Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 866.94 PTS
-1.17 %
5 870.5
-1.12 %
SBF 120 PTS
4 512.78
-1.13 %
DAX PTS
12 273.00
-1.5 %
Dow Jones PTS
29 426.62
-1.67 %
11 126.19
-3.13 %
0.977
-0.18 %

Apple et Alphabet, un duopole dangereux ?

| Boursier | 499 | Aucun vote sur cette news

La Competition and Markets Authority (CMA), autorité britannique de la concurrence et des marchés, a estimé qu'Apple et Google, filiale d'Alphabet,...

Apple et Alphabet, un duopole dangereux ?
Credits Reuters

La Competition and Markets Authority (CMA), autorité britannique de la concurrence et des marchés, a estimé qu'Apple et Google, filiale d'Alphabet, exerçaient une emprise sur la manière dont les consommateurs utilisent leur smartphone, ce qui annihilerait tout choix réel en matière d'écosystème. Le régulateur britannique a déclaré ce mardi que son rapport intermédiaire avait révélé qu'un duopole d'Apple Inc. et de Google (Alphabet) affectait la concurrence et le choix, et que les entreprises "exerçaient une emprise semblable à celle d'un vice" sur les appareils mobiles.

La CMA a déclaré que son rapport sur les écosystèmes mobiles suggérait que les utilisateurs étaient perdants en raison du contrôle des deux entreprises sur le marché. Elle avait lancé une enquête en juin sur des inquiétudes relatives au pouvoir d'Apple et de Google dans les systèmes d'exploitation, avec iOS et Android, ainsi que dans les magasins d'applications et les navigateurs Web.

L'organe de surveillance antitrust a déclaré qu'il craignait que ce contrôle ne conduise à moins de concurrence et à un choix significativement réduit pour les clients, ainsi qu'à des prix plus élevés. "Apple et Google ont développé une emprise sur la façon dont nous utilisons les téléphones portables et nous craignons que cela ne nuise à des millions de personnes à travers le Royaume-Uni", a déclaré Andrea Coscelli, directeur général de la CMA. Le régulateur a déclaré que la meilleure façon de s'attaquer au pouvoir de marché substantiel des entreprises était de passer par une entité de marché numérique une fois qu'elle aurait reçu ces pouvoirs du gouvernement.

Le rapport a également défini une série d'actions pour résoudre les problèmes, notamment en facilitant le changement d'écosystème pour les clients sans perdre de fonctionnalités ou de données et en facilitant l'installation d'applications via d'autres méthodes que les magasins d'applications par défaut.

La CMA consulte sur ses conclusions initiales et a déclaré qu'elle accueillerait des réponses d'ici le 7 février. Elle a déclaré qu'elle poursuivrait la deuxième moitié de son étude et s'attendait à publier un rapport final en juin.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 07/10/2022

L’action AMD flanche de 7,98% à 62,44 dollars pour se retrouver à la dernière place de l’indice S&P 500, lestée par un important profit warning. Le fabricant de microprocesseurs entraîne…

Publié le 07/10/2022

ESPN, filiale de Walt Disney, est sur le point de finaliser un important partenariat avec la société de paris sportifs DraftKings, selon des informations rapportées par Bloomberg. Cet accord…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/10/2022

Les Bourse européennes ont de nouveau clôturé dans le rouge. La statistique attendue de la journée était le rapport américain sur l'emploi qui a fait ressortir des chiffres solides, signe de la…

Publié le 07/10/2022

CograL'expert des granulés de bois publiera son chiffre d'affaires du premier trimestre. source : AOF

Publié le 07/10/2022

L'administration indienne réclame l'équivalent de 250 millions d'euros à la filiale locale de Pernod Ricard pour avoir sous-évalué la valeur d'importations de concentrés pendant plusieurs…

Publié le 07/10/2022

Un marché porteur...

Publié le 07/10/2022

Safran a inauguré ce jour Safran Additive Manufacturing Campus, le pôle d'excellence en fabrication additive du groupe, situé au Haillan, près de Bordeaux. Mille premières pièces de série…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne