5 501.88 PTS
-
5 514.00
-0.15 %
SBF 120 PTS
4 405.23
-
DAX PTS
13 010.55
-0.74 %
Dowjones PTS
25 090.48
-0.34 %
7 255.76
-0.33 %
Nikkei PTS
22 737.70
-0.50 %

General Electric, un investissement en or pour Warren Buffett

| Boursier | 285 | Aucun vote sur cette news

Warren Buffett met fin à l'aventure General Electric...

General Electric, un investissement en or pour Warren Buffett
Credits Reuters

Warren Buffett met fin à l'aventure General Electric. Berkshire Hathaway, la société d'investissement du gourou de Wall Street, a en effet soldé sa participation de 315 millions de dollars dans le conglomérat, en vendant environ 10,6 millions de titres. L'actualité récente de GE a été marquée par le départ de son président, Jeff Immelt, après 16 ans passés à la tête du groupe. Ce dernier a été remplacé par John Flannery qui dirigeait auparavant GE Healthcare.

Malgré cette sortie, Warren Buffett ne doit pas regretter son investissement dans la société fondée en 1892. Selon les calculs du 'Wall Street Journal', ce 'pari' lui aurait rapporté près de 1,5 milliard de dollars depuis 2008. En pleine crise financière, Berkshire Hathaway avait accepté de prêter 3 Mds$ à GE. En échange, GE s'était engagé à lui rembourser 3,3 Mds$, à lui verser 300 M$ de dividendes annuels et à lui offrir la possibilité d'acheter 3 Mds$ de titres GE à 22,25$ pièce pendant une période de cinq ans.

Dans un document réglementaire, on apprend également que Berkshire Hathaway a réduit, au cours du deuxième trimestre, ses positions dans IBM et Wells Fargo. A l'inverse, "l'oracle d'Omaha" s'est renforcé dans BNY Mellon, General Motors et Apple.

Warren Buffett a également initié une ligne Synchrony Financial en achetant 17,5 millions de titres pour environ 520 M$. Synchrony, ancienne filiale de GE, est une société de crédit à la consommation. Le milliardaire semble beaucoup croire en l'industrie des cartes de crédit alors qu'il est déjà le principal actionnaire d'American Express.

En dépit de ces changements, les trois premières lignes du portefeuille de Berkshire Hathaway restent identiques, à savoir Kraft Heinz, Wells Fargo et Apple.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/06/2018

Le contrat de Délégation de service public prévoit dans cette situation le paiement des pertes supportées par le concessionnaire soit 150 ME à fin 2017...

Publié le 15/06/2018

De nouveaux administrateurs...

Publié le 15/06/2018

Retour d'assemblée générale ABC arbitrage...

Publié le 15/06/2018

Le géants des concessions et du BTP aurait d'ores et déjà contacté des investisseurs en vue de la privatisation d'ADP, selon des sources citées par l'agence 'Reuters'.

Publié le 15/06/2018

Le prix d'émission des actions nouvelles a été fixé à 108,58 euros...