En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Médias : Comcast défie Disney avec une contre-offre sur Fox !

| Boursier | 155 | Aucun vote sur cette news

Une bataille boursière se profile entre Comcast et Walt Disney pour le contrôle des actifs de 21st Century Fox.

Médias : Comcast défie Disney avec une contre-offre sur Fox !
Credits Reuters

Les grandes manoeuvres s'accélèrent dans le médias américains. Au lendemain du feu vert de la justice au rachat de Time Warner par AT&T, le câblo-opérateur Comcast a lancé une offre de 65 milliards de dollars sur les actifs de 21st Century Fox, qui avaient fait déjà l'objet d'une proposition de Walt Disney.

Après la clôture de Wall Street, Comcast a ainsi proposé 65 Mds$ en numéraire pour convaincre les actionnaires de 21st Century Fox de renoncer à l'offre rivale de Walt Disney. Comcast affirme que son offre est supérieure de 19% à celle de Disney, qui s'élève à 52 Mds$.

Le patron de Comcast, Brian Roberts, s'est dit confiant d'obtenir la feu vert des autorités de la concurrence à cette opération, après l'accord donné mardi par la justice américaine au rachat de Time Warner par AT&T pour 85 Mds$. Selon des analystes, Comcast pourrait toutefois rencontrer plus de difficultés qu'AT&T, car il a possède déjà son propre réseau télévisé et son studio de cinéma au sein de sa division NBC Universal, un chevauchement qui n'existe pas dans l'opération AT&T-Time Warner.

Une première tentative de rachat avortée en 2017

Comcast avait en effet déjà tenté de racheter ces actifs (studios de cinéma 20 th Century Fox et plusieurs chaînes de télévision) en 2017, mais Fox lui avait préféré Disney, jugeant son offre moins risquée d'un point de vue des lois de la concurrence, même si Comcast offrait déjà davantage.

Les cours de Bourse des protagonistes n'ont pas réagi fortement à cette annonce en cotations post-séance à Wall Street : le titre de Comcast avançait de 0,2%, celui de 21st Century Fox cédait 0,1% et celui de Walt Disney reculait de 0,3%

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...