En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 073.95 PTS
-0.44 %
6 073.00
-0.39 %
SBF 120 PTS
4 784.01
-0.29 %
DAX PTS
13 500.43
-0.19 %
Dow Jones PTS
29 348.10
+0.17 %
9 173.73
+0. %
1.108
-0.03 %

Facebook : le régulateur anti-trust US menace le réseau social

| Boursier | 261 | Aucun vote sur cette news

L'action Facebook a perdu 2,7% jeudi à Wall Street après un article du 'Wall Street Journal' évoquant de possibles mesures anti-trust contre le réseau social.

Facebook : le régulateur anti-trust US menace le réseau social
Credits Reuters

L'action Facebook a perdu jeudi 2,72% à 196,75$ à la clôture de Wall Street, après la publication d'un article du 'Wall Street Journal' évoquant de possibles mesures anti-trust contre le réseau social. Le titre recule encore de 0,2% vendredi en cotations pré-séance, alors que les "futures" signalent une hausse de l'indice Dow Jones à l'ouverture.

Selon des sources citées par le quotidien américain, l'Agence fédérale de régulation du commerce (FTC) pourrait interdire à Facebook de renforcer l'interopérabilité entre ses différents services, dont les réseaux Facebook et Instagram, et les messageries Messenger et WhatsApp. Les différentes plateformes de Facebook revendiquent plus de 2,5 milliards d'utilisateurs dans le monde.

La FTC étudie la façon dont Facebook optimise ses produits en reliant ses applications entre elles ou en autorisant des rivaux à accéder aux informations de ses utilisateurs. Si la FTC décidait d'agir, elle pourrait demander à Facebook de limiter l'interopérabilité entre ses différents services, jugeant cette pratique anti-concurrentielle. Cela pourrait ouvrir la voie à une injonction interdisant à Facebook d'intégrer ses applis et mener à terme à un démantèlement du géant d'internet, affirme le journal.

Les grands acteurs d'internet, dont Facebook et Google (Alphabet), sont visés par plusieurs grandes enquêtes aux Etats-Unis, menées par les Etats américains et certaines autorités fédérales, qui s'inquiètent de leur façon de gérer les données personnelles et d'éventuelles pratiques anti-concurrentielles.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/01/2020

Accor a annoncé le 16 décembre dernier un retour aux actionnaires de 1 milliard d’euros, qui sera réalisé dans les 24 prochains mois, dont 300 millions d’euros de rachat d’actions pour…

Publié le 20/01/2020

De légères prises de bénéfices animent le CAC40 ce matin, lequel repasse logiquement sous les 6...

Publié le 20/01/2020

Fnac Darty, qui a décroché de près de 20% en séance avant de remonter quelque peu vendredi suite à son avertissement sur résultats, redonne encore...

Publié le 20/01/2020

Riber a annoncé une importante commande d'accessoires et de pièces détachées pour un montant supérieur à un million d'euros par un client en Asie dans l'industrie des écrans OLED. Cette…

Publié le 20/01/2020

Conformément à l'annonce du 12 novembre 2019 et suite aux résultats de l'offre publique de rachat d'un montant de 1,4 milliard d'euros portant sur 11 666 666 de ses propres actions, soit 19,7% de…