Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 559.11 PTS
+1.22 %
5 545.5
+1.15 %
SBF 120 PTS
4 397.39
+1.23 %
DAX PTS
13 272.21
+1.11 %
Dow Jones PTS
29 926.01
+1.13 %
11 928.49
+0.19 %
1.186
+0.16 %

Apple bat le consensus, mais les ventes d'iPhones baissent

| Boursier | 367 | Aucun vote sur cette news

La firme à la pomme a publié après la clôture de Wall Street des profits et des ventes trimestriels supérieurs aux attentes, malgré une recul de 20% des ventes d'iPhones.

Apple bat le consensus, mais les ventes d'iPhones baissent
Credits Reuters

Apple a publié jeudi après la clôture de Wall Street des profits et des ventes trimestriels supérieurs aux attentes du marché, malgré un recul plus important que prévu des ventes d'iPhones, lié notamment au lancement tardif de sa nouvelle gamme d'iPhone 12. Ce modèle (le premier compatible avec la 5G), a été lancé plus tard que les années précédentes, à la mi-octobre, et n'a ainsi pas contribué du tout au 4e trimestre fiscal du groupe, qui s'est achevé fin septembre.

L'action Apple reculait de 4,3% dans les cotations post-séance après cette publication, peut-être en raison d'une déception sur les ventes d'iPhones, même si les toutes les autres activités du groupe ont fait mieux que prévu. Le titre a bondi de près de 60% depuis le début de l'année, profitant de la crise du coronavirus, qui a accru l'usage des portables et des services en ligne notamment le streaming vidéo, dans lequel Apple s'est lancé fin 2019 avec Apple TV+.

Chiffre d'affaires record, malgré une baisse de 20% des ventes d'iPhones

Sur le trimestre achevé fin septembre, le bénéfice net d'Apple s'est établi à 12,67 milliards de dollars (73 cents par action) en baisse de 7,4% par rapport au même trimestre de 2019 (13,68 Mds$ et 76 cents par action). Les profits sont toutefois supérieurs au consensus FactSet, qui tablait sur 71 cents par action.

Malgré l'absence des nouveaux iPhones, le chiffre d'affaires d'Apple a légèrement progressé, de 1%, pour atteindre 64,7 milliards de dollars (un record pour un trimestre achevé en septembre), alors que les analystes s'attendaient à un tassement à 63,7 Mds$.

Dans le détail, les ventes d'iPhones (privées de l'iPhone 12) ont baissé de 20% à 26,44 Mds$, contre 33,36 Mds$ en 2019, et 28,08 Mds$ attendus par les analystes.

Mieux que prévu pour les iPad, iMac, services et "wearables"

Cependant, les ventes d'iPads et d'iMac ont été supérieurs aux attentes, profitant de la hausse du télétravail et de l'enseignement à distance pendant la crise sanitaire. Les ventes d'iPad ont atteint 6,8 Mds$ contre 4,66 Mds$ un an plus tôt (+46%) et contre 6,02 Mds$ prévus par le consensus. Les iMacs ont généré un chiffre d'affaires de 9,03 Mds$ contre 6,99 Mds$ en 2019 (+29%), bien supérieur aux 7,82 Mds$ attendus par Wall Street.

Les ventes de produits portables ("wearables") et accessoires, dont l'Apple Watch, ont grimpé à 7,88 Mds$ contre 6,52 Mds$ en 2019 (+21%), là aussi bien au-delà des 7,17 Mds$ de consensus. Le revenus des services (jeux, musique, vidéo en streaming, Apple Store...) ont bondi de 16% pour atteindre 14,55Mds$, contre 12,51 Mds$ un an plus tôt, et alors que les analystes attendaient un chiffre de 14,11 Mds$.

Les comptes confirment globalement la poursuite de la stratégie d'Apple consistant à augmenter la part des revenus des services et autres produits, en monétisant sa vaste base installée de smartphones. Comme les deux trimestres précédents, la firme de Cupertino n'a pas fourni de prévisions pour le trimestre en cours, celui des fêtes de fin d'année, ce qui a sans doute un peu déçu les investisseurs, qui tablent sur un succès de la gamme d'iPhone 12.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/11/2020

La communauté Cargo de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle se mobilise et se tient prête pour l'acheminement des futurs vaccins...

Publié le 24/11/2020

Vallourec s'envole de 23% à 29,3 euros ce mardi sur la place parisienne...

Publié le 24/11/2020

Par courrier reçu le 23 novembre 2020 par l'AMF, la société Amiral Gestion, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la gestion, a déclaré à...

Publié le 24/11/2020

Ces Principes d'Autonomisation des Femmes sont définis par le Pacte Mondial des Nations-Unies et ONU Femmes...

Publié le 24/11/2020

Free du Groupe Iliad confirme sa volonté d'être présent sur l'ensemble du territoire français...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne