Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 573.47 PTS
+0.27 %
5 561.5
+0.22 %
SBF 120 PTS
4 405.89
+0.17 %
DAX PTS
13 299.93
+0.06 %
Dow Jones PTS
30 046.24
+1.54 %
12 079.81
+0. %
1.191
+0.14 %

Boeing : lanterne rouge du Dow Jones, nouveaux retards en vue

| Boursier | 2225 | Aucun vote sur cette news

L'action Boeing n'en menait pas large mercredi, inscrivant la plus forte baisse de l'indice Dow Jones, qui a de son côté terminé sur un nouveau record.

Boeing : lanterne rouge du Dow Jones, nouveaux retards en vue
Credits Reuters

L'action Boeing n'en menait pas large mercredi, inscrivant la plus forte baisse de l'indice Dow Jones, qui a de son côté terminé sur un nouveau record. Le titre Boeing a chuté de 1,48% en clôture à 368$ après des informations inquiétantes concernant deux de ses appareils, le B-737 MAX, mais aussi le nouveau long courrier B-777X, dont la certification pourrait être encore retardée, selon des informations de presse.

Concernant le B-737 MAX, interdit de vol depuis mars après deux crashs meurtriers, les autorités fédérales de l'aviation ont infligé un camouflet au constructeur aéronautique américain. La FAA (Federal Aviation Administration) a ainsi informé Boeing qu'elle allait désormais être la seule autorité en capacité de délivrer les certificats de vol des nouveaux 737 MAX.

La responsabilité était auparavant partagée avec l'avionneur américain, ce qui avait été critiqué par un comité d'expert indépendant (JATR) en octobre dernier. La FAA n'a par ailleurs pas achevé l'examen des changements logiciels apportés par Boeing aux systèmes de contrôle de vol de l'appareil, cloué au sol depuis mars.

Après les moteurs, le fuselage du B-777X en question

Par ailleurs, selon la presse, l'incident qui a affecté en septembre un B-777X lors de tests en vue de sa certification, serait plus grave qu'initialement annoncé. Le certification de l'appareil long courrier pourrait de ce fait prendre davantage de retard, selon des sources citées par l'agence 'AFP'.

Alors qu'il avait d'abord été rapporté qu'une porte avait cédé lors d'essais de pressurisation, il apparaît que ce n'est pas juste la porte, mais toute la structure la soutenant qui a été emportée. L'enquête de la FAA devra déterminer si le design même du fuselage est en cause.

Boeing a déjà été contraint de repousser l'entrée en service du B-777X à 2020 en raison de problèmes rencontrés sur les moteurs fournis par General Electric. Toujours en raison de ce problème de moteurs, le groupe a annoncé en octobre que les livraisons ne commenceront pas avant 2021. Le programme B-777X a enregistré 314 commandes de la part de neuf clients.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/11/2020

Le CAC 40 est en légère progression ce matin à la Bourse de Paris ! Le rallye semble continuer sur sa lancée alors qu’Emmanuel Macron a détaillé hier les différentes étapes d’allègement…

Publié le 25/11/2020

Eurazeo Capital a annoncé la réalisation de la cession de l’intégralité du capital d’Iberchem, dont elle était actionnaire depuis juillet 2017, à Croda International Plc. Les produits de…

Publié le 25/11/2020

Sopra Steria a indiqué n'avoir pas constaté de fuite de données ou de dommages causés aux systèmes d'information de ses clients par la cyberattaque, dont le groupe avait fait part le 21 octobre.…

Publié le 25/11/2020

Delfingen Industry a levé 3,33 millions d’euros lors de son augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS) à travers l’émission de 222 176 actions nouvelles…

Publié le 25/11/2020

L'autorité de transport public de Cologne (Kölner Verkehrs-Betriebe AG, KVB) a signé un contrat avec le consortium de fabricants Alstom et Kiepe Electric pour la fourniture de 64 tramways à…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne