5 302.17 PTS
-
5 266.0
-0.64 %
SBF 120 PTS
4 251.13
+0.00 %
DAX PTS
12 470.49
-
Dowjones PTS
24 797.78
-0.67 %
6 759.26
+0.00 %
Nikkei PTS
21 736.44
-1.07 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Apple : la justice US enquête sur le bridage d'anciens iPhones

| Boursier | 62 | Aucun vote sur cette news

Le département américain de la Justice et la SEC veulent savoir si Apple a enfreint la législation boursière dans sa communication sur le ralentissement volontaire d'anciens modèles.

Apple : la justice US enquête sur le bridage d'anciens iPhones
Credits Reuters

Après la justice française, les autorités américaines s'intéressent à leur tour à l'affaire du bridage volontaire des performances de certains anciens iPhones par Apple. Selon l'agence 'Bloomberg', le département américain de la Justice et la SEC Securities and Exchange Commission (SEC, gendarme de la Bourse) ont ouvert une enquête pour savoir si la firme à la pomme a enfreint la législation boursière dans sa communication sur le ralentissement volontaire de ces anciens modèles équipés de batteries usées.

Le gouvernement a demandé des informations au groupe, précise l'agence de presse américaine, qui cite des sources proches du dossier. Apple n'a pas répondu aux demandes de commentaires. Le département de la Justice et la SEC ont eux aussi refusé de commenter l'information.

Aux Etats-Unis, le groupe californien est déjà visé par au moins huit plaintes pour tromperie. En France, où l'obsolescence programmée est un délit, une enquête à été ouverte début janvier à la suite d'une plainte a été déposée par une association.

Apple a reconnu en décembre que certaines mises à jour de son système d'exploitation avaient pour effet de ralentir le fonctionnement d'anciennes versions de son iPhone équipés d'une batterie usée. La société affirme avoir recouru à cette solution pour éviter que les smartphones équipés de batteries usées ne s'éteignent.

A Wall Street, l'action d'Apple a reculé mardi de 0,6% après avoir chuté la veille de 2%, une baisse liée à des informations concernant des ventes moins bonnes que prévu du tout nouvel iPhone X de la firme à la pomme, vendu à plus de 1.000$ l'unité.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2018

Les résultats de la phase IIb attendus en juin...

Publié le 22/02/2018

                   Communiqué de presse - Paris - 22/02/2018 - 7h30   Résultats annuels 2017   Forte amélioration des résultats et de la profitabilité…

Publié le 22/02/2018

Stratégie focalisée sur deux classes d'actifs, soit le retail et les bureaux et trois pays, soit le Luxembourg, la Belgique et l'Autriche : Renforcement de la position…

Publié le 22/02/2018

Le groupe a dépassé le cap des 6 MdsE de bénéfices. Un record...

Publié le 22/02/2018

L'année 2018 s'annonce plus compliquée, la faute à la vigueur de l'euro et à la hausse du prix des matières premières...

CONTENUS SPONSORISÉS