Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 703.22 PTS
-1.39 %
5 705.50
-1.28 %
SBF 120 PTS
4 509.46
-1.38 %
DAX PTS
13 786.29
-0.67 %
Dow Jones PTS
30 932.37
-1.5 %
12 909.44
+0.63 %
1.207
-0.01 %

Intel rechute après les premières déclarations du nouveau patron !

| Boursier | 463 | Aucun vote sur cette news

L'action Intel replonge vendredi de près de 9% après les premières déclarations de son nouveau directeur général, qui ont pris les marché à contre-pied...

Intel rechute après les premières déclarations du nouveau patron !
Credits Reuters

Après avoir été propulsée de 6,5% jeudi soir par des résultats très supérieurs aux attentes au 4e trimestre, l'action Intel replonge vendredi de près de 9%, après les premières déclarations de son nouveau directeur général, qui ont pris les marché à contre-pied...

Pat Gelsinger, qui prendra officiellement ses fonctions de CEO le 15 février, a ainsi déclaré lors d'une conférence téléphonique qu'il comptait maintenir une stratégie intégrée, en promettant de continuer à fabriquer en interne l'essentiel des microprocesseurs conçus par le géant américain des puces.

Il a certes indiqué qu'il allait externaliser une partie de l'activité de fabrication de puces électroniques, mais il s'est aussi dit "convaincu" que "la majorité des produits 2023" seraient "fabriqués en interne".

Les marchés doutent du modèle intégré

Les analystes avaient au contraire tablé ces derniers mois sur une externalisation massive de la production de puces, une stratégie largement adoptée par les concurrents d'Intel, qui se concentrent sur la conception des puces et en confient la production à des fonderies souvent asiatiques, comme TSMC (Taiwan Semiconductor Manufacturing Co.), le sud-coréen Samsung, mais aussi l'américain GlobalFoudries.

L'actionnaire activiste Daniel Loeb, patron du fonds Third Point, a notamment appelé en décembre Intel à se séparer de ses fonderies. Le "hedge fund" basé à New York, qui aurait amassé une participation de près d'un milliard de dollars dans Intel, avait écrit au président du groupe, Omar Ishrak, pour l'inciter à changer de stratégie.

Le débat sur l'externalisation a débuté l'été dernier lorsqu'Intel avait annoncé des retards dans le déploiement de la nouvelle génération de puces de 7 nanomètres en raison de problèmes de fabrication. Le groupe avait alors indiqué qu'il envisageait d'en confier la production à un industriel tiers.

Les analystes craignent désormais que le groupe ne prenne encore plus de retard en cherchant à revoir ses processus de production en interne, ce qui risque de lui faire perdre des parts de marché supplémentaires face à ses nombreux concurrents, dont Advanced Micro Devices, (AMD), Nvidia, Broadcom, Qualcomm ou Apple.

Des comptes supérieurs aux attentes au 4e trimestre

Intel avait pourtant surpris positivement les marchés dans un premier temps, jeudi, en publiant des comptes supérieurs aux attentes pour le 4e trimestre 2020, ainsi que des prévisions optimistes pour le trimestre en cours.

Au 4e trimestre 2020, le bénéfice net du groupe basé à Santa Clara, en Californie, a chuté de 15% pour revenir à 5,86 milliards de dollars, soit 1,42$ par action, contre 6,91 Mds$ (1,58$) un an plus tôt.

Toutefois, en données ajustées des éléments non récurrents, le bpa atteint 1,52$, stable par rapport à la même période de 2019, alors que le consensus tablait sur seulement 1,11$ par action. Les revenus ont reculé de 1,1% à 19,98 Mds$, contre 20,21 Mds$ au T4 2019, alors que les marchés tablaient sur 17,5 Mds$.

Pour le 1er trimestre 2021, Intel s'attend à un revenu ajusté de 17,5 Mds$ et un bpa ajusté de 1,10$, de chiffres supérieurs au consensus (16,08 Mds$ et 0,93$).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/02/2021

Le chiffre d'affaires 2019/2020 de Televerbier s'est établi à 49,4 MCHF (46,2 ME), en diminution de 13,3% par rapport à l'exercice précédent...

Publié le 26/02/2021

Le Groupe Bel annonce un Chiffre d'affaires annuel de 3...

Publié le 26/02/2021

Bic annonce la finalisation de la cession de PIMACO, son activité d'étiquettes adhésives au Brésil, à Grupo CCRR pour un montant de 40 millions de...

Publié le 26/02/2021

Le Groupe Hiolle Industries a prouvé au cours de l'exercice 2020 sa capacité à s'adapter et sa résilience face à une crise majeure...

Publié le 26/02/2021

L'Union Financière de France a publié un Produit Net Bancaire de 179,1 millions d'euros, en baisse de 11% sur l'année après un repli de 18% au premier semestre 2020. Le résultat d'exploitation a…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne