En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 403.41 PTS
-0.16 %
5 418.00
+0.11 %
SBF 120 PTS
4 329.99
-0.16 %
DAX PTS
12 358.87
+0.00 %
Dowjones PTS
25 309.11
+0.48 %
7 445.48
+0.60 %
1.134
-0.51 %

Hewlett Packard Enterprise ne fait pas dans le détail, 5.000 postes bientôt supprimés

| Boursier | 211 | Aucun vote sur cette news

Hewlett Packard Enterprise s'apprêterait à réduire ses effectifs de façon assez drastique...

Hewlett Packard Enterprise ne fait pas dans le détail, 5.000 postes bientôt supprimés
Credits Reuters

Hewlett Packard Enterprise s'apprêterait à réduire ses effectifs de façon assez drastique. Bloomberg, toujours très bien informé, indique que l'entreprise californienne étudierait la suppression d'environ 5.000 emplois à travers le monde, soit environ 10% de ses équipes mondiales. L'agence, qui cite des sources proches du dossier, précise que le plan est susceptible d'être lancé avant la fin de l'année. Il concernerait aussi bien les Etats-Unis que l'international. Des postes de direction seraient également visés.

1,5 milliard de dollars de réductions de coûts sur 3 ans

Depuis deux ans à la tête de Hewlett Packard Enterprise suite à la scission de HP, Meg Whitman mène une lutte sans merci pour réduire les coûts de la société et mieux concurrencer les géants américains de la techno tels qu'Amazon.com et Alphabet. Le directeur financier de HPE, Tim Stonesifer, avait indiqué le mois dernier que le groupe cherchait à réduire ses coûts de 1,5 Md$ sur une période de trois ans.

La tête dans le nuage

Désirant se recentrer sur les activités de réseaux, de stockage de données et les centres de données, HPE a réalisé plusieurs cessions d'envergures au cours des deux dernières années dont celle de ses services technologiques (IT) à Computer Sciences ainsi que celle de ses activités dans les logiciels au Britannique Micro Focus International.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/08/2018

L'international français avait exprimé, à plusieurs reprises, sa volonté d'obtenir un temps de jeu plus régulier...

Publié le 14/08/2018

Innelec Multimedia a réalisé un chiffre d’affaires de 14,2 millions d’euros au titre de son premier trimestre 2018/2018 (clos fin juin). Ce chiffre est en baisse de 7,2% à données publiées et…

Publié le 14/08/2018

Net recul de l'activité caoutchouc, en raison de la baisse des prix.

Publié le 14/08/2018

SII a enregistré au cours de 1er trimestre de l'exercice 2018/2019 un chiffre d'affaires de 147,61 ME, en croissance de 13,9%...

Publié le 14/08/2018

En juillet 2018, le trafic de Paris Aéroport est ressorti en hausse de 3,7% par rapport au mois de juillet 2017, avec 10,4 millions de passagers accueillis, dont 7,2 millions à Paris-Charles de…