de Covid-19 léger à modéré qui risquaient de progresser vers une forme sévère et/ou une hospitalisation. Lors de l'analyse intermédiaire, le molnupiravir a réduit le risque d'hospitalisation ou de décès d'environ 50% ; 7,3% des patients ayant reçu du molnupiravir ont été hospitalisés ou sont décédés jusqu'au jour 29 après la randomisation (28/385), contre 14,1% des patients traités par placebo (53/377). Jusqu'au jour 29, aucun décès n'a été signalé chez les patients ayant reçu du molnupiravir, contre 8 décès chez les patients ayant reçu le placebo.

L'incidence de tout événement indésirable était comparable dans les groupes molnupiravir et placebo (35% et 40%, respectivement). L'incidence des événements indésirables liés au médicament était également comparable (12% et 11%, respectivement), et moins de sujets dans le groupe molnupiravir ont arrêté le traitement en raison d'un événement indésirable par rapport au groupe placebo (1,3% et 3,4%, respectivement).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2021

SoLocal rappelle qu'il était prévu de procéder hier à l'amortissement partiel à hauteur d'un montant de 6 millions d'euros au titre du contrat de prêt...

Publié le 20/10/2021

Sartorius Stedim a généré un chiffre d'affaires en progression de 56,2 % pour atteindre 2 109 millions d'euros ; marge d'EBITDA courant de 36,3 % pour...

Publié le 20/10/2021

Au troisième trimestre, Netgem a enregistré une baisse de 4% de son chiffre d’affaires à 6,3 millions d’euros et une hausse de 10% de sa marge brute à 4 millions d’euros. Sur le trimestre…

Publié le 20/10/2021

Wendel a reçu une offre ferme de DuluxGroup, en vue d'acquérir la totalité du capital de Cromology, un des leaders de la peinture décorative en Europe...

Publié le 20/10/2021

Audacia Élévation, FPS destiné à l'acquisition de résidences de Coliving, annonce la réalisation d'une nouvelle opération à Massy (91)...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne