En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 881.07 PTS
-0.98 %
4 887.50
-0.76 %
SBF 120 PTS
3 882.50
-0.78 %
DAX PTS
12 667.40
-0.55 %
Dow Jones PTS
28 308.79
+0.4 %
11 677.84
+0. %
1.186
+0.3 %

Boeing confiant pour le long terme, malgré le Covid 19

| Boursier | 448 | Aucun vote sur cette news

Boeing a quelque peu rassuré la communauté financière cette semaine, en se montrant moins pessimiste que prévu sur les perspectives à long terme de l'aviation mondiale.

Boeing confiant pour le long terme, malgré le Covid 19
Credits Reuters

Malgré le choc de la crise du coronavirus sur le secteur aérien, Boeing a quelque peu rassuré la communauté financière cette semaine, en se montrant moins pessimiste que prévu sur les perspectives à long terme de l'aviation mondiale, qui devrait continuer de croître une fois la crise sanitaire surmontée.

A Wall Street, l'action de l'avionneur américain a plongé mardi de plus de 6%, les investisseurs s'inquiétant des perspectives négatives à court terme, alors que la crise sanitaire pèse lourdement sur les transporteurs aériens et les constructeurs d'avions. Cependant, le titre a rebondi mercredi de plus de 3%, les analystes estimant le cours actuel attractif dans une optique de long terme.

Dans ses prévisions à moyen-long terme annoncées mardi, Boeing, qui domine le secteur mondial avec le groupe européen Airbus, prévoit que 43.110 avions de ligne seront livrés dans le monde au cours des 20 prochaines années, un nombre en baisse de 2% par rapport à ses prévisions de l'année dernière, pour un montant total inchangé de 6.800 milliards de dollars aux prix des catalogues.

L'avionneur américain a surtout fortement réduit ses prévisions pour la décennie 2020-2029, à 18.350 appareils livrés, soit 10,7% de moins que l'estimation de 20.550 avions contenue dans un précédent rapport.

"Le secteur fera encore preuve de résistance, les fondamentaux ne changent pas"

La croissance annuelle du trafic passagers a elle aussi été revue à la baisse, à 4% contre 4,6% il y a un an, alors qu'elle atteignait régulièrement 5% auparavant, jusqu'à un pic atteint en 2015.

Boeing estime cependant que la demande renouera avec ses tendances antérieures au cours des années 2030, tout comme elle s'est redressée à la suite d'autres crises dans le passé. "Cela prendra plus de temps avec cette crise mais (...) le secteur fera encore preuve de résistance, les fondamentaux ne changent pas", a déclaré Darren Hulst, vice-président de Boeing chargé du domaine commercial.

La demande devrait notamment être soutenue par les remplacements d'appareils, les compagnies s'efforçant d'accélérer le rajeunissement de leur flotte afin de réaliser des économies d'exploitation et de limiter leur pollution.

Par ailleurs, les marchés espèrent toujours un retour en vol du Boeing 737 Max d'ici à la fin de l'année. Mercredi, l'administration fédérale de l'aviation (FAA) a publié un projet de rapport sur une révision des procédures de formation des pilotes du 737 MAX. Il s'agit d'une étape importante en vue de la levée de l'interdiction de vol de cet appareil, impliqué dans deux catastrophes aériennes qui ont fait au total 346 morts.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/10/2020

La Bourse de Paris est dans le rouge à la mi-journée ! Le CAC 40 repasse sous les 4 900 points alors que les investisseurs continuent à suivre de près les négociations autour du plan de relance…

Publié le 21/10/2020

Virbac reste stable sur les 218 euros ce mercredi, après avoir été porté par la nouvelle révision à la hausse de ses objectifs annuels la semaine...

Publié le 21/10/2020

Malgré le relèvement de sa guidance semestrielle et une performance meilleure que prévu au deuxième trimestre Rémy Cointreau cède encore du terrain en...

Publié le 21/10/2020

La période est compliquée...

Publié le 21/10/2020

Par courrier reçu le 20 octobre 2020 par l'AMF, la société anonyme de droit suisse Quaero Capital a déclaré avoir franchi en baisse, le 19 octobre...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne