Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 630.24 PTS
+0.56 %
5 626.00
+0.59 %
SBF 120 PTS
4 473.71
+0.6 %
DAX PTS
13 928.45
+0.82 %
Dow Jones PTS
31 092.02
+0.52 %
13 234.93
+1.83 %
1.211
-0.14 %

Boeing : vers une suspension de la production du 737 MAX

| Boursier | 333 | Aucun vote sur cette news

Boeing va-t-il être contraint d'arrêter temporairement sa production de 737 MAX ? Selon les indiscrétions du Wall Street Journal, l'option est...

Boeing : vers une suspension de la production du 737 MAX
Credits Boeing

Boeing va-t-il être contraint d'arrêter temporairement sa production de 737 MAX ? Selon les indiscrétions du 'Wall Street Journal', l'option est clairement sur la table du côté de Seattle après que le directeur de l'agence fédérale américaine de l'aviation eut indiqué la semaine dernière que la certification du best-seller n'interviendrait pas avant l'an prochain, et non en décembre, comme l'espérait encore récemment la direction du géant américain.

L'information a fait chuter l'action Boeing à Wall Street, où le titre a abandonné 4,29% à 327$ lundi à la clôture. L'action ne gagne plus que 1,4% depuis le début 2019, contre +21% pour le Dow Jones, dont Boeing est un des 30 composants.

"Il y a un nombre de procédures, d'étapes importantes qui doivent être franchies et si vous faites le calcul, chacune de ces étapes va prendre du temps", a déclaré mercredi dernier, Steve Dickson, sur la chaîne 'CNBC'.

"Nous continuons à travailler en étroite collaboration avec la FAA et les régulateurs mondiaux pour la certification et la remise en service sûre du MAX", a déclaré Boeing dans un communiqué dévoilé ce week-end. "Nous continuerons d'évaluer les décisions de production en fonction du calendrier et des conditions de remise en service, qui seront basés sur les approbations réglementaires et peuvent varier selon les juridictions".

Plus de 380 avions en attente d'expédition vers les compagnies

L'appareil est cloué au sol depuis mars, après deux crashs qui ont fait 346 morts et mis en lumière une défaillance du système anti-décrochage MCAS dont est équipée cette toute dernière version du B-737. Boeing a déjà réduit la production du 737 de 19% dans les semaines qui ont suivi le deuxième accident mais le groupe américain continue à produire 42 appareils par mois... qu'il ne peut pas livrer. Résultat, plus de 380 avions attendraient de pouvoir être expédiés aux compagnies aériennes et les coûts de stockage de Boeing explosent.

La FAA est sous le feu des critiques pour avoir confié à Boeing la certification de certains systèmes clés du Max, dont le fameux logiciel MCAS. Dans ce contexte pesant, les relations entre l'avionneur et le régulateur se sont tendues au cours des derniers mois. La FAA s'est publiquement dite préoccupée par l'impression que Boeing exerçait des pressions sur le régulateur pour que ce dernier accélère dans sa prise de décisions...

Le conseil d'administration de Boeing doit se réunir en ce début de semaine et pourrait faire une annonce très rapidement.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/01/2021

Bank of America pointe à 7,32% du capital...

Publié le 20/01/2021

Fnac Darty s'adjuge 1,3% à 52 euros dans les premiers échanges, les investisseurs saluant les résultats provisoires du distributeur de produits...

Publié le 20/01/2021

Forte hausse des cours...

Publié le 20/01/2021

La Commission européenne a infligé à Valve, propriétaire de la plateforme de jeux sur PC en ligne "Steam", et aux cinq éditeurs Bandai Namco, Capcom,...

Publié le 20/01/2021

Stellantis poursuit son sans-faute en Bourse avec un titre qui gagne encore 2% à 14,2 euros ce mercredi...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne