En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 587.47 PTS
+0.17 %
5 582.00
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 399.31
+0.04 %
DAX PTS
12 375.82
-0.09 %
Dowjones PTS
27 359.16
+0.10 %
7 966.93
+0.00 %
1.123
-0.26 %

Défiant Trump, Apple délocaliserait le Mac Pro en Chine

| Boursier | 4091 | Aucun vote sur cette news

Apple aurait décidé de produire son nouvel ordinateur Mac Pro en Chine, et non plus aux Etats-Unis, malgré les menaces de droits de douane agitées par Donald Trump.

Défiant Trump, Apple délocaliserait le Mac Pro en Chine
Credits Reuters

Apple aurait décidé de produire la nouvelle version de son ordinateur Mac Pro en Chine, et plus aux Etats-Unis, malgré les risques de droits de douane sur les machines qui seront importés aux Etats-Unis, selon de sources proches du dossier citées par le 'Wall Street Journal'.

Jusqu'à présent, le Mac Pro était le seul grand produit d'Apple encore assemblé aux Etats-Unis. La firme à la pomme aurait toutefois décidé de confier au groupe chinois Quanta la production du nouvel ordinateur, vendu autour de 6.000$ pièce. Quanta serait en train d'augmenter la capacité de son usine de Shanghai à la demande d'Apple, qui pourra ainsi tirer avantage de la proximité de ses autres fournisseurs asiatiques et profiter de coûts de transport plus bas pour les composants du Mac Pro.

Le design et le développement du Mac Pro resteraient basés aux Etats-Unis, l'assemblage étant l'étape finale du processus. La précédente génération de Mac Pro, lancée en 2013, était assemblée à Austin, au Texas, dans le cadre d'un programme d'investissement de 100 millions de dollars qu'Apple s'est engagé à faire aux Etats-Unis. La firme à la pomme a même annoncé fin 2018 un projet d'investissement d'un milliard de dollars pour développer ce site.

Si elle se confirme, cette décision de délocalisation arrive à un moment délicat, alors que Donald Trump menace de taxer de 10% à 25% la totalité des importations de produits chinois entrant aux Etats-Unis. Apple développe et vend la plupart de ses produits aux Etats-Unis, mais les fait assembler en Chine, ce qui ferait du groupe une des principales victimes en cas de montée des droits de douane.

Le géant californien serait toutefois en train de mettre au point un "Plan B" pour déplacer une partie de sa production hors de Chine vers d'autres pays à bas coûts, notamment via son sous-traitant taïwanais Foxconn, selon des informations de presse.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2019

Après la signature de l'accord inter-gouvernemental CaMo (Capacité Motorisée) entre la France et la Belgique fin 2018, Thales a débuté les travaux sur...

Publié le 16/07/2019

Au total Microwave Vision Group (MVG) a enregistré 70,5 millions d’euros de prises de commandes sur le 1er semestre 2019, ce qui représente quasiment 1 an de chiffre d’affaires et une hausse de…

Publié le 16/07/2019

Peugeot campe sur les 22 euros ce mardi, alors que le groupe a fait part de ventes mondiales (marques Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall) en recul...

Publié le 16/07/2019

Après PSA hier, le groupe Renault (-1,13% à 51,82 euros) a présenté ce matin ses résultats commerciaux pour le premier semestre. La firme au Losange a vendu 1 938 579 véhicules, ce qui…

Publié le 16/07/2019

Le calme reprend le dessus...