En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 929.27 PTS
-0.13 %
4 938.50
+0.02 %
SBF 120 PTS
3 906.73
-0.14 %
DAX PTS
12 854.66
-0.42 %
Dow Jones PTS
28 195.42
-1.44 %
11 634.35
-1.84 %
1.176
-0.01 %

"L'effet Biden" profite au secteur de la santé à Wall Street

| Boursier | 830 | Aucun vote sur cette news

La remontée spectaculaire de Joe Biden dans la bataille des primaires démocrates a soutenu mercredi le secteur de la santé, qui s'inquiétait jusqu'ici de l'avance du socialiste Bernie Sanders.

"L'effet Biden" profite au secteur de la santé à Wall Street
Credits Reuters

La remontée spectaculaire de Joe Biden dans la bataille des primaires démocrates a soutenu mercredi les actions américaines, et notamment le secteur des assureurs santé, qui bondit de l'ordre de 10% à Wall Street. Les investisseurs voient d'un bon oeil une candidature de Joe Biden, alors qu'ils craignent celle de Bernie Sanders, jugé trop socialiste, et dont le projet de sécurité sociale pour tous inquiète particulièrement le secteur de la santé.

Mercredi en séance, le titre du premier assureur santé américain, UnitedHealth Group, bondit de 9,8% tandis que Cigna grimpe de 10% et Anthem flambe de 14,5%. Les laboratoires pharmaceutiques Pfizer (+5,1%), Johnson & Johnson (+4,6%), Merck & Co (+3,6%) ou encore Eli Lilly (+6,3%) sont aussi en forte hausse. Le sous-indice du S&P 500 représentant le secteur de la santé bondit de 3,9%.

Duel entre Joe Biden et Bernie Sanders

Dans la bataille des primaires démocrates, le "Super Tuesday" (au cours duquel les primaires démocrates se sont déroulées dans 14 Etats américains) a créé la surprise mardi, en débouchant sur une remontée spectaculaire de Joe Biden. L'ancien vice-président de Barack Obama, qui semblait pourtant dépassé ces dernières semaines, l'a emporté dans au moins neuf Etats, tandis que le sénateur Bernie Sanders s'est imposé dans trois d'entre eux, dont son fief du Vermont.

De son côté, le milliardaire Michael Bloomberg a engrangé des résultats décevants et a annoncé son retrait ce mercredi, et son ralliement à Joe Biden. Ce dernier a déjà bénéficié ces derniers jours du ralliement autres candidats centristes, le benjamin de la course, Pete Buttigieg, et la sénatrice du Minnesota, Amy Klobuchar.

Cependant, selon les analystes politiques, Bernie Sanders n'en reste pas moins en bonne position pour être le candidat démocrate à affronter Donald Trump lors de l'élection du 3 novembre prochain. D'autres soulignent en revanche qu'historiquement, c'est en général le candidat de l'establishment (Joe Biden donc...) qui gagne la primaire en fin de compte. En 2016, Bernie Sanders avait perdu la primaire démocrate face à Hillary Clinton, qui avait ensuite elle-même perdu l'élection face à Donald Trump.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 16/10/2020

Le groupe allemand a relevé son offre, proposant de verser en numéraire 44,50$ par action Navistar, un prix que le groupe américain s'est dit prêt à accepter.

Publié le 16/10/2020

Daimler s’adjuge 5,12% à 49,23 euros sur la place de Francfort, dans le sillage de ses résultats préliminaires du troisième trimestre 2020. Le constructeur automobile allemand se réjouit…

Publié le 15/10/2020

Comme sa rivale Goldman Sachs, MS a dépassé le consensus des analystes au 3e trimestre grâce à des revenus de trading plus élevés que prévu.

Publié le 15/10/2020

Morgan Stanley (+ 0,29% à 50,79 dollars) échappe à la baisse du S&P 500 à la faveur de profits trimestriels meilleurs qu’anticipé. La banque américaine a bénéficié de ses bonnes…

Publié le 15/10/2020

Tiffany & Co a dévoilé ses perspectives pour le quatrième trimestre, une période phare pour la joaillerie. Le groupe new yorkais s'attend à un repli d'environ 5% de ses ventes, mais à une hausse…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2020

Le projet de digitalisation des processus de Lennox EMEA avait été enclenché avant la crise sanitaire du COVID-19...

Publié le 19/10/2020

Le chiffre d'affaires de La Française de l'Energie au 1er trimestre 2020-2021 est de 1,5 millions d'euros...

Publié le 19/10/2020

Avec l'agrément SIAF, les structures publiques peuvent externaliser leur archivage électronique auprès de Cecurity.com...

Publié le 19/10/2020

Ces opérations ont déjà fait l'objet d'une provision dans les comptes et dans l'ANR de Wendel au 30 juin 2020...

Publié le 19/10/2020

Situé au coeur de la ZAC Augny 2000, le magasin dispose d'une surface de vente de 150 m2...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne