5 278.88 PTS
-0.05 %
5 270.5
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 225.97
-0.13 %
DAX PTS
12 443.62
-0.07 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
22 149.21
+1.97 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

General Electric réduit son dividende de moitié et se réorganise

| Boursier | 182 | Aucun vote sur cette news

Grandes manoeuvres annoncées

General Electric réduit son dividende de moitié et se réorganise
Credits Reuters

General Electric, le colosse diversifié américain, vient d'annoncer une réduction de moitié de son dividende. Ainsi, la distribution trimestrielle programmée est désormais de 12 cents par titre. Le groupe revoit sa politique d'allocation de capital et présente sa nouvelle stratégie, basée sur trois unités essentielles, sans toutefois envisager de scission au sens propre du terme.

John Flannery, le nouveau CEO de GE, a procédé depuis août à une revue stratégique, afin de relancer l'entreprise plus que centenaire.

Flannery comprend l'importance de la distribution de dividendes pour les actionnaires, mais estime que la décision est juste, afin d'améliorer le 'retour total' aux investisseurs. GE aligne donc sa politique de dividende sur sa génération actuelle de cash flow.

Le CEO explique que la direction du groupe agit dans l'urgence, "afin de rendre GE plus simple et plus fort" et de créer de la valeur.

Le groupe va se concentrer sur les activités liées à l'aviation, à l'énergie et à la santé. GE devrait par contre se séparer de sa part majoritaire au capital de Baker Hughes, entité séparée et cotée depuis juillet, après sa fusion avec le segment pétrole et gaz du groupe...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2018

Worldline (-4,77% à 42,74 euros) affiche la plus forte baisse de l’indice SBF 120, plombé par l’abaissement de l’opinion de Credit Suisse de Neutre à Sous-performance. Le bureau d’études a…

Publié le 19/02/2018

Objectif rehaussé...

Publié le 19/02/2018

Une remontée en puissance coûteuse...

Publié le 19/02/2018

'Shadow of the Colossus' de Sony sur PS4 prend la première place...

Publié le 19/02/2018

Objectif rehaussé à 140 euros

CONTENUS SPONSORISÉS