En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.45 PTS
-
4 892.0
-
SBF 120 PTS
3 901.62
-
DAX PTS
10 929.43
+1.38 %
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.89 %
1.137
-0.01 %

Materialise, une pépite de l'impression 3D à acheter ?

| Boursier | 314 | Aucun vote sur cette news

Bryan Garnier débute le suivi sur cette valeur belge avec un avis positif

Materialise, une pépite de l'impression 3D à acheter ?

Dans une étude d'initiation de couverture, Bryan Garnier conseille à ses clients de mettre en portefeuille le titre Materialise, coté sur le Nasdaq, pour profiter de l'accélération de la croissance attendue dans la fabrication additive, aussi connu comme impression 3D. Car si ce marché représentait 7,3 milliards de dollars en 2017, il devrait théoriquement s'envoler pour atteindre 350 Mds$ en 2035 soit 1,5% du poids économique de l'industrie dans le monde, selon les projections des experts.

Elargissement des débouchés dans l'impression 3D

Pour Bryan Garnier, Materialise est à une période charnière de son histoire avec une croissance appelée à s'accélérer, censée lui permettre à terme de délivrer une progression annuelle de son Ebitda comprise entre 20 et 25%, conforme à la feuille de route du management.

Pour ce faire, la société originaire de Louvain en Belgique va devoir augmenter la cadence dans ses activités Logiciels et Fabrication, tout en maintenant sa dynamique dans le Médical, estime le bureau de recherche. Materialise devrait bénéficier de l'élargissement de ses débouchés dans l'impression 3D grâce à ses efforts dans la lunetterie, l'aviation ou les objets connectés, notamment.

Potentiel de revalorisation

Bryan Garnier évalue à 17 dollars par action la juste valeur de Materialise, ce qui offre un potentiel théorique d'appréciation de 20% environ par rapport au cours de clôture du 15 novembre, malgré le fait que l'action n'est pas spécialement bon marché - le ratio VE/Ebit pointe à 45 pour 2018 et 34 pour 2019. Depuis le début de l'année, le titre de cette valeur belge grappille un peu plus de 11% sur le Nasdaq.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2018

Cette facilité modifie et proroge l'ouverture de crédit syndiqué signée par le groupe Nexans en 2015...

Publié le 12/12/2018

Dominico de Carvalho est nommé représentant permanent de la société Aviva France...

Publié le 12/12/2018

Les économies d'énergies réalisées par Gazonor au travers de ces nouveaux moteurs vont contribuer à l'amélioration de la rentabilité

Publié le 12/12/2018

L'assemblée générale ordinaire des actionnaires de Maurel & Prom, réunie sur 2e convocation, s'est tenue le 12 décembre (9h30) au Cercle National des...

Publié le 12/12/2018

  Paris, le 12 décembre 2018 N° 17-18   Compte rendu des Assemblées Générales  du mercredi 12 décembre 2018             Établissements Maurel &…