En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 294.70 PTS
-1.57 %
5 245.5
-1.53 %
SBF 120 PTS
4 180.81
-1.56 %
DAX PTS
11 982.69
-1.53 %
Dowjones PTS
25 776.61
-0.39 %
7 420.66
+0.00 %
1.114
-0.10 %

Boeing : plongeon des commandes et livraisons avec les déboire du 737 MAX

| Boursier | 305 | Aucun vote sur cette news

En avril, le constructeur aéronautique américain n'a reçu aucune commande et à vu ses livraisons divisées par deux...

Boeing : plongeon des commandes et livraisons avec les déboire du 737 MAX
Credits Boeing

Deux mois après l'arrêt forcé des vols de Boeing 737 MAX, le géant américain de l'aéronautique n'en mène pas large. Selon les chiffres mensuels publiés ce mercredi, Boeing n'a reçu aucune nouvelle commande d'avions civils en avril, et a vu le nombre de ses livraisons dégringoler de moitié, passant de 54 en mars à 23 en avril.

Le groupe signale tout de même 4 commandes de B-737 pour avril, mais il ne s'agit pas de nouvelles commandes mais de la réaffectation partielle d'appareils déjà vendus.

Il s'agit d'une situation sans précédent, aggravée par une modification des règles comptables, qui oblige désormais Boeing à soustraire de son carnet, les commandes susceptibles de ne jamais être honorées par le client. Ainsi, outre l'impact des déboires du B-737 MAX, le groupe a dû retirer de son carnet de commande près de 200 appareils commandés par la compagnie indienne Jet Airways, cette dernière s'étant déclarée en faillite.

Compte-tenu des annulations, les commandes nettes (commandes - annulations) de Boeing affichent un solde négatif de 119 appareils sur la période de janvier à la fin avril.

A Wall Street, l'action Boeing progressait mercredi de 1,2% en séance à 347,20$, malgré ces informations, que les marchés avaient semble-t-il déjà anticipées. Le titre a cependant abandonné plus de 18% de sa valeur depuis le 10 mars, date du crash du B-737 MAX d'Ethiopian Airlines, qui a fait 157 morts. Le 24 avril dernier, l'avionneur américain a renoncé à ses objectifs financiers annuels, et a chiffré à 1 milliard de dollars les coûts initiaux de l'immobilisation du 737 MAX.

Airbus s'en tire mieux, mais affronte aussi l'attentisme des compagnies

La semaine dernière, le concurrent européen de Boeing, Airbus, avait annoncé avoir enregistré en avril des commandes pour un total de cinq appareils A350 XWB et A330neo, et livré 70 appareils sur les lignes A220, A320, A330neo et A350 XWB. Toutefois, Airbus, comme Boeing, a subi de nombreuses annulations (125 sur les 4 premiers mois de l'année), ce qui a fait tomber le nombre des commandes nettes en terrain négatif, à -58 appareils, sur cette période...

Dans un contexte économique mondial incertain, marqué également par la hausse des prix des carburants, les compagnies aériennes ont mis un frein à leurs investissements.

Côté livraisons, Airbus est en avance sur Boeing avec 232 appareils livrés de janvier à fin avril, contre 172 pour Boeing, pénalisé par l'absence de livraison des B-737 MAX.

Les autorités aéronautiques mondiales ont cloué au sol en mars la flotte de B-737 MAX après deux accidents en moins de 5 mois, qui ont fait plusieurs centaines de morts en Indonésie et en Ethiopie. Boeing travaille à modifier son système anti-décrochage, dont le dysfonctionnement est à l'origine des deux crashs. En attendant, plus aucun B-737 n'est autorisé à voler et aucun ne sera livré aux compagnies aériennes qui l'ont commandé.

Une réunion cruciale pour le B-737 MAX prévue le 23 mai à Washington

Les analystes estiment que dans l'hypothèse la plus favorable, une levée de l'interdiction de vol pourrait intervenir en juillet, mais même dans ce cas, ils n'anticipent pas de retour à la normale des livraisons de 737 MAX avant le troisième trimestre.

Le 23 mai prochain, l'autorité fédérale de l'aviation (FAA) américaine réunira à Washington des représentants des aviations civiles de 57 pays où étaient opérés des vols en 737 MAX. Ces experts devront décider si les modifications apportées par Boeing au système de contrôle de vol du 737 MAX, offrent les garanties de sécurité suffisantes pour l'autoriser à reprendre les airs.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/05/2019

Sans surprise, Jean-Laurent Bonnafé a vu son mandat d'administrateur chez BNP Paribas prolongé ce matin...

Publié le 23/05/2019

Paris, le 23 mai 2019, 14h00     COMMUNIQUE de presse Eramet : Assemblée Générale Mixte du 23 mai 2019   L'Assemblée Générale Mixte des actionnaires d'Eramet…

Publié le 23/05/2019

PR N°C2901C     Les actionnaires de STMicroelectronics adoptent toutes les résolutions à l'Assemblée Générale Annuelle des Actionnaires 2019   Amsterdam, le 23 mai…

Publié le 23/05/2019

Franchissement de seuil...

Publié le 23/05/2019

  Communiqué DE PRESSE       Paris, le 23 mai 2019         ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE MIXTE   MODALITES DE MISE A DISPOSITION DES…