5 417.38 PTS
+1.27 %
5 409.5
+1.26 %
SBF 120 PTS
4 318.75
+1.21 %
DAX PTS
13 256.16
+1.16 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+0.00 %
Nikkei PTS
22 901.77
+1.55 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

General Electric : plombé par JP Morgan

| Boursier | 139 | Aucun vote sur cette news

-3,8% hier soir à Wall Street...

General Electric : plombé par JP Morgan
Credits Reuters

Le titre General Electric a chuté de 3,8% hier soir à Wall Street, à 26,31$ (son plus bas niveau depuis octobre 2015), s'affichant ainsi comme la plus forte baisse de l'indice Dow Jones en clôture. Le dossier a notamment été pénalisé par une note d'analyste. D'après nos informations, JP Morgan maintient en effet sa recommandation "sousperformance" sur le titre à Wall Street, et abaisse, de 27 à 22$, son objectif de cours. D'après le broker, le changement de CEO est arrivé étonnamment tôt, mettant en avant des fondamentaux plus fragiles que prévu. Cela fait des dizaines d'année que l'histoire de GE n'a pas été aussi ouverte et indéterminée, selon JP Morgan...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

Dans des volumes soutenus, Biom'Up bondit de 9% à 11,9 euros en matinée à Paris...

Publié le 18/12/2017

Huitième de l'année...

Publié le 18/12/2017

Après la fiction live et le documentaire, l'animation ? Mediawan est entré en négociation exclusive avec les actionnaires de ON kids & family, en vue...

Publié le 18/12/2017

Atos a renoncé à Gemalto. Pour mieux se consacrer à sa filiale ?

CONTENUS SPONSORISÉS