En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 024.26 PTS
+0.88 %
5 994.00
+0.44 %
SBF 120 PTS
4 743.30
+0.77 %
DAX PTS
13 576.68
+1.41 %
Dow Jones PTS
28 989.73
-0.58 %
9 141.47
-0.82 %
1.102
+0. %

Boeing décide enfin de suspendre la production du 737 MAX

| Boursier | 178 | Aucun vote sur cette news

Boeing va bel et bien suspendre la production de son 737 MAX...

Boeing décide enfin de suspendre la production du 737 MAX
Credits Boeing

Boeing va bel et bien suspendre la production de son 737 MAX. A l'issue d'un conseil d'administration, le management a indiqué qu'il suspendrait en janvier, pour la première fois en plus de vingt ans, la production de ses 737 alors qu'on ne sait toujours pas quand le best-seller de l'avionneur américain sera autorisé à voler de nouveau.

"Nous croyons que cette décision est la moins perturbatrice pour le maintien à long terme du système de production et de la santé de la chaîne d'approvisionnement. Cette décision est motivée par un certain nombre de facteurs, notamment la prolongation de la certification jusqu'en 2020, l'incertitude quant au calendrier et aux conditions de remise en service et aux approbations mondiales de formation, et l'importance de veiller à ce que nous puissions accorder la priorité à la livraison des aéronefs stockés. Nous continuerons d'évaluer les progrès réalisés en vue de la remise en service et nous prendrons des décisions quant à la reprise de la production et des livraisons en conséquence", indique Boeing dans un communiqué, dévoilé hier soir après la clôture de Wall Street.

Le géant de l'aéronautique a précisé que cette mesure n'entraînera pas de licenciements, alors qu'il emploie près de 12.000 salariés dans l'usine du sud de Seattle chargée de la production du 737. La direction a par ailleurs indiqué qu'elle donnera des informations chiffrées relatives à la suspension de la production de l'appareil dans le cadre de la publication de ses résultats annuels fin janvier.

"Cette pause pourrait indiquer que la remise en service du 737 Max n'est pas imminente, comme les investisseurs les plus optimistes l'avaient peut-être prévu", a déclaré Ron Epstein, analyste chez Bank of America ML.

Le 737 MAX est cloué au sol depuis mars, après deux crashs qui ont fait 346 morts et mis en lumière une défaillance du système anti-décrochage MCAS dont est équipée cette toute dernière version du B-737. Boeing avait déjà réduit la production de l'appareil de 19% dans les semaines qui ont suivi le deuxième accident mais le groupe américain continuait à produire jusqu'ici 42 appareils par mois... qu'il ne peut pas livrer. Résultat, près de 400 avions attendent de pouvoir être expédiés aux compagnies aériennes et les coûts de stockage de Boeing explosent.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2020

Au 1er février 2020, les tarifs réglementés hors taxe d'Engie baissent de 3,3% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er janvier 2020...

Publié le 24/01/2020

METabolic EXplorer a fait le point vendredi soir sur le litige lié à l'abandon de son projet en Malaisie en 2014. Ainsi, la Cour d'Appel de Douai a rendu le 23 janvier 2020 un arrêt aux termes…

Publié le 24/01/2020

Le titre Alstom gagnait finalement 1,4% en clôture ce vendredi à 47,12 euros, Bloomberg ayant indiqué que Bombardier aurait eu des discussions...

Publié le 24/01/2020

L’Olympique Lyonnais a annoncé le transfert de l’attaquant international zimbabwéen Tino Kadewere, en provenance du Havre AC, pour un montant de 12 millions d’euros, auquel pourra s’ajouter…

Publié le 24/01/2020

À l'issue de l'offre publique d'achat simplifiée initiée par Coyote System visant les actions de la société Traqueur non détenues par lui, au prix...