5 526.00 PTS
+0.30 %
5 519.0
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 406.85
+0.18 %
DAX PTS
13 247.24
+0.35 %
Dowjones PTS
25 803.19
+0.89 %
6 758.54
+0.00 %
Nikkei PTS
23 951.81
+1.00 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Berkshire Hathaway : l'action phare de Warren Buffet atteint 300.000 $ !

| Boursier | 112 | Aucun vote sur cette news

L'action Berkshire Hathaway de classe A a atteint en séance le seuil de 300.000$ pour la première fois, lundi, à la Bourse de New York.

Berkshire Hathaway : l'action phare de Warren Buffet atteint 300.000 $ !
Credits Reuters

Toujours plus haut ! L'action du conglomérat de Warren Buffett, Berkshire Hathaway, a franchi lundi le seuil symbolique des 300.000$ en cours de séance, confirmant son statut d'action la plus chère du monde. A la clôture, le titre a terminé juste en dessous de cette barre, à 299.360$ (+1,04%).

L'action Berkshire, qui n'a jamais fait l'objet de scission ("split"), a atteint le record de 300.300$ en séance. Depuis le début de l'année, elle a bondi de 21,3%, une performance légèrement supérieure à celle du S&P 500 (+20,1%), mais moins impressionnante que celle du Nasdaq Composite (+30%).

A noter que l'action du groupe d'investissement du célèbre investisseur américain a mis deux ans pour passer de 200.000 à 300.000$ (+50%) et avant cela, elle avait mis près de 8 ans pour passer de 100.000$ à 200.000$ (+100%).

L'action de Classe B plus accessible, à environ 200$

Warren Buffett a toujours déclaré que l'action de classe A ne serait jamais scindée, car elle était destinée aux investisseurs qui ont la même vision de long terme que lui de l'investissement, qui consiste à acquérir des entreprises sous-valorisées et à redresser leurs comptes.

Toutefois, dès 1996, Berkshire Hathaway, sous la pression des investisseurs, a fait une concession à cette règle, en créant une autre classe d'actions, Berkshire Hathaway "Classe B" (codes BRK/B et US0846707026), moins chères, donc plus accessibles aux petits investisseurs et plus souples d'utilisation pour les gestionnaires de fonds. Début 2010, ces actions de classe B ont été "splittées" et cotent actuellement près de 200$ sur le Nyse, où elles affichent la même performance annuelle que l'action de classe A (+21,3%).

Actuellement, les volumes d'échange sur l'action de Classe B ont dépassé celles de la Classe A. Ainsi, lundi, seules 439 actions A ont été échangées (pour environ 130 millions de dollars), alors que plus de 4,5 millions d'actions B ont changé de main (pour environ 900 M$).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 16/01/2018

La vive hausse de CGG après ses résultats du quatrième trimestre marque le début de séance à la Bourse de Paris ce matin...

Publié le 16/01/2018

Les actions seront radiées en février...

Publié le 16/01/2018

Les indices européens devraient démarrer en hausse, alors que les indicateurs avancés américains sont positifs après un long weekend férié...

Publié le 15/01/2018

Journée calme en l'absence de Wall Street...

Publié le 15/01/2018

Résultats trimestriels...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2018

La Commission a estimé un avantage fiscal datant de 1997 incompatible avec le droit européen...

Publié le 16/01/2018

Le niveau des 13.55 euros fait désormais office de résistance à court terme sur le titre dont les moyennes mobiles à 20 et 50 séances se retournent à la baisse. De son côté, le RSI s'enfonce…

Publié le 16/01/2018

Nombreuses emplettes...

CONTENUS SPONSORISÉS