En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 027.99 PTS
-
4 974.50
-
SBF 120 PTS
3 978.00
-
DAX PTS
12 946.89
+2.04 %
Dow Jones PTS
27 686.91
-0.38 %
10 876.08
-1.89 %
1.173
-0.08 %

Gilead Sciences : informations contradictoires sur le remdesivir contre le Covid-19

| Boursier | 3733 | 3.67 par 3 internautes

Le 'Financial Times' a fait état jeudi soir de l'échec d'un essai clinique de ce traitement anti-coronavirus, alors que des informations suggéraient l'inverse la semaine dernière.

Gilead Sciences : informations contradictoires sur le remdesivir contre le Covid-19
Credits Reuters

L'antiviral expérimental remdesivir, mis au point par le laboratoire américain Gilead Sciences, est-il efficace pour traiter le Covid-19 ? Alors que des informations encourageantes avaient été publiées la semaine dernière, une autre fuite dans la presse a suggéré jeudi que ce traitement ne permettait pas de soigner la maladie causée par le coronavirus...

Le site internet du 'Financial Times' a ainsi évoqué l'échec d'un essai clinique mené en Chine, en citant un "document de travail provisoire publié accidentellement" par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), puis retiré de son site internet... L'essai chinois a montré que "le remdesivir n'améliore pas l'état des malades et ne réduit pas la présence de l'agent pathogène dans le système sanguin", affirme le 'FT', en citant ce document.

L'action Gilead a été malmenée à Wall Street à la parution de l'article de presse, cédant jeudi soir 4,3% en clôture à 77,78$.

La semaine dernière, une étude préliminaire avait à l'inverse fait état de résultats prometteurs d'essais cliniques de cette même molécule sur des patients américains...

Résultats peu concluants, portant sur un faible échantillon, selon Gilead

Gilead a immédiatement réagi en regrettant que l'OMS ait "publié prématurément des informations concernant l'étude". La biotech américaine fait aussi valoir que l'échantillon de malades concernés par cet essai est trop faible pour en tirer des résultats utiles.

"Nous estimons que le résumé inclut des représentations inappropriées de l'étude. C'est important à souligner parce que l'essai a été arrêté assez tôt, en raison d'un faible taux de participation, ce qui ne permet pas de tirer des conclusions significatives du point de vue statistique", a expliqué le laboratoire. De fait, la presse avait déjà évoqué il y deux semaines l'interruption d'un essai clinique en Chine en raison d'un manque de candidats pour y participer.

"Par conséquent, les résultats de l'essai sont peu concluants, même si des tendances dans les données suggèrent que remdesivir a un côté bénéfique tout particulièrement pour les malades pris en main tôt", conclut Gilead Sciences.

Aucun traitement n'a encore été validé pour le Covid-19

Le 16 mars dernier, le site médical 'StatNews', avait affirmé, en citant des sources sanitaires, qu'un hôpital de Chicago ayant testé la molécule sur des malades du Covid-19 avait observé des améliorations rapides de la fièvre et des symptômes respiratoires, permettant à la grande majorité des patients de quitter l'hôpital en moins d'une semaine.

Cet essai clinique de Phase 3 de la University of Chicago Medicine a porté sur 125 personnes atteintes de Covid-19, qui ont toutes été traitées à base de remdesivir. Dans ce groupe de personnes, 113 souffraient d'une forme grave de la maladie. Deux patients sont décédés, selon ces sources.

D'autres essais du même type sont en cours sur cette molécule (dont l'étude DisCoVery en Europe) et pour l'instant, aucune n'a fait état de résultats définitifs. Parmi les autres médicaments testés figure aussi le Kaletra d'AbbVie (association lopinavir et ritonavir) et la chloroquine, prônée notamment par le professeur marseillais Didier Raoult, qui fait elle aussi l'objet de plusieurs essais et de nombreuses polémiques.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 3.67
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/08/2020

Le groupe SII, spécialiste des métiers de l’ingénieur, a réalisé au cours de ce premier trimestre de l’exercice 2020/2021 un chiffre d’affaires de 147,4 millions d'euros, en baisse de 9,3%.…

Publié le 11/08/2020

Advicenne a annoncé le tirage de la première tranche, d'un montant de 7,5 millions d'euros, du prêt de 20 millions d'euros signé en juillet 2019 avec la Banque Européenne d’Investissement. Ce…

Publié le 11/08/2020

PPG Industries a annoncé que ses ventes de juillet 2020 seraient meilleures qu'attendu, "reflétant la poursuite de la solide reprise de la demande observée en juin". Le fabricant de peinture…

Publié le 11/08/2020

Date : 8/11/2020 Sous-jacent : Publicis Produit : Turbo Illimité Best Call I636T (ISIN : DE000HW61VZ9). Echéance : Ouverte Barrière désactivante : 18,5000 Niveau de financement :…

Publié le 11/08/2020

Arnaud Lagardère pensait sans doute pouvoir passer un été tranquille après avoir paré l’assaut du fonds activiste Amber Capital en mai dernier et reçu l’appui de deux des plus prestigieux…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne