En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 379.08 PTS
+0.38 %
5 318.5
+0.39 %
SBF 120 PTS
4 240.33
+0.25 %
DAX PTS
12 118.29
+0.64 %
Dowjones PTS
25 679.90
-0.33 %
7 376.70
+0.00 %
1.114
-0.23 %

Lyft tombe au plus bas avant l'IPO d'Uber !

| Boursier | 148 | Aucun vote sur cette news

Le chiffre d'affaires de Lyft a doublé au 1er trimestre sur un an, mais la société de VTC reste très déficitaire...

Lyft tombe au plus bas avant l'IPO d'Uber !
Credits Reuters

La compagnie américaine de VTC Lyft a publié mardi soir après la clôture ses premiers comptes trimestriels depuis sa récente et chaotique introduction en Bourse en mars dernier. La société a presque doublé son chiffre d'affaires au premier trimestre, mais a subi de lourdes pertes.

A Wall Street, le titre Lyft a fait du yo-yo après la publication des résultats, avant de s'orienter en nette baisse. Le titre a terminé sur un plongeon de 10,8% à 52,91$ mercredi, tombant ainsi à son plus bas niveau depuis son introduction en Bourse, le 29 mars dernier, à 72$...

Uber attendu sur le NYSE dès ce vendredi

Lyft a ainsi fait état d'une perte nette de 1,14 milliard de dollars au premier trimestre (48,53$ par action!), a comparer à une perte de 234,3 millions pour la même période de 2018. Cependant, cette perte est essentiellement liée (pour 894 M$) à des compensations en actions consécutives à l'introduction en Bourse. Sur une base ajustée, excluant ce facteur et d'autres éléments exceptionnels, la perte nette s'établit à 211,5 M$, soit 9,02$ par action, ce qui reste tout de même supérieur à la perte de 3,77$ par action attendue par le consensus.

Pour rappel, Lyft avait affiché une perte nette de 911 M$ sur l'exercice 2018, et les analystes s'interrogent sur sa capacité à dégager des bénéfices. La même question se pose pour son principal concurrent, Uber, qui prépare son introduction en Bourse pour ce vendredi. Selon des sources de marché citées par 'Bloomberg', la demande est plus de trois fois supérieure à l'offre de titres Uber, ce qui augure d'un prix fixé en haut de la fourchette indicative de 44$ à 50$. Le prix sera fixé jeudi, en vue de la première cotation vendredi sur le Nyse. En haut de fourchette, Uber pourrait lever 10,3 Mds$ et être valorisé 90 Mds$. A l'approche de cette "IPO", les chauffeurs d'Uber à Londres et New York viennent de lancer une grève pour protester contre leur précarité.

Lyft double ses revenus et augmente son revenu par passager

Les revenus de Lyft ont de leur côté bondi de 95% pour atteindre 776 millions de dollars, contre 397,2 M$ affichés un an plus tôt, et supérieurs aux 739,9 M$ attendus par le consensus compilé par la cabinet FactSet. Les coûts ont cependant fortement augmenté, triplant presque pour atteindre 1,9 Md$ au T1 2019, contre 643 M$ un an plus tôt.

La compagnie de véhicules de tourisme avec chauffeur a aussi fait état de 20,5 millions de passagers actifs au 1er trimestre contre 14 millions un an plus tôt, et d'un revenu par passager actif de 37,86$, en hausse de 34% par rapport aux 28,27$ du 1er trimestre 2018.

Pour le 2ème trimestre, Lyft prévoit des revenus de 800 M$ à 810 M$, tandis que pour l'ensemble de 2019, les revenus devraient se situer entre 3,28 Mds$ et 3,3 Mds$, des prévisions toutes deux supérieures aux attentes des analystes.

Les résultats de Lyft sont d'autant plus suivis qu'ils interviennent quelques jours avant la première cotation d'Uber, lui aussi fortement déficitaire, et qui a dû revoir en baisse ses estimations de valorisation en vue de son IPO. En mars, Lyft avait au contraire tiré son prix d'introduction vers le haut, ce qui lui avait valu une forte déconvenue dans les jours suivant l'opération... Actuellement, autour de 53$, le titre Lyft évolue à plus de 30% en-dessous de son cours d'introduction de 72$ le 29 mars dernier...

A la lumière des premiers pas boursiers de Lyft, les analystes estiment qu'Uber pourrait se montrer plus modeste pour son IPO, visant une valorisation de moins de 100 Mds$, un montant revu en baisse par rapport aux 120 Mds$ évoqués il y a quelques mois...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/05/2019

Epée de Damoclès sur l'homéopathie en France

Publié le 21/05/2019

Le conseil d'administration d'Aéroports de Paris a décidé de proposer au Président de la République de reconduire Augustin de Romanet en qualité de PDG. Ce dernier sera auditionné par les…

Publié le 21/05/2019

La spéculation sur Engie bat son plein alors l'Etat pourra réduire sa participation de 23,6% dans le groupe énergétique une fois la loi Pacte...

Publié le 21/05/2019

Epée de Damoclès sur l'homéopathie en France

Publié le 21/05/2019

À compter du 8 Juillet prochain, Thierry de Séverac est nommé directeur ingénierie et aménagement du groupe ADP, membre du Comité Exécutif. Il remplace Guillaume Sauvé, qui rejoint un autre…