En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 962.93 PTS
-1.58 %
4 952.50
-1.76 %
SBF 120 PTS
3 929.53
-1.56 %
DAX PTS
12 901.34
-0.71 %
Dow Jones PTS
27 931.02
+0.12 %
11 164.45
-0.12 %
1.184
+0. %

Boeing : cherche de la place pour stocker ses 787 Dreamliners

| Boursier | 396 | 4 par 1 internautes

Boeing cherche de la place pour ses 787 Dreamliners...

Boeing : cherche de la place pour stocker ses 787 Dreamliners
Credits Reuters

Boeing cherche de la place pour ses 787 Dreamliners. Le géant de l'aéronautique est à court d'espace pour stocker ses 787 qui attendent d'être livrés aux quatre coins de la planète. Selon une source de 'Bloomberg' plus de 50 appareils seraient désormais garés sur divers sites de l'avionneur, soit plus du double que le nombre habituel. Face à la chute du trafic sur fond de pandémie de Covid-19, les compagnies aériennes ont annulé ou reporté une grande partie de leurs commandes de long-courrier 787 et 777 chez Boeing et A350 et A330neo chez Airbus.

"Nous continuons à surveiller de près le marché commercial en restant très engagés avec nos clients du monde entier pour bien comprendre les besoins à court et à long terme", a déclaré Greg Smith, directeur financier de la société et vice-président exécutif des opérations de l'entreprise.

Boeing est confronté à une "gueule de bois en termes de capacité" après avoir poussé la production de Dreamliner à un rythme de 14 avions par mois l'année dernière - un record pour un gros-porteur - dans un marché qui était déjà saturé, souligne Richard Aboulafia, analyste chez Teal. "C'était l'un des rares leviers qu'ils pouvaient utiliser pour faire rentrer plus d'argent pendant ce qui semblait être une crise, et maintenant cela ressemble à un "nothingburger", ajoute le spécialiste à propos de la réponse de Boeing à l'immobilisation au sol du 737 Max.

Boeing, qui a pour le moment réduit la production de 787 à 10 avions par mois, n'a livré que trois appareils en mai et juin.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/08/2020

Les Bourses européennes ont clôturé dans le rouge vendredi sur fond de regain d’inquiétudes concernant la crise sanitaire et son impact sur la reprise économique. Le secteur du tourisme a été…

Publié le 14/08/2020

14h30 aux Etats-UnisIndice manufacturier de la Fed de New-York en août16h00 aux Etats-UnisIndice de confiance NAHB des constructeurs immobiliers en aoûtsource : AOF

Publié le 14/08/2020

ADPLe groupe aéroportuaire publiera son trafic du mois de juillet.source : AOF

Publié le 14/08/2020

CNP Assurances a annoncé la conclusion avec Caixa Seguridade d’un protocole d’accord, qui donnera lieu à la signature d’un accord de distribution exclusive avec Caixa Seguridade d’une durée…

Publié le 14/08/2020

Compte tenu de la recrudescence du nombre de cas de Covid-19, le Royaume-Uni a décidé d'imposer dès samedi une quarantaine de 14 jours aux personnes arrivant d’un certain nombre de pays et…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne