En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 377.20 PTS
+0.18 %
5 376.0
+0.25 %
SBF 120 PTS
4 245.58
+0.20 %
DAX PTS
12 102.82
+0.05 %
Dowjones PTS
26 089.61
-0.07 %
7 479.11
+0.00 %
1.121
+0.06 %

Défense : Trump s'inquiète de la fusion United Technologies-Raytheon

| Boursier | 354 | Aucun vote sur cette news

Le président américain s'inquiète des effets de cette opération géante sur la concurrence dans l'aéronautique et la défense.

Défense : Trump s'inquiète de la fusion United Technologies-Raytheon
Credits Reuters

C'est la plus importante fusion jamais réalisée aux Etats-Unis dans le secteur de l'aéronautique et de la défense. Le mariage entre égaux de Raytheon et du conglomérat United Technologies, annoncé ce lundi, créerait le numéro 2 mondial du secteur, mais pourrait entraîner des problèmes de concurrence, a estimé lundi le président américain.

Dans un entretien à la chaîne américaine 'CNBC', Donald Trump a ainsi déclaré que la fusion nuirait à la concurrence et compliquerait la tâche du gouvernement américain dans la négociation de contrats de défense.

"Je veux m'assurer que nous ne faisons pas de mal à la concurrence", a-t-il ajouté, en se disant "un peu inquiet".

Les propos du président américain ont pénalisé lundi soir les cours de Bourse des deux groupes : l'action Raytheon a réduit sa progression de 1,3% à 0,67% en clôture, tandis que le titre de United Technologies a fini en chute de 3,1% contre -2,2% avant l'intervention du locataire de la Maison Blanche.

Activités complémentaires dans le civil et le militaire

Raytheon et UTC ont présenté leur fusion comme une opération très complémentaire : United Technologies fournit principalement des équipements électroniques aux constructeurs aéronautiques civils, tandis que Raytheon fournit au gouvernement américain des équipements destinés aux avions militaires ainsi que des systèmes de missiles (Tomahawk et Patriot).

L'accord permet à Raytheon de se diversifier dans le civil et d'être moins subordonné aux aléas de la commande publique. Pour UTC, la fusion réduira son exposition à l'aéronautique civile, qui pourrait pâtir des tensions commerciales internationales actuelles et de la montée du protectionnisme.

Synergies de coûts estimées à 1 Mds$

Le nouvel ensemble, baptisé Raytheon Technologies Corporation, afficherait des revenus globaux estimés à environ 74 Mds$, ce qui le placera derrière Boeing (81 Mds$ de chiffre d'affaires en 2018), au coude à coude avec Airbus (63,7 MdsE, soit 72 Mds$ de chiffre d'affaires en 2018), mais devant Lockheed Martin (-0,7%, 47 Mds$ en 2018)

A l'issue de la fusion, les actionnaires d'United Technologies détiendront environ 57% du nouveau groupe, le solde étant entre les mains de ceux de Raytheon. La fusion devrait être finalisée au cours du premier semestre 2020.

La société issue du regroupement prévoit de retourner entre 18 et 20 milliards de dollars de capital aux actionnaires au cours des 36 premiers mois suivant la réalisation de la fusion. En outre, d'ici à la quatrième année suivant la clôture de l'opération, la nouvelle entité entrevoit de réaliser des synergies de coûts annuelles brutes de plus d'un milliard de dollars.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 13/06/2019

L'action du géant américain des loisirs a bondi de plus de 4% jeudi à Wall Street, après une note de Morgan Stanley qui s'est montré très optimiste pour le nouveau service de vidéo en streaming…

Publié le 13/06/2019

Face à la déferlante Vegan qui s'abat sur le monde, Tyson Foods ne reste pas inactif. Le groupe agroalimentaire américain, spécialisé dans la viande, lance ses premiers produits "vegan" ou…

Publié le 13/06/2019

Walmart a annoncé une refonte du distributeur en ligne Jet.com, racheté en 2016. « Le regroupement des talents de Jet et de Walmart au sein d'équipes conjointes a créé plus de possibilités…

Publié le 12/06/2019

Axel Springer, le groupe de presse allemand, va être racheté par KKR...

Publié le 11/06/2019

Les cours de Bourse des deux groupes ont chuté de 4% à 5% mardi après les réserves exprimées par Donald Trump, qui dit s'inquiéter pour la concurrence.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/06/2019

Bernin, le 17 juin 2019       INFORMATION RELATIVE AU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE VOTE ET D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL SOCIAL       (Article L. 233-8 II du Code du…

Publié le 17/06/2019

De solides résultats

Publié le 17/06/2019

Dassault Aviation et Airbus SE ont remis une offre industrielle conjointe aux gouvernements français et allemand pour la Phase initiale de démonstration du Système de combat aérien futur SCAF. …

Publié le 17/06/2019

Air Lease Corporation, société de leasing d’aéronefs basée à Los Angeles, a signé une lettre d’intention portant sur 100 avions, incluant, pour la première fois, 50 A220-300 et 27 A321XLR.…

Publié le 17/06/2019

Par courriers reçus le 14 juin 2019 par l'AMF, la société par actions simplifiée Andromeda Investissements a déclaré avoir franchi en hausse, le 13...