En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 442.75 PTS
-
4 450.50
-
SBF 120 PTS
3 499.45
-
DAX PTS
10 332.89
-
Dow Jones PTS
23 433.57
+3.44 %
8 229.54
+0. %

Coronavirus : le parc Disneyland de Californie fermé par précaution

| Boursier | 327 | Aucun vote sur cette news

Après Shanghai, Hong Kong et Tokyo, Walt Disney a annoncé la fermeture de son parcs de loisirs en Californie face à la menace de propagation du coronavirus.

Coronavirus : le parc Disneyland de Californie fermé par précaution
Credits Reuters

Après Shanghai, Hong Kong et Tokyo, Walt Disney a annoncé jeudi soir la fermeture de son parcs de loisirs en Californie face à la menace de propagation du coronavirus. Le groupe n'a en revanche pas donné d'informations sur son parc de Floride, qui reste donc ouvert jusqu'à nouvel ordre.

L'action Walt Disney a plongé de 13% jeudi pour terminer à 91,81$ à Wall Street, avant même cette annonce. Il se reprenait toutefois de plus de 6% vendredi dans les cotations électroniques avant l'ouverture. Le titre a plongé de 35% depuis un mois.

Le parc Disneyland d'Anaheim, près de Los Angeles a ainsi annoncé jeudi qu'il allait fermer ses portes à partir de ce samedi 14 mars et jusqu'à la fin du mois par principe de précaution contre le coronavirus. "Même si aucun cas de Covid-19 n'a été signalé à Disneyland Resort", le parc d'attractions, l'un des plus connus et fréquentés au monde (avec près de 19 millions de visiteurs annuels), a pris cette décision conformément aux préconisations du gouverneur de Californie. Ce dernier a demandé la suspension de tous les rassemblements "non-essentiels" de plus de 250 personnes et "dans l'intérêt de nos visiteurs et employés", a expliqué un porte-parole

Des mesures prises à Disneyland Paris

En Europe, le parc Disneyland Paris reste ouvert, mais les spectacles et les parades du parc d'attractions ont été annulés jusqu'au 15 avril en raison du coronavirus. Disneyland Paris, qui accueille quelque 15 millions de visiteurs par an, a aussi ajusté et aménagé les capacités d'accueil de ses files d'attente, de ses théâtres, de deux de ses restaurants et de sa plus grande boutique, pour se conformer aux dernières demandes du gouvernement de limiter les rassemblements de plus de 1.000 personnes.

Au sein des équipes du parc, trois employés de maintenance travaillant de nuit - et n'étant pas en contact avec le public - ont été testés positifs au coronavirus.

Tokyo et Hong Kong restent fermés, Disneyland Shanghai rouvre partiellement

Depuis Noël, Walt Disney avait déjà été contraint de fermer ses parcs de Hong Kong (depuis le 26 décembre) et de Shanghai (depuis le 25 décembre). En outre, depuis le 29 février, les complexes japonais Tokyo Disneyland et Tokyo DisneySea ont aussi été fermés, et le resteront jusqu'à la fin avril, a précisé le groupe mercredi.

Seule petite consolation pour le géant américain des loisirs : la situation sanitaire s'étant améliorée en Chine, le complexe Disneyland Shanghai a pu être partiellement rouvert depuis lundi. Le parc d'attraction proprement dit reste fermé, mais "un nombre limité" de boutiques, de restaurants et un hôtel ont repris leurs activités.

Lors de la publication des comptes du 4e trimestre, Christine McCarthy, la directrice financière de Walt Disney, avait estimé que si les deux parcs chinois (Hong Kong et Shanghai) restaient inaccessibles pendant 2 mois, cela pourrait entraîner une perte opérationnelle de 280 millions de dollars pour le groupe, dont 135 M$ à Shanghai et 145 M$ à Hong Kong.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/04/2020

La direction de Frey précise que les modalités de tenue de l'Assemblée générale seront appréciées au regard de l'évolution des mesures sanitaires en vigueur en France...

Publié le 09/04/2020

Il est difficile pour Precia Molen d'entrevoir l'ensemble des impacts sur les chiffres 2020 qui seront affinés au cours du semestre...

Publié le 09/04/2020

Au cours des dernières semaines, l'épidémie s'est rapidement propagée dans les principaux marchés du Groupe Seb...

Publié le 09/04/2020

Les produits de l'émission serviront aux besoins de financement généraux de Veolia, et notamment à l'anticipation des tombées obligataires de fin 2020...

Publié le 08/04/2020

Le Groupe continuera d'adapter son organisation en fonction de l'évolution de la situation, des besoins de ses clients et des consignes gouvernementales...